Sud-ouest des États-Unis – partie 2

Période de l’année : Été

duree_16jrs    vrduree_3jrs   kilometrage 10 550 km

Infos diverses :
Environ 2000$ d’essence en devises USD
Motorisé 28 pieds

Conseil général : Arizona, Utah, Nouveau-Mexique ce sont des états très chauds, nous y sommes allés en juin et c’était caniculaire! Apportez de l’eau, de l’eau et encore de l’eau, un chapeau, de la crème solaire en abondance et de bonnes chaussures.

> Jour 9

Aujourd’hui au programme, excursion à Antelope Canyon. Nous avons dormi dans un Walmart à 5 minutes de la compagnie responsable de l’excursion.

Vous devez absolument réservé si vous désirez une plage horaire précise, c’est une excursion extrêmement populaire, le canyon est administré par les Navajo, vous ne pouvez donc pas faire par vous-même l’excursion. Vous pouvez visiter la partie Upper ou Lower. Nous avons visités la plus populaire Upper. Nous partons en plusieurs groupe dans des boites de pickup modifier, on s’est fait brasser un peu. Je me sentais comme les mexicains au printemps qu’il allait travailler le matin près de l’hôtel. Environ 20 minutes plus tard nous arrivons au canyon. Notre guide Sandra est bien documenté et expérimenté, un peu d’histoire et un peu d’imagination lors de la visite font de ce lieu un endroit tout à fait magique! Les couleurs orangés et rosés qui s’illuminent au fur et à mesure que Le Soleil se déplace. On dit que l’heure idéale c’est 12 :00 puisque Le Soleil sera à son apothéose dans les crevasses. Très achalandé, difficile de prendre des photos sans avoir des gens qui passent. Si vous désirez un autre type de tour, il y en a un qui est réservé aux photographes, plus cher mais vous aurez droit aux trépieds et au selfie stick, ce qui nous étaient interdit dans le tour de base.

IMG_5655.JPG
Antelope Canyon et ses couleurs

Plusieurs compagnies offre des tours, à vous de magasiner et consulter les horaires  selon vos disponibilités.

60$/personne. Heure de la visite 8:30.
Antelopecanyontours.com

Une fois revenu au bureau de la compagnie, nous avons repris la route vers notre prochaine destination, le parc national Zion. Mais juste avant nous avons fait un arrêt à environ 15 minutes pour le site Horseshoe Bend. Ce site est plus grand que nature, je l’ai vu plusieurs fois en photos sur des blogues de voyage mais le voir en vrai c’est irréaliste. Il faut être prudent par contre, aucune clôture ou remparts qui protège les gens. Les touristes sont très aventureux afin de parvenir à avoir des photos uniques. Pour arriver à cette sublime vue, vous devez marcher environ 45 minutes sur un terrain de sable majoritairement plat, sous une chaleur accablante. Le site est gratuit mais le stationnement est minuscule. Nous avons dû tourner en rond un bonne demie heure et se mettre derrière un bus afin de lui prendre sa place.  Après des dizaines de photos et escalader un peu les rochers, nous avons poursuivi vers Zion, nous y sommes arrivés 3h plus tard.

Notre laisser passer nous permet d’entrer gratuit, par contre on doit payer un frais de 15$ pour passer un tunnel qui devient à sens unique pour les Motorisés, car on doit passer au centre. La longueur du tunnel est quand même impressionnante, on parle ici de 1.1 mile. La route pour passer à travers le parc n’est pas très large et assez sinueuse. Nous nous rendons au centre de visiteurs et ici aussi c’est le même principe que le grand canyon, le parc possède un système d’autobus afin de se promener dans le parc sans se soucier du stationnement disponible ou non dans les overlook view.

IMG_5810.JPG
Le parc National Zion

Les navettes passent aux 10 minutes, c’est genial! Notre premier arrêt Wrecking point : des petites chutes dans la forêt. On se sent dans une scène de Jurassic parc ou même dans la forêt amazonienne. Par la suite Grotto Trail : on y fait une petite randonnée hyper facile de 15 minutes jusqu’au prochain arrêt de navette. D’autres arrêts comme Big bend, superbe vue, pour ce qui est de Court of Patriarchs, l’arrêt n’est pas très intéressant.

Le parc en tant que tel est impressionnant, on se retrouve au fond des canyons submergés et entourés de ses immenses rochers, on se sent infiniment petits. Plusieurs routes sont disponibles seulement avec la navette donc vous faites une pierre deux coups en la prenant.

