Les rocheuses

vrduree_16jrs  famille kilometrage km (info à venir)

PÉRIODE DE L’ANNÉE > ÉTÉ

Cette année, comme plusieurs familles, les plans de voyages ont été quelques peu bousculé avec la pandémie. Après avoir dû annuler le Portugal et l’Alaska, nous nous sommes dit on fait quoi?! Oui le Québec et l’Ontario ont beaucoup à offrir, mais ce n’était pas tout à fait le moment pour nous, donc nous nous sommes dit pourquoi pas retourner dans l’Ouest, il y a tellement à voir. Oui vous allez me dire 2 semaines ce n’est pas beaucoup si on ne tiens pas compte du voyagement, mais nous avons eu du temps de qualité malgré la quantité énorme de kilomètre que le motorisé a englouti et par moment la grande fatigue. Je suis déjà passé par les Rocheuses, il y a environ 5 ans, nous étions arrêtés seulement à Banff l’espace de 24 heures. Évidemment, nous n’avions pas tout fait et tout vu, donc ce voyage se veut un peu plus complet, nous a permis de découvrir la région davantage et d’apprécier les magnifiques paysages que nous avons ici même au Canada.

Un bon 3 jours pour le déplacement

Départ en soirée, nous passons évidemment par le Canada puisque nous ne pouvons passés la frontière cela nous rallonge un peu, mais c’est un petit prix à payer pour pouvoir nous rendre dans la magnifique région des rocheuses. En route pour Val d’Or, nous sommes fatigués finalement nous arrêterons avant le premier arrêt prévu à Mont Laurier. Avec notre application (AllStays), nous avons trouvé derrière l’hôtel de ville sur la 117, très tranquille, plusieurs véhicules s’y trouvent déjà à notre arrivée.

Nous devrons idéalement aujourd’hui récupérer le chemin non parcouru de la veille, si possible bien entendu. Nous quittons l’endroit à 8h, nous traversons la réserve faunique de la Vérandrye durant le jour, ce qui est semble-t-il mieux. Honnêtement, ce n’est que de la forêt, aucun animal durant la traversée, mais j’avoue que la nuit cela pourrait être moins rassurant du fait qu’il faudrait être beaucoup plus alerte. Désavantage la route 117 n’est que 1 voie de chaque côté.

Que dire de la province de l’Ontario c’est long longtemps… que des arbres et la route. La route 11 ouest. Par contre contrairement au Québec, les routes sont belles…

Pour le Manitoba, nous avons seulement arrêté mettre de l’essence, car cette province exige une quarantaine. Le paysage est déjà plus intéressant à regarder. En revanche la Saskatchewan possède de grands champs à perdre de vue avec des vallées. Pas beaucoup de villes, donc il faut quand même prévoir les arrêts pour l’essence.

Nous sommes arrivés à Calgary vers le souper, nous avons donc fait quelques courses et relaxer un peu. Tout au long du voyagement, nous n’avons pas payés pour dormir.

Premier dodo : Mont-Laurier (derrière l’hôtel de ville)
Deuxième dodo : Thunder Bay, Ontario (stationnement Wal-Mart)
Troisième dodo : Calgary, Alberta (stationnement Wal-Mart)

 

Calgary/Canmore

Cette ville marque le début des rocheuses, on peut déjà les apercevoir, et ce à environ 1h de la ville de Calgary. Nous avons marché en ville, et emprunté la Policeman boardwalk qui fait le tour de la ville, une partie sur une passerelle de bois, 3,7 km si vous la faites au complet. Ça semble plus utilisé par les résidents de la place pour promener leur chien. Un entraînement pour la prochaine excursion: Grassi Lakes, à environ 10 minutes en voiture. Nous avons fait le tour complet de 4,3 km, vous avez le choix entre facile et difficile, la pente est ascendante sans plateau pendant toute la montée, j’ai quand même trouvé cela difficile avec un gros soleil dominant. Mais la vue imprenable tout en haut valait cette sueur.