Nous quittons le parc vers 19h30 avant que la noirceur soit totale. On passe par la route 89 pour se rapprocher de Bryce Canyon. On passe la nuit dans une forêt nationale, qui nous permet de dormir gratuitement à Loose canyon on est à environ 10 000 pieds et seuls au monde. Ça été une belle journée ensoleillée, très venteux, ça parait que nous sommes en altitude. La route 89 est une route scénique, assez sinueuse mais avec des paysages à couper le souffle. Un moment donné nous étions presque à 12 000 pieds d’altitude, et de chaque côté c’était des ravins, entre les villes de Boulder et Esacalante, donc seulement la route dans les deux sens au sommet, on dirait qu’on est au sommet du monde, je sais bien que non, mais c’est le sentiment que ça me donne.

> Jour 10

Environ 30 minutes pour arriver à Bryce Canyon. Intéressant juste avant l’entrée du parc un grand stationnement et une navette vous amène à l’intérieur du parc, avec votre laisser passer vous la présenter au chauffeur d’autobus et vous n’aurez aucun problème, sinon il y a un guichet dans le stationnement qui vous permet d’acheter un billet pour La journée ou autre accès possible.

IMG_5884.JPG
Bryce Canyon et ses hoodoos

La navette vous fait faire le tour également, on vous remet une carte (comme à tous les points d’accès aux différents parcs nationaux). On débute à Bryce point, on voit les fameux hoodoos, les espèces de pics qu’on voient sur les photos. Ensuite arrêt à Sunset point, on fait une randonnée de 4-5 km sous une chaleur intense et aucune ou presque zone d’ombres. La piste est intermédiaire je dirais. On se rendra jusqu’à Sunrise point pour y reprendre l’autobus. Sérieux coup de cœur pour ce parc, j’ai été vraiment impressionnée. Le hiking était intense pour moi mais je me sentais vraiment privilégiée de voir ça. Notre randonnée a duré environ 2h15. On fait au retour au stationnement un petit tour en marchant au village, pas vraiment de quoi d’intéressant honnêtement à part quelques hôtels et restos et bien sûr quelques boutiques souvenirs.

Une fois sorti du parc on prend la route en passant par une autre route scénique, la 12. Des paysages encore magnifiques qui longe cette route sont évidemment sinueux et comporte des virages serrés, il ne faut assurément pas s’endormir!

On fera notre arrêt dodo dans la Dixie national Forest à Deer Creek Lake. On relaxe et on se fait à souper. Dans la nuit on a entendu du bruit, je ne sais pas si c’était un ours, une cache ou qu’elle autre bestiole lol. Il a fait très froid durant la nuit, sûrement le fait que nous étions en altitude. C’était même prêt du point de congélation.

Le lendemain sur le bord du chemin lorsque nous avons repris la route, nous avons vu énormément de vaches qui se promenaient comme si de rien était.

> Jour 11

Ce matin, on visite le Capitol Reef Park. Parc plus petit que tous ceux que nous avons vu jusqu’à présent. La route est jolie et c’est très peu fréquenté, mais je dirais que vous pouvez passer par-dessus, mettez votre temps sur les autres parcs cités dans mes articles. Plusieurs stationnements tout au long de la route n’autorise pas les véhicules de plus de 23 pieds, donc pas très pratique pour nous. Nous avons pris quelques photos et poursuivi notre chemin. Le prochain parc on devait le faire il y’a deux ans lors de notre roadtrip en Californie, mais nous avions passés tard dans la nuit, donc cette fois-ci il était sur l’itinéraire.

IMG_5922.JPG
Capitol Reef Park

Le Arches National Park, en Utah qui possède une multitude d’arches, on répertorie plus de 2000 arches et formations rocheuses diverses. Ici c’est immense et c’est le paradis pour les amoureux de la nature et de la photographie et surtout pour les randonneurs. Nous avons poursuivi notre route afin d’arriver au parc en passant par les route scéniques 12 et 24. Si vous n’avez pas trop le mal de cœur et n’avez pas trop peur des hauteurs, ces routes valent vraiment le détour pour y admirer les paysages qui sont vraiment impressionnants. Par contre pas de grands magasins et vous devez bien évaluer vos arrêts pour faire le plein d’essence.

Des rochers rouges, orangés, rosés ou tout simplement couleur sable. Le cactus est la principale végétation lorsqu’il y en a, pas beaucoup de fleurs mais j’ai vu des cactus avec des fleurs très joli! La terre ici à quelques pouces seulement de profondeur, la pluie n’est donc pas absorbé, en plus on parle de genre 30 cm de pluie seulement dans une année… WoW! Les gens seraient drôlement déprimés de passer du temps chez nous lors des mois d’automne.

Nous arrivons au parc en début pm. Il fait déjà très chaud. Notre premier arrêt est à Windows section, deux formations rocheuses en forme de fenêtres, d’où son nom. Il y a un sentier qui fait le tour, ça semblait pas si grand que ça mais quand même la marche nous or ne près de 45 minutes. Par la suite nous nous rendons à Delicate Arch, on fait les sentiers Lower et Upper. Le hiking pour se rendre à l’arche principale (celle que l’on voit sur les plaques d’immatriculation de l’Utah), prend environ 5 km aller-retour, on doit donc abandonner l’idée, car il fait trop chaud, et le terrain n’est pas super plat, et la pancarte indiquant que la chaleur peut vous tuez, est un peu décourageante! Nous prenons donc des photos du sentier avec le gros zoom. Si vous désirez le faire je suggère, d’arriver tôt en matinée afin d’éviter la canicule.