IMG_4448
Grassi Lakes – Canmore

En après-midi, nous arrivons au camping Tunnel Village 2 vers 15h. Une fois installés et après avoir pris le temps de souper, nous avons pris le bus (gratuit) se rendre au village. Le retour coûte 2$, quand même une bonne façon de se promener à faible coût. Vous pouvez obtenir une passe pour la journée au coût de 5$. Roam Transit est la compagnie qui dessert les alentours. Il y a également 7 routes possible, de quoi se promener amplement dans le secteur si vous restez quelques jours.

Nous sommes allés au bout de la rue principale pour emprunter la Bow River Trail, passer le Pedestrian Bridge, regarder la vue du haut de Surprise Corner Viewpoint (ce dernier pas très intéressant). De l’autre côté on peut observer le Banff Springs Hotel qui surplombe les Bow Falls.

Note : Le musée historique de Banff est fermé du au COVID tout comme le lieu historique National Cave and Bassin et malheureusement les sources thermales dans tout l’Alberta.

Au bout de la rue également, vous trouverez le Cascade Gardens, joli petit endroit gratuit pour admirer des fleurs et gazebos. Endroit tranquille qui vous permet de prendre une superbe photo de la rue principale et des montagnes en arrière-plan, vraiment un spot à mettre sur sa liste.

 

Banff

Aujourd’hui, nous allons parcourir la Hoodoos Trail de 10 km qui revient en boucle autour de la rivière Bow. Il y’a quand même plusieurs sentiers dans le secteur qui sont accessible, une carte peut vous être remise à l’entrée du parc, simplement la demander. La tunnel Mountain Trail passe derrière le camping (village 2). Nous avons pris l’autobus pour l’aller au centre du village, on peut descendre à l’arrêt du musée et marcher autour de la Bow River Trail, petite marche tranquille de niveau facile. Les hoodoos ne sont pas nombreux, cela ressemble à des stalagmites à l’envers. La vue de la vallée et de la rivière est spectaculaire, à elle seule ça vaut le déplacement.

En soirée, nous avons repris l’autobus, cette fois-ci le dernier arrêt qui est le Banff Spring hôtel, nous avons donc pu faire l’autre côté de la rivière. Le centre-ville est tout de même charmant. Nouveauté avec le COVID… masque obligatoire sur la rue qui est piétonnière et également dans les endroits fermés.

Hoodos trail > 10 km (niveau intermédiaire)
Tunnel Mountain trail > 4,5 km (niveau intermédiaire)

Compagnie d’autobus : Roam Transit (2$ le retour directement dans le camping )

Passe pour la journée qui donne accès à plusieurs routes au coût de 5$, cela peut être un très bon moyen pour se promener à faible coût. Le camping est très bien situé. De l’autre côté, d’autres campings sont également disponible, qui sont également gérés par Parcs Canada.

Activités possibles :
Musée des Premières Nations que vous pouvez visiter au bout de la rue principale
www.buffalonationsmuseum.com

Lors d’un précédent voyage, nous avions réserver 3 activités dans un forfait (Gondola, Skywalk, le glacier Athabasca (montée dans un gros camion sur le glacier), maintenant vous pouvez le faire par vous-même ainsi qu’une croisière sur le lac Minnewenka).

Plusieurs forfaits sont disponibles, à vous de voir ce qui pourrait vous intéressez! La gondole, donne une magnifique vue sur la montagne Sulphur.

https://www.banffjaspercollection.com/attractions/banff-gondola/

IMG_4475
Vue de la rue principale à Banff (Cascade Gardens)

 

Lake Moraine

Départ du camping vers 11h, petit arrêt au panneau de la ville pour quelques photos. En route direction Lake Louise, les deux villes sont tout de même tout près une de l’autre, on parle d’environ 55 km. La route n’est pas trop sinueuse dans cette partie. À notre arrivée, nous avons pris la chance de se rendre au Lac Moraine directement, nous avons été extrêmement chanceux, car la route est ouverte nous avons pu accéder au stationnement. Toute une ascension avec le motorisé, 14,5 km de virages serrés et ascendant. La route ferme très tôt normalement, durant la saison touristique, car le stationnement, on doit l’avouer est très petit et pour les vr, il n’y a que quelques places de disponible, si des voitures n’ont pas décider de s’y placer.