IMG_6022.JPG

On a loué un terrain de camping tout près, Slide Rock, on y retrouve toutes les commodités : piscine, buanderie, spa et des arbres matures. En soirée, on fait un ou de piscine et on décide d’aller en ville à 10 minutes de vélo pour aller manger une crème glacée.

Il n’y a aucune humidité ici, chaud et sec, c’est le nouveau refuge des snowbirds qui commence à préférer l’Arizona à la Floride, pour sa chaleur constante entre autre. Plus facile pour ceux qui ont des problèmes articulaires. A bien y penser lorsque j’arriverai à la retraite.

> Jour 12

Nous avons réservé hier soir une balade de 2 heures en jet bout sur la rivière Colorado. On se rend avec le motorisé dans leur stationnement, on part en minivan, pour rejoindre le point de départ sur la rivière. Nous sommes deux groupes qui partirons avec deux bateaux. Notre guide très charmant et avec une belle gueule disons-le…, nous explique son parcours, et tout au long de l’aventure nous parle un peu de la géologie du secteur. Il nous avise que lorsqu’il sifflera on doit se tenir car on fera des 360 degrés et on prendra une douche. Eh bien, on s’est fait arrosé à volonté, par le bateau qui nous accompagnait également. C’était amusant ! Et encore une fois la rivière Colorado est impressionnante au fond de ces majestueux canyons environnants. On a même vu des alpinistes sauteurs, sont un peu fou, je dirais et faut aimer le risque ! J’aimais mieux être dans le bateau !

Coût : 79$/personne
http://www.moabjett.com

Après notre 2h d’aventures, on reprend la route vers notre dernier parc à visiter avant la fin du voyage qui est situé dans l’état d’à côté au Colorado. Environ un 2h30 à faire avant d’y arriver, on retrouve maintenant de la végétation à laquelle nous sommes plus habitués, des arbres, des fleurs et des champs de gazon, nous sommes sortis de la zone désertique en à peine 2h.

On fera un court arrêt au parc Canyonlands de la région du Moab, le parc qui possède la plus grande superficie de tout l’Utah. Au loin, on peut aperçevoir La Sal Mountains, un massif montagneux de 3 877 mètres. Nous ferons une petite randonnée au Mesa Arch, qui possède une très belle vue. Par la suite, on fait quelques arrêts photos ici et là, le long de la route qui passe à travers le parc. Toujours aussi beau et chaud. On se trouve pour votre information dans le San Juan County.  Au Green River Overlook, pas nécessaire de s’y arrêter, ça ne vaut pas le coup. Upheaval Dome, est un endroit pour y faire du hiking, on a un peu eu notre dose de marche dans les 2 dernières semaines hihi… Le Grand View Overlook, quant à lui, vaut le détour, c’est à perdre de vue le paysage.

IMG_6037.JPG
Vue de Mesa Arch au parc Canyonlands

En sortant du parc, on est rendu presque en soirée, on se dirige donc vers notre WalMart, situé à Cortez à 10 minutes du parc à visiter demain. Nous sommes rendus au Colorado.

> Jour 13

Ce matin on fait un peu la grasse matinée, ce n’est pas arrivé souvent d’ailleurs durant ce périple, vu que nous sommes tous près, pourquoi pas ! Nous arrivons donc au centre des visiteurs du parc Mesa Verde, pour récupérer la carte et voir ce que nous pouvons y faire, je sais qu’il y a des visites organisées de certains secteurs. On se réserve 2 visites 13 h 30 (Cliff Palace) et la seconde à 15 h 30 (Balcony House). Nous avons donc le temps de faire du tourisme à certains points de vue pour prendre des photos et aussi prendre le temps de diner. Vous ne pouvez faire ces visites par vous-même, seulement accompagné par un Ranger, les coûts sont de 5$/personne chaque endroit.

Le parc Mesa Verde est classé dans le patrimoine mondial de l’Unesco. On peut décrire ce parc comme étant archéologique, il possède des bâtiments construits sous les falaises des canyons (dwellings). Ils ont été occupés par les Amérindiens entre le 6eet 14esiècle, c’est hyper impressionnant d’en apprendre davantage et de voir comment les sites ont bien été conservés et restorés.

IMG_6089.JPG
Cliff Palace vue d’en haut

Le Cliff Palace (qui possède 70% des structures originales) est reconnu comme étant le plus spectaculaire, notamment par sa taille car il possède 150 pièces et pouvait abriter jusqu’à 100 personnes.

Il y aussi le Spruce House, qui lui a subi quelques pertes de rochers dernièrement et question de sécurité, ce n’est plus possible de le visiter, on peut le voir de loin et prendre quelques photos. Il y a un sentier que vous pouvez faire pour descendre plus bas et vous rapprochez, de quand même 2,4 miles environ, nous n’avions pas le temps de notre côté pour le faire, mais c’était sûrement intéressant de voir les structures de plus près.

La visite de Balcony House, demande un peu plus d’habitude et d’exigences. Échelle de 32 pieds à escalader, petit tunnel à traverser à genoux, des passerelles en bordure de ravins.

J’ai trouvé cette visite très intéressante, faut aimer l’histoire et l’archéologie j’en conviens, mais c’était différent de tout ce que nous avions fait depuis le début du voyage.

On quitte le parc il est près de 17h, on repart vers notre prochain arrêt et pensons qu’il faut revenir tranquillement vers le chemin de la maison. Arrêt dodo à Salida, toujours dans le Colorado et dans vous savez quoi ?! Eh oui, un Wal-Mart…

> Jour 14

Aujourd’hui, on goûte à la pluie pratiquement toute la journée, bon vous me direz c’est mieux quand on fait de la route, à quelque part c’est certain. Il y a eu des vents violents, tonnerre, éclairs.. la radio à même coupé quelque fois et c’était un message enregistré comme si c’était un ouragan qui se préparait.. c’était un peu stressant je l’avoue. Et sur la carte internet, c’était rouge, on s’enlignait directement là-dedans. Sur le bord de la route on a même vu un peu de neige.. hein quoi ?!  Nous avons dormi dans un Truck Stop au Kansas.

> Jour 15

Le Kansas est un état sans fin, très très long à traverser. On passe aussi les états du Missouri et de l’Illinois. On roulera toute la journée, jusqu’à environ 12h le soir. Ouf ! toujours de grosses journées lors des transports pour l’aller et le retour. Ça prend de la lecture, mon ipad avec des séries déjà téléchargées, afin de passer le temps. Avec mon ordinateur et mes projets à travailler, ça m’a quand même aider à passer quelques heures.

> Jour 16

Encore une longue journée nous attend, on traversera l’Ohio, la Pennsylvanie et New York. On fera que des arrêts rapides, comme mettre de l’essence, récupérer quelques items à manger ou se faire nos repas. On arrivera à la maison tard en fin de journée. Tout le monde à son voyage, c’est le cas de le dire ! Mais quand on y repense se fût un autre roadtrip mémorable et tellement enrichissant, je vais garder en tête très longtemps toutes ses beaux paysages et ses aventures !

coupcoeur

> Numéro 1 de tout le voyage le parc national Bryce Canyon

> La visite du Antelope Canyon pour sa beauté naturelle colorée.

> La vue imprenable sur le Horseshoe Bend.

livre

livre_southUSA.jpg

Côte Ouest USA – partie 1

Période de l’année : Été

duree_26jrs  vrcouple

Jours 1 à 13

Période de l’année > printemps

Nous avons planifié ce roadtrip un an à l’avance, trouver les endroits que nous voulions visiter, l’itinéraire à suivre, acheter le motorisé qui nous servirait de transport et de maison pour 26 jours. Ce voyage, nous y pensions depuis longtemps, mais il était prévu beaucoup plus tard dans nos vies, mais après tout, nous avons qu’une seule vie à vivre et pourquoi remettre à demain ce que l’on peut faire maintenant… À mon plus grand plaisir!

Environ 3 semaines avant le départ, nous avons fait une liste de choses manquante, et avons commencer à mettre nos bagages, outils et autres objets que l’on jugeait qui pourrait être utile. En ce qui concerne les vêtements, on savait que nous aurions à négocier avec de grandes variations de température, comme des 45 degrés et -10, donc il fallait prévoir en conséquence. Nous avons utilisé l’application Gaz Buddy pour trouver les meilleurs endroits pour économiser sur l’essence et AllStay pour les endroits pour dormir (camping, aire de repos, Walmart)

Jour 1

Départ de la maison vers 14 h, on commence par l’essentiel mettre de l’essence. On ne devait pas rouler trop longtemps puisque mon chum avait travaillé jusqu’à 12 h, finalement le dodo c’est fait à 2 h du matin.

Nous avons passés par la route 401 en Ontario, l’asphalte est impeccable, ça roule comme un charme. On passe par Toronto vers 20h, nous passerons la frontière américaine vers 23 h. Le douanier était assez sympathique il nous demande si on a des animaux, chat, chien souris ou hamster?! On a trouvé ça un peu drôle…. Ils ne sont pas réputés pour avoir beaucoup d’humour.  Nous sommes dans l’état du Michigan, direction Détroit.