Nous avons emprunté la piste Rockpile qui se trouve à être le point de vue sur le lac… c’était pluvieux et nuageux mais c’était tout de même une vue magique! Cette pluie nous a sûrement aider à obtenir une place! Nous avons continué notre route sur la Consolation Lake Trail, un 5,8km aller-retour, cette randonnée est considérée facile, vous devrez tout de même être bien chaussé, vous aurez à enjamber des rochers, et la piste comporte des racines, on doit regarder où l’on marche en tout temps. Pas beaucoup de randonneurs, très tranquille… au bout vous aurez la vue sur un décor alpin et une vue sur le glacier Quadra. Après quelques clichés, nous reprenons la route du retour. Aucun animal aperçu sur le long du trajet.

Durée : 2h

Nous arrivons au prochain campement Lac Louise pas très loin de là, un autre site de Parc Canada. A environ 1.5 km du village, mais attention rien à voir avec Banff. A peine quelques magasins, station d’essence et le centre des visiteurs. Tout autour du camping une randonnée est possible qui longe la rivière Bow, aucun dénivelé. Petite randonnée tranquille.

Rockpile trail > 0,8 km (niveau facile)
Consolation Lakes trail > 5,8 (niveau facile)

IMG_7057
Le fameux lac Moraine avec ses eaux turquoises

 

Lake Louise

Ce matin, on prend cela relax, nous ferons de la randonnée au lac Louise. On entreprend de se rendre en vélo, une ride de 4 km environ du camping, c’est beaucoup plus pénible que nous l’avions envisagé. Le gain d’altitude est assez élevé, nous avons fait la majorité du trajet à pied à côté des vélos. Une fois sur place, nous attachons les vélos à un arbre et après quelques selfies, nous débutons la piste autour du Lac (4,7 km) Une fois arrivé au bout, on décide de continuer avec la Plan of Six glaciers, qui croyez-le ou non se rend jusqu’au glacier Victoria! Nous ferons un arrêt à la maison de thé pour y prendre un chocolat chaud et une soupe. La variation de température est assez contrastante, au fur et à mesure que nous ferons l’ascension. La vue est spectaculaire tout en haut! Difficile à croire que nous avons fait tout ce chemin, tout près de 6,5 km aller seulement. Nous revenons par une autre piste, qui se nomme Lake Agnes, qui passe par la forêt contrairement à la première qui longe le glacier. Honnêtement, elle ne vaut pas tant la peine, si vous voulez en faire qu’une et vous vous sentez capable prenez la Six. J’avoue que c’était spécial la petite soupe dans cette maison de thé au milieu de nulle part.

Note : vous devrez revenir avec vos déchets puisqu’il n’y a pas d’installation et pour éviter que les animaux rôdent autour de la place. On vous fournira le sac de transport biodégradable!

Nous sommes exténués avec le vélo, la randonnée, par chance au retour nous descendrons tout le long jusqu’au camping, sur les freins car la vitesse est plus que rapide et les courbes plutôt effrayantes contrairement à la montée. Nous avons donc marché pendant près de 6h durant la journée, excluant le vélo aller-retour. Ouf!

Pour votre info, au village vous avez le wifi qui se fait bien du camping du parc national, mais il n’y a plutôt rien à y faire. Banff est beaucoup plus intéressant au niveau du choix de magasins, et restaurants. Plusieurs terrasses pour prendre un bon souper et même un verre en soirée.

Lake Louise Lakefront : 4,7 km (niveau facile)
Six of the plain glaciers : 14,6 km (niveau intermédiaire) mais si vous n’êtes pas au top de la forme, niveau difficile.
Lake Agnes loop avec Six : 10,8 km

Mais la randonnée était un très gros effort pour moi, avec l’asthme et le gain d’altitude (7000 mètres environ), plus mon cardio qui est, je dois l’avouer pratiquement inexistant. Faut juste prendre plus son temps, ça vaut le coup!

IMG_4622
Vue sur le glacier de la maison de thé (sentier Plain of Six Glaciers)

 

En direction de Kelowna, Colombie-Britannique

Nous partons en direction du Parc National Yoho qui se trouve à 20 km seulement du Lac Louise. Nous avons fait un arrêt de quelques heures au Lac Emerald, ou nous avons fait la piste intermédiaire est de 5,5 km, qui fait le tour complet du lac. Ne vous méprenez pas la première moitié commence tout doucement sur le plat (en face du stationnement), mais la deuxième partie sera sur un sol humide, et plein d’obstacles et de racines à enjamber avec même quelques montées. Vous aurez le choix vers la fin de prendre direction stationnement ou chalets (plusieurs cottages sont sur place pour location, même un resto), également possible d’y louer des canots pour 70$/h pour 3 personnes si le cœur vous en dit.

Durée de la marche : environ 2h.

Nous avons traversé également le Parc National des Glaciers, on doit monter en altitude. Le panorama est très beau, on voit les montagnes avec leurs sommets tout en glace et on le ressent également dans l’air. Au moment de notre passage, plusieurs pistes étaient fermées, en autre dû à la construction. Nous avons passé au travers de la Rogers Pass (Col de Rogers). Étant donné que la route est très sinueuse, les arrêts possibles pour divers panoramas sont souvent durant la descente. Donc difficile de s’arrêter aux endroits désirés. Mais bonne chance pour arrêter avec un motorisé, on ne peut arrêter comme on veut lors d’une descente à plus de 10%. Il y avait la Hemlock Trail qui semble-t-il était intéressante, de toute façon il pleuvait assez fort durant notre passage, donc ce n’aurait pas été agréable.

Nous avons également tenté d’aller au Refuge d’ours à Golden, nous devions réservés et c’était plein pour la journée. Donc si vous y tenez prenez soin de vérifier la disponibilité. On vous garanti de voir le grizzly sinon on vous donne un laisser passer pour une autre visite… peu pratique lorsque que vous êtes de passage! La route pour s’y rendre se situe à environ7 km de la ville et est plus que sinueuse, soyez prévenus! Sur réservation. Appeler avant de vous y rendre inutilement.

http://kickinghorseresort.com/purchase/boo-grizzly-bear/

Coût : 32,95$

Nous avons fait un arrêt photo au pont de piétons à Golden, qui possède la plus grande ossature de bois au Canada.

Dodo au Canyon Hot Spring, un camping situé au milieu des montagnes qui possède plus de 200 sites et où vous pourrez vous baignez dans des sources d’eau chaude, deux piscines une à 30 degrés et l’autre à 40 degrés… cool! lorsqu’il fait 12 dehors… Attention lorsque le soleil se couche la vapeur monte et vous aurez légèrement froid en sortant! Expérience unique et pratique pour nos muscles endoloris après plus de 3 jours de randonnées, je dois l’admettre. Étant donné qu’en Alberta les sources thermales sont toutes fermées, nous avons apprécié cette pause détente. Peut-être pas le plus paradisiaque, mais cela fait son effet!

 

Kelowna, Colombie-Britannique

C’est un départ, petit arrêt dans la ville de Revelstoke. Un café et quelques selfies encore une fois. Et en route pour notre balade de 24 heures à Kelowna dans la vallée d’Okanagan. À défaut de pouvoir se rendre au Portugal (dans la vallée du Douro)… Je dois avouer que la panorama m’y fait penser après avoir fait ma planification de ce voyage, qui sera évidemment remis (possiblement printemps 2021).

Nous arrivons à notre camping, le temps de s’installer et notre guide arrive… et c’est parti pour la visites de quelques vignobles situés côté ouest.

Nous avons réservé une excursion avec la compagnie Sagebrush tours pour 99$ (4 vignobles). On vous récupère à votre camping ou hôtel, nous ferons nos visites dans le secteur choisi. Plusieurs options possibles, et comme la vallée est assez longue, il y a beaucoup de vignobles. Nous avons même eu la possibilité de faire un choix et de le proposer à la compagnie qui en tient compte. Soyez avisé, faites vos propres recherches sur les endroits que vous désirez vous rendre.

IMG_4706
Vue sur la vallée d’Okanagan

https://www.sagebrushtours.ca

Mount Boucherie (belle vue sur la vallée, très chic aussi).