Un moment donné, on croit s’avoir tromper de chemin, on fait un détour et bang la route est fermée ! Cela nous à occasionner un petit délai non prévu. Il n’y a pas beaucoup d’endroit pour stationner pour la nuit, on doit donc continuer de rouler. La route ici est à cent mille lieux de l’Ontario, on se fait brasser comme dans un bateau. À 2 h du matin on trouve un stationnement en bordure de l’autoroute où l’on passera le reste de la nuit.

Kilomètres parcourus > 1100

Jour 2

Debout à 7 h et on reprend la route, notre objectif est d’arriver à notre premier arrêt : San Diego pour mardi matin. On fera notre première épicerie au Walmart quelques heures plus tard, ce sera le moment de déjeuner et de se doucher. On doit maximiser nos arrêts au maximum. Nous sommes en direction de Chicago, c’est plutôt frisquet, il fait
10 degrés.  On roule sur la route 94 et la 80 ouest majoritairement aujourd’hui.  Je fais des sandwichs pendant que l’on roule, je deviendrai d’ailleurs une experte pour faire le lunch du midi pendant que le motorisé est en marche.

En milieu d’après-midi je prendrai le volant pour environ 2h, le temps que mon chum puisse faire une petite sieste, c’est assez gros à conduire mais je m’habitue rapidement. Nous passons par Davenport et Des Moines, dans l’Iowa. Nous passons à travers un champ d’éolienne, mais beaucoup d’éoliennes, je n’en avais jamais vu autant dans un même endroit, beaucoup de champs aussi, sûrement un état d’agriculture. On doit reculer l’heure de 1 h. Après avoir souper dans une halte routière on passe maintenant par le Nebraska. Nous arrêterons pour la nuit dans cet état. Nous avons droit à un super beau coucher de soleil.

Grosse journée de voyagement, nous arrêterons pour dormir vers 1 h du matin aux alentours de la ville de Kearney.

Kilomètres parcourus > 1400

Jour 3

Départ très tôt, encore une fois, j’ai les yeux encore collés ! Le Nebraska aussi possède beaucoup de champs. On fait un arrêt plus loin pour se faire un bon petit déjeuner et on continue en direction de Denver, Colorado. On voit qu’ici c’est très montagneux, c’est fou d’un état à l’autre la diversité de paysage auquel nous avons droit, c’est super j’adore ça !

IMG_1161
Route 50, Colorado

Une fois arrivée à Denver, on bifurque par la route 50, dans un de mes guides touristiques on indiquait que c’était une route panoramique. Ce détour nous rallongera de quelques heures mais cela en vaudra vraiment la peine.

On a droit à des courbes prononcées, des rivières, des montagnes à profusion, de la pluie et même de la neige au sol! J’ai presque fait dans mon pantalon par bout, tellement on passait près des bordures des montagnes et les virages étaient très serrés et des falaises…

IMG_1180
Vue du Colorado National Monument

En début de soirée on arrive au Colorado National Monument situé à Fruita, on montera au sommet avec le véhicule, OMG! vertiges assurés ! Très serrés ici aussi et les falaises de chaque côté de nous, on passe dans des petits tunnels creusés, on passe juste, d’après moi on était limite pour passer, dû à la hauteur du véhicule ! Mais une fois en haut la vue, c’était juste sublime, je n’avais pas de mots! Il fallait redescendre par contre je voulais le faire à pied mais c’est interdit… j’avais vraiment peur puisque les précipices étaient plus de mon côté durant la descente et on est plus haut qu’une automobile, ouf une longue demie heure …

On se retrouve maintenant en Utah pour notre dodo, très joli aussi cet état. La température à variée aujourd’hui, entre 6 et 20 degrés.

Jour 4

Ce matin, il fait 6 degrés et c’est pluvieux, mais ça se dégage rapidement. Nous hésitons pour faire un arrêt entre Bryce Canyon, le Grand Canyon (que nous avons déjà vu) et Valley of Fire…. Notre choix s’arrête sur ce dernier. Nous continuons notre traversée de l’Utah, qui offre de magnifiques paysages tout au long de la route. Ces derniers sont similaires au Colorado qui eux étaient plus enneigées ici c’est vert et on sent que nous arrivons dans la région plus désertique, la terre est rouge par moment. La température est montée assez drastiquement, nous sommes rendus à 25 degrés Celsius, j’ai même troqué mes bas de laine et espadrilles pour mes gougounes! Nous avons ajusté l’heure encore une fois.

IMG_1223

Nous arrivons au Parc National Valley of Fire en début d’après-midi, c’est maintenant 35 degrés ! L’entrée au Parc est de 10$, que nous devons mettre dans une boîte avec notre numéro de plaque sur un petit formulaire. J’ai pris une tonne de photos, des montagnes de roches rouges à perdre de vue, travailler par l’érosion et le sable.