Rollingdale (premier vignoble biologique de la région), tout petit, il ne possède pas de vue si impressionnante. Mais les produits le sont, et la dame était très intéressante lors de ces explications.

Quail’s Gate (très jolie vue, par contre beaucoup de visiteurs. La dame derrière un plexiglass et avec son masque et tout ce bruit, nous avons à peine entendu ce qu’elle nous disait. Les produits goûtés moins intéressant, seul endroit où nous n’avons rien acheté).

Frind (vue absolument magnifique). Le commis semblait avoir sa journée dans le corps, un peu plate. Malgré que nous étions un peu dans les vapes…

*Volcanic Hills (très beau aussi, possède un cidre de glace, une très jolie boutique avec des produits régionaux à essayer. Non prévu au départ, notre guide Dale, nous a fait ce cadeau en bonus.

De retour au campement vers 17h30, on est un peu trop joyeux, en moyenne 5 dégustations par endroit dans un délai aussi court ça frappe son homme comme on dit. En soirée, petite marche, notre camping est situé à deux minutes de la Rotary Beach Park. Il y a assurément plusieurs choses à faire dans le coin, surtout si vous êtes amateur de vins. Certains sont nichés en montagne et offre un panorama spectaculaire sur la vallée d’Okanagan. Je ne vois rien de négatif à dire, j’ai été subjugué par la vue, les dégustations, l’expérience globale.

 

Kelowna/Jasper

Direction Jasper, grosse journée de route qui nous attends. Nous ferons la route des glaciers (93). Superbe vue, on ne s’est plus du tout où regarder. On passera le Crowfoot, le Athabaska, ou nous ferons un arrêt. On peut maintenant se rendre à pied, les camions chenilles n’étaient pas en fonction. Pente un peu abrupte quand même… lors de notre visite il y’a 5 ans on peut déjà voir qu’il a encore fondu, triste quand même…

Les routes sont très sinueuses entre les deux régions… comme toute l’Alberta. Bien vérifier vos freins avant le départ.

 

Jasper

Nous avons acheté des billets pour aller au sommet des montagnes Whistlers avec le Jasper Ski Tram, à environ 10 minutes du camping Wapiti géré par Parc Canada, où nous serons pour les deux prochains jours. Vu notre arrivée tardive on se fera un petit feu et on relaxe de notre journée de route. Un des plus beaux campings que l’on a visité durant le voyage. Grand espace, joli sentier sur le bord de la rivière Bow, et oui, elle passe de Banff jusqu’à Jasper.

Jasper ski tram 58$/pers.
Www.jasperskitram.com

Environ 7 minutes pour accéder au sommet, mais vous n’y êtes pas encore, nous avons marchés sur plusieurs petits sentiers qui nous offraient de plus en plus de merveilleux paysages, nous avons été chanceux, le ciel s’est dégagé. Nous avons donc pu avoir un meilleur spectacle. Pas chaud du tout au sommet, comme partout dans les rocheuses et lors de vos randonnées en altitude, il faut s’habiller en pelure d’oignon. Nous y sommes restés environ 3h30 au total. Par la suite, un arrêt dans la ville de Jasper pour un petit lunch improvisé et quelques achats. La ville est à 6 km du campement.

Le site possède une petite randonnée facile qui longe le bord de la rivière Athabasca.

IMG_4871
Vue de la rivière Athabasca et les Whistlers Mountains

 

Jasper/Edmonton

On quitte la région montagneuse en direction de la ville en passant par Maligne Canyon, avec sa randonnée en boucle d’environ 3,4 km. Très joli endroit et impressionnant. Le canyon Maligne est sculpté dans la formation de Palliser, couche de calcaire déposée dans une ancienne mer tropicale peu profonde par du plancton sécrétant de la chaux, il y a environ 365 millions d’années. Des géologues prétendent que certaines parties du canyon étaient à l’origine des grottes profondes qui ont été mises à découvert par le raclage glaciaire et l’érosion. (source site web de Parcs Canada).

Nous ferons un arrêt au Edmonton West Mall, le plus gros centre d’achat au pays. Quelques achats pour se ravitailler au passage. On poursuit notre route vers le Parc National du Prince Albert en Saskatchewan.

 

Prince Albert, Saskatchewan

De la route encore ce matin afin d’arriver à notre campement pour la nuit. Peu avant 14h. Pour nous rendre nous avons dû emprunter des routes de campagnes qui a un certain moment était en gravier et en bonus un détour sur la route, nous nous sommes retrouvés vraiment au milieu de nulle part. Le camping est situé près du Lac Wakasiu. On peut s’y baigner, la plage n’est pas très propre. Il y’a plus de gens qui sont à parfaire leur bronzage que dans l’eau. Quelques sentiers pour la marche de niveau facile ou même à vélo. Le camping est vraiment en pleine nature, sûrement un paradis pour les pêcheurs, mais ça ne valait pas le détour. On devait aller voir les Gems Lakes au Parc Provincial Narrow Hill, mais les accès sont refusés aux touristes hors province. Mais au moment d’écrire ses lignes c’était autorisé mais avec des limitations.

Et de plus situé en pleine forêt, ce camping, nous fait presque détestés ce mode d’hébergement. Les moutisques y sont voraces solide!

 

En direction du Parc national des Prairies (Grasslands), Saskatchewan

Nous avons un petit 7h environ de route pour nous rendre à notre dernier arrêt avant le retour à la maison. Une fois arrivée à Val Marie, on emprunte la route du parc, après quelques kilomètres on rencontre une route en gravier encore et un panneau nous indique 22 km. Ouf ça nous a pris environ 1h se rendre au site. On a rencontré des centaines de chien des prairies, qui perchaient sur leurs trous. Car ces petits chiens creusent des tunnels sous la terre. Ils sont quand même mignons. Aucun autre animal en vue. Une fois arrivée au site Freshman, c’est en plein désert ou des prairies, je ne sais trop. Très sablonneux, on se sent vraiment dans le désert. Au lieu des rocheuses à perdre de vue ce sont des champs, des vallées et du foin! C’est néanmoins beau et très paisible. On fait un petit sentier d’environ 30 minutes, quelques photos et on reprend le même chemin, il ne semble pas avoir tant à faire pour dormir ici. Le côté ouest du parc semble plus intéressant, mais ce sera pour un autre voyage.

IMG_7293
Parc National des Prairies (Grasslands)

Sur le chemin du retour, on voit des perdrix, encore des chiens de prairies et on voit enfin un bison qui traverse la route devant nous. Bon au moins on en aura vu un… ils sont peut-être en migration quelque part…

On reprend la route, dodo à Moose Jaw toujours en Saskatchewan. On entame notre retour de 3 jours. On passera par un chemin différent puisque nous sommes au sud de la province, à la limite de la frontière américaine et du Montana. On croisera la route initiale à Winnipeg pour reprendre la même route qu’à notre arrivée.

 

Conclusion

Pour être partie 16 jours environ dont 10 jours sur place, je ne suis pas prête à dire que nous avons manqué de temps, car notre périple était quand même bien organisé. J’ai moins aimé le fait que nos réservations d’hébergement étaient pratiquement toute faite, donc cela a laissé peu de place à l’improvisation. Ce que j’aime des roadtrips c’est qu’on se laisse guider aussi par le moment présent et que l’on puisse décider de rester ou partir plus tôt d’un endroit. J’aurais apprécié au moins 1 jour de plus dans la région de Kelowna. Ce court moment dans cette province m’a fait découvrir une région hyper intéressante et qui a beaucoup à offrir, il n’y a pas que Vancouver et Victoria! Je retournerai assurément un jour par-là.

Que dire des rocheuses, nous avons de beaux endroits au Canada, on veut toujours partir plus loin, mais commençons par découvrir ce que notre propre pays peut nous apporter comme émerveillement! Même pas plus loin que le Québec, j’ai vu cet été beaucoup de beaux endroits visités par d’autres voyageurs, surprenant même… Partons à la découverte de ses endroits inusités, majestueux et magique!