Nous poursuivons notre itinéraire en se dirigeant vers Las Vegas, nous ferons que passer, puisque nous y sommes déjà aller deux fois par le passé. Nous arrêterons pour la nuit à Escondido, dans l’état de la Californie. Nous avons réussi à respecter l’itinéraire et le temps fixé pour arriver à destination.

Kilomètres parcourus > environ 1100 km

Jour 5 > San Diego

Ce matin, je dois prendre ma douche avec nos réserves de bouteilles puisque le réservoir du motorisé est vide ! Il est donc tant de dormir dans un camping afin de faire le plein d’eau.

IMG_1287

Nous arrivons au Zoo de San Diego pour l’ouverture, c’est un peu nuageux mais cela ne nous dérange pas vraiment pour la visite, c’était humide quand même. Il y a plusieurs animaux exotiques dû au climat de la région que nous n’avons jamais vu. L’aménagement des divers secteurs est très bien fait, nous avons fait un petit tour guidé en autobus sur le site. Nous avons pu aller diner au motorisé, nous resterons au zoo jusqu’à la fermeture du site. Nous cherchons du réseau pour trouver un camping pour la nuit, nous pensions avoir trouvé sur l’Île de Coronado, malheureusement le site est réservé au militaires… nous trouvons une espèce de stationnement aménagé en camping pour 23$, bonne aubaine on aura le câble, l’électricité et on aura la chance de remplir le réservoir pour un autre 4 jours de subsistance. C’est le premier soir depuis notre départ que nous pouvons relaxé un peu !

Jour 6 > San Diego

Nous achetons des billets qui nous donnerons accès à plusieurs activités dans la ville, dont entre autre le Old Town Trolley bus qui lui nous fera faire le tour de la ville. Notre premier arrêt sera le Old Town district, charmant décor et boutiques typiquement mexicain. Nous reprenons le bus et passons devant l’arrêt de la marina, nous y sommes déjà passés hier soir donc nous nous rendons directement sur l’île de Coronado, ici le décor est plutôt de type espagnol, les boutiques sont un peu plus haut de gamme et où on retrouve le fameux hôtel Coronado où plusieurs stars ont séjourné, il donne directement sur la plage et donne sur la baie de San Diego. En 1888, il fût le premier hôtel de villégiature au monde et aussi le premier à utiliser l’éclairage électrique. Lorsque nous avons pris le pont pour se rendre à l’île nous avons pu admirer la vue sur la baie de San Diego est super belle !

IMG_1343
Vue du pont qui relie San Diego à l’Île de Coronado

Le dernier arrêt de notre tour de ville sera au Balboa Park, qui était notre point de départ. Nous avons pris un petit train (gratuit), qui nous a fait faire le tour du Parc, très bel endroit, avec de beaux bâtiments, belle fontaine. Lors de notre départ du Parc, nous arrêtons faire quelques achats de Seaport Village. On passe brièvement dans le village de La Jolla situé près de la côte, ce secteur abrite boutiques et restos chics avec une superbe vue sur la baie !

Direction notre arrêt dodo pour la nuit, petit détour sur la route 5. Ce sera dans une halte routière légèrement bruyante… mais gratuite. Le stationnement dans la ville de San Diego n’était pas trop mal, c’était à la marina avec des parcomètres. Au Balboa Park c’était gratuit.

Jour 7 > Los Angeles

Aujourd’hui, c’est direction Los Angeles… notre activité sera la visite des studios de cinéma Warner Bros. Mais auparavant nous arrêterons à l’observatoire de Griffith, sur la montagne juste en face du fameux signe Hollywood.

Il y a plusieurs sentiers de randonnée qui nous permettre d’admirer une vue exceptionnelle sur la ville! Il y a un peu de brouillard car c’est nuageux. Nous repartons vers Burbank où se trouve les Studios Warner, ont réussi à stationner notre mastodonte tout près sur la rue et ce, gratuitement. Nous ferons un tour guidé de 2 heures de l’endroit, nous visitons divers plateaux de cinéma et de télévision. Des expositions sur Harry Potter et Batman entre autre. Nous avons également la chance de voir l’entrepôt des objets utilisés pour les divers décors, ce spot compte environ quelques 4000 pièces de diverses époques. Très impressionnant!! Il y a même un mini Central Park…

Prix entrée Warner Studios > 65$/adulte
Vous pouvez économiser quelques dollars en achetant vos billets en ligne.
https://www.wbstudiotour.com/studio-tour

IMG_1479

Une fois notre visite terminée on se dirige vers Pismo Beach, dû au traffic intense on devra dormir dans le coin. C’est un Elk (espèce de regroupement style Chevaliers de Colomb), il faut être membre en principe, j’ai réussi à convaincre le responsable que nous étions très fatigués bla-bla-bla. Je dégusterai enfin mon premier verre de vin du voyage (californien Sofia). Nous sommes à Santé Maria.

Jour 8

Étant donné qu’hier nous n’avons pas pu nous rendre à Pismo Beach (où on y retrouve beaucoup de surfeurs et du sable rose), nous y allons ce matin mais après coup nous avons décidé de ne pas s’y arrêter. Nous nous dirigeons finalement vers la mission espagnole San Luis Obispo. Très joli endroit, petites rues typiquement espagnoles, la mission est petite mais c’est une parmi tant d’autres, la région en regorge, elle fût fondée en 1772. Il y a beaucoup de mexicains dans les villages qui longe la côte. Notre prochain arrêt sera San Simeon où nous visiterons le Hearst Castle, notre visite est déjà réservée, la visite guidée durera 2 h. Ce manoir fût construit entre 1919 et 1947 par l’architecte Julia Morgan, 28 ans de construction! M. Hearst était un magnat milliardaire de la presse. La résidence est perchée sur une montagne qui donne une vue magnifique sur la côte, c’est à couper le souffle! Après notre visite nous poursuivons vers le repère des phoques, on peut payer une vingtaine de dollars pour descendre et voir supposément les phoques de plus près mais les gens me disent de ne pas payer c’est une arnaque, donc on les regarde du bord et repartons quelques instants plus tard.

IMG_1533
Vue du Heart Castle à San Simeon

Nous poursuivons sur la route 1, qui longe la côte, c’est une route impressionnante, avec des courbes qui n’en finisse plus tout ça avec des falaises impressionnantes! Mais la vue est quelque chose je dois l’avouer! On fait un arrêt à Carmel pour prendre quelques clichés de la Mission Ranch qui appartient à nulle autre que Clint Eastwood. L’endroit abrite des réceptions de mariage, très paisible comme endroit le paysage est bucolique. On reprend notre chemin vers Monterrey où nous changerons de route pour notre arrêt dodo, qui sera dans un Walmart à Los Banos.

Jour 9

Aujourd’hui, nous passerons une partie de la journée au Parc National de Yosemite. Nous sommes arrivés début pm ce qui nous a donner un peu de fil à retordre pour se trouver un stationnement, car les endroits pour les VR étaient pas mal pris. Nous avons fini par trouver fort heureusement. On prend un petit diner et hop nous prenons le sentier pour aller voir la plus haute chute d’Amérique du Nord! Cela nous a pris 1 h faire l’ascension ! Par la suite on pourrait encore monter plus haut, ce que mon conjoint à fait moi pendant ce temps j’ai admiré la vue, pris une collation et recommencer à descendre, on s’étaient donné rendez-vous au motorisé. J’ai pratiquement mis autant de temps pour descendre, mes jambes étaient molles et l’ascension avait été un peu difficile quand même. Lorsque mon chum est revenu avec des images prises avec la gopro, j’étais déçue de pas avoir monter aussi… ça lui a pris presque 1 h faire l’autre partie, c’était plus abrupte que la première partie.

Nous reprenons la route pour nous rapprocher de San Francisco où nous passerons quelques jours. Nous arrêtons dans un truck stop où nous pourrons faire du lavage.

IMG_1573

Jour 10 > San Francisco

Nous arrivons fin de l’avant-midi à San Francisco, nous regardons pour un terrain de camping, il n’y en avait pas une tonne et ceux qu’il y a sont déjà complet. Ont réussi à trouver un à l’extérieur du centre-ville près d’un grand terrain vague, à la limite d’un quartier résidentiel et je peux dire que le quartier était pas tant rassurant, nos vélos ont servi à nous rendre au centre-ville, nous avions qu’à barrer nos vélos à l’endroit désiré, c’était bien pour ça, on fait de l’exercice par la même occasion. Pas mal de cote, on est à San Francisco après tout, presque 1 h de vélo, je vais améliorer mon temps dans les jours qui suivent.

Lors de notre première virée, on décide de se rendre jusqu’au Golden Gate et pourquoi pas le traverser! Un 5 km plus tard on se retrouve près du traversier que nous prendrons car je n’ai plus de jambes ! Nous avons fait cette journée là un 35 km de vélo!! J’avais les fesses en compote… Chose que j’ai remarqué les citoyens de la ville sont très respectueux des cyclistes et beaucoup de rue ont des voies cyclables réservées, c’est super!

On est chanceux, pas de brouillard on voit très bien le pont, je suis contente car beaucoup de gens m’avait parler de l’épais brouillard qui recouvre la plupart du temps le secteur.

Gros coup de cœur pour cette ville! Ces vieux tramways, les maisons colorées juchées dans les côtes… tout ça sur le bord de l’eau comment ne pas aimer !? La température était nuageuse mais avec la quantité de vélo que nous avons fait, je ne me plains pas…

Jour 11 > San Francisco

Nous avions acheté des billets pour un tour de ville, nous avons stationner le motorisé au Fort Mason près du pont (gratuit), et de là nous avons enfourcher nos vélos pour arriver à temps à l’autobus (environ 15 min). Le tour guidé durera 3 h 30, on passe près du pont pour des photos, au Palace Fine of arts et à Twins Peaks on on pourra admirer la ville avec une vue spectaculaire, pas chaud par contre tout en haut ! On passe également par l’hôtel de ville, Presidio Park et le Fisherman’s Wharf, où on y retrouve des boutiques et des restos près de la marina. On voit l’essentiel de la ville, cela me la fait apprécier encore plus.