 

coupcoeur

-Kelowna et la vallée d’Okanagan
-La vue majestueuse des Whistlers Mountains à Jasper
-Route des glaciers entre Banff et Jasper (93)

 

livre

 Colombie-Britannique

Pour avoir les 20 endroits les plus intéressants
https://theculturetrip.com/north-america/canada/articles/20-must-visit-attractions-in-british-columbia/

Ville de Kelowna
https://www.tourismkelowna.com

Tourisme BC (en français)
https://tourisme-cb.com

Parcs Canada
https://www.pc.gc.ca/fr/index

 

Alberta

Tourisme Alberta (en français)
https://tourismealberta.ca

56 choses à faire, endroits cachés et spot inhabituel
https://www.atlasobscura.com/things-to-do/alberta

Parc national Banff
https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/ab/banff/visit/parkbus/banff

Banff – Lake louise région
https://www.banfflakelouise.com/

 

Côte Ouest USA – partie 2

Suite…. jours 14 à 26

Période de l’année > printemps

Jour 14

On fait un peu la grasse matinée, étant donné que nous sommes près de notre activité, direction du Parc National Oregon Dunes, comme prévu petite formation vidéo avant de nous laisser partir pendant 1h avec le dunebuggy dans les dunes de sable. C’était assez trippant quand même, de grandes butes à monter et à redescendre, des pistes un peu partout… après 30 minutes, nous fesons demi-tour afin d’arriver à temps au kiosque de location, l’affaire c’est que nous étions un peu perdus, c’est tellement pareil tout autour que c’est facile de s’y méprendre sur le bon chemin. Un moment donné on voit des oiseaux et on s’est dit la mer doit être près… suivons-les! On a bien fait… ouf on est arrivés pas mal juste!

DCIM101GOPRO

Après cette activité mémorable, on poursuit notre chemin vers Sea Lions Cave, une attraction que finalement on ne fera pas puisque dans les livre on indique que c’est cher payé pour pas grand-chose. Ont fini par voir les otaries tout près où il y a un viewpoint. Tout près il y a le phare à Heteca, la vue des côtes de l’Oregon est super! En poursuivant vers Cape Perpetua, on s’apercoit qu’il faudrait faire du hicking pour atteindre le sommet, on décide de continuer…

Une heure plus tard nous arrivons à Newport, petite ville portuaire on quitte ici la route 101 pour se diriger vers la route 5 en direction de Portland. On fera notr arrêt pour la nuit dans un mega halte routière à moins de 20 minutes de la ville.

Jour 15

Il pleut beaucoup à notre réveil, on passera donc tout droit à Portland. Prochain arrêt la ville de Seattle dans l’état de Washington. On stationne dans les rues pas très loin du Space Needle, qui est une Tour d’observation de 520 pieds. Autour il y a un festival folk au moment de notre visite avec toute sorte de kiosque, on profite de l’ambiance. Beaucoup d’arbres matures en plein centre-ville, c’est également une ville portuaire, il y a d’ailleurs quelques bateaux de croisières qui sont accostés. On quitte l’endroit en fin d’après-midi, cette fois-ci en direction de Vancouver. On dormira d’ailleurs dans le coin de Burnaby, quartier un peu pourri et très bruyant, pas un très bon endroit pour la nuit!

https://www.spaceneedle.com/home/
Coût : 22$/pers.

IMG_1881
Vue de Seattle du haut de la Space Needle

Jour 16

On se rend au centre-ville de Vancouver au centre des visiteurs pour y voir les activités que l’on peut faire, comble de malchance, il pleut donc on visitera que partiellement le centre et nous irons faire une activité intérieure Fly Over Experience. Une espèce de manège avec un écran Imax on a l’impression de voler dans les paysages, cool et différent comme activité. On s’y fait arroser légèrement et on a même les senteurs des forêts etc. La ville est un peu comme Seattle, arbres, pistes cyclables dans les rues principales. La rue Robson ressemble un peu à Sainte-Catherine dans notre centre-ville à nous, ou même à Rodéo Drive à Los Angeles. On se dirige vers le marché public sur Granville Island, la guide au centre des visiteurs nous avait fortement suggérer l’endroit. Ont réussi à trouver une place de stationnement à environ 5 minutes de marche. La pluie s’est dissipée un peu, par chance sinon pas très agréable de visiter un marché à ciel ouvert sous la pluie! Restos branchés, boutiques en tout genre, marchands de légumes etc. Très joli endroit pour y faire ses emplettes et prendre un verre sur le bord de l’eau.