DCIM101GOPRO
Au sommet de Twin Peaks

Nous passons à la fameuse boulangerie Boudin s’acheter un pain volcan au chocolat et un bon café. Par la suite, on se dirige vers le Pier 33 pour notre excursion sur l’île d’Alcatraz, nous passerons 2 h à visiter les lieux. Les bâtiments sont délabrés et l’extérieur est détérioré dû à l’érosion. L’intérieur est détérioré aussi à part quelques endroits d’exposition, il y a aussi une odeur d’humidité intense je dirais. C’était quand même instructif et spécial comme endroit. À notre retour au Pier, on se rend plus loin pour y faire des achats au Pier 39. Après cette journée bien rempli, on récupère nos vélos sur Beach Street et retournons au véhicule qui est stationné au Fort Mason depuis ce matin.

Sur le chemin du retour on passe tout près du stade de baseball, il y a une partie en cours, c’est carrément fou la circulation autour de l’endroit, on voit qu’il y a beaucoup de partisans pour l’équipe local des Giants. Une fois de retour au camping, souper, verre de vin et dodo.

Jour 12 > San Francisco

Après avoir passés 2 jours au camping, on décide de passer encore quelques heures à San Francisco en retournant au stationnement gratuit. On décide aujourd’hui de marcher plutôt que pédaler ! On se rend au terminus du Cable car, il faut absolument faire un tour, c’est vraiment génial ! Aller au terminus suivant (1 coin de rue plus haut), car au terminus c’est la longue file ! On a fait la ride jusqu’à Union Square, secteur plus huppé et brancher, on décide de rester faire le tour un peu. On a bien ri au McDo, notre commande passée via les bornes, nous devions sélectionné le type de pain pour le burger ayant oublié pour ma part, ils ont enveloppé ma viande avec le morceau de salade… on a bien ri !

Nous sommes passés par le Chinatown, les fruits étaient vraiment à bons prix! La fameuse chocolaterie Ghirardelli… il y avait beaucoup trop de choix, je ne savais plus où donner de la tête ! On reprend donc la route en passant évidemment sur le Golden Gate, nous passerons à travers Sonoma Valley, où vous pouvez arrêter dans de superbes vignobles, les paysages avec les vignes à perdre de vue c’est sublime! J’aurais aimé passer par Napa Valley mais ce n’était pas sur notre itinéraire. Nous devions arrêter à Santa Rosa pour dormir mais finalement on continue encore un peu, l’arrêt se fera à Loleta dans un terrain de Casino. On se fera déranger aux petites heures du matin par la sécurité, il fallait remplir un papier d’autorisation… cela réveille mal si on peut dire. La température dans le secteur se situe entre 16 à 20 degrés.

Jour 13

Aujourd’hui on se dirige vers le Redwood National Park, une forêt qui possède des arbres géants et majestueux ! Comme vous pourrez constater sur la photo, j’étais vraiment impressionnée je dois dire! Nous arrêtons près d’une marina à crescent City, on peut y voir une enseigne qui dit qu’en 1964 il y a eu un tsunami qui a détruit complètement la ville… on poursuit et arrêtons dans un petit phare (Battery Lighthouse), on doit marcher un petit peu pour se rendre mais la vue vaut le détour, il est un des plus vieux encore debout sur la côte nord de la Californie. Quelques heures plus tard nous arrivons dans l’état de l’Oregon.

IMG_1814.JPG

On se dirige pour notre prochaine activité : du Dunebuggy chez Spinreel dans les dunes de sable au Oregon Dunes National Park. On n’y sera pas à temps avant la fermeture on reviendra donc demain. Dodo dans un camping annexé à un casino, on pourra y laver nos vêtements, le camping à de très belles installations. Nous irons dépenser quelques dollars au casino, malheureusement on repartira bredouille!

http://www.ridetheoregondunes.com/location.html
Prix > autour de 130$/2 places pour 1h, cela inclut une mini-vidéo sur la marche-à-suivre.

Suite du périple… la semaine prochaine…

 

coupcoeur

Il y en a tellement, pas facile d’en garder quelques-uns!

Les arbres majestueux du Redwood National Park.

La ville de San Francisco pour sa diversité, ses jolies maisons, son tout!

Les courbes affolantes du Colorado National Monument.

Le hiking au Yosemite National Park jusqu’en haut de la chute.

Le Valley of Fire Park, les rochers rougâtres et la chaleur accablante.