www.flyovercanada.com

IMG_1890

Une fois la visite terminée on poursuit vers la prochaine destination : Banff en Alberta. La route entre Vancouver et Kamloops est montagneuse, disons que nous sommes en terrain connu, on en a vu des montagnes depuis le début de notre périple! On peut voir plusieurs chutes et vallées à travers les montagnes, c’est très beau Les Rocheuses, tant qu’on le voit pas de nos propres yeux on ne peut se l’imaginer! Le soleil par ici se couche tard, environ 21h30 comparativement aux endroits précédents.

Nous arrêtons pour la nuit dans le coin de Revelstoke, nous sommes toujours en Colombie-Britannique. La température a chuté par ici on est aux alentours de 10 degrés seulement.

Jour 17

Nous arrivons à Banff vers l’heure du midi, nous passons brièvement près du Lac Louise pour récupéré quelques dépliants pour les activités du coin. Nous avons acheté un forfait de 4 activités à faire dans le secteur (2 dans le secteur de Banff et les deux autres sur le chemin en direction de Jasper). Nous installons notre motorisé dans un terrain de camping et profitons de la navette gratuite vers le village, nous passerons donc quelques heures à déambuler des les rues et acheter quelques souvenirs. C’est magnifique la ville est au pied des montagnes, encore une fois le paysage est à couper le souffle! Nous décidons de retourner au camping à pied, nous en avons pour environ 30 minutes. Même le camping est très bien situé dans un superbe décor on ne peut demander mieux.

Jour 18

Debout tôt on se dirige vers notre première activité : Gondola, qui est en fait un téléphérique qui nous transporte jusqu’au sommet de la montagne que l’on appelle Sulphur Mountain, le trajet est d’à peine 8 minutes, il y a une légère attente et nous avons droit au gros soleil, c’est super! Ohlala rendu en haut il y a de la neige et ce n’est pas très chaud, mais c’est un de mes plus beau moment du voyage, je suis bouche bée devant l’immensité et la beauté des Rocheuses! Je me fais même un petit ami suisse qui vient manger dans ma main, il y en a plusieurs d’ailleurs de ses petites bêtes au sommet, on voit que je ne suis pas la première à leur donner à manger…

https://www.banffjaspercollection.com/attractions/glacier-adventure/

DCIM101GOPRO
Sulphur Mountain

Une fois de retour en bas on se dirige vers le Lac Minnewaka où nous ferons une petit croisière (incluse dans notre forfait). C’est joli mais je n’aurais pas payer pour cette activité. On repart en direction de Jasper pour la prochaine activité : le glacier Athabasca que nous ferons demain, on se trouve un petit camping en montagne : Jonas Creek, hyper tranquille et très petit environ 15 sites. On fera même une petite marche dans les sentiers aménagés après le repas.

Sur la route nous avons croisés 2 fois des ours noirs ainsi que des mouflons d’Amérique qui se promène tout simplement en bordure de route sans être dérangés par les automobilistes.

Jour 19

Pour se rendre au glacier on doit prendre des autobus qui nous conduisent au Ice bus qui sont des autobus géants avec des mégas roues à crampons afin d’être capable d’avancer sur la neige et la glace, c’est impressionnant, durant le trajet le guide nous explique l’histoire du glacier Athabasca et de la région, on a la chance de marcher sur le glacier et d’y prendre quelques photos. On apprend qu’en 150 ans il a fondu de 2 kilomètres c’est énorme! Encore des dégâts dû au réchauffement climatique…

Par la suite, une fois retourné dans l’autobus régulière elle nous amène au Skywalk, c’était malade comme expérience mais mon Dieu que j’avais les jambes molles, c’est que le plancher est transparent et on est carrément dans le vide, on se demande comment c’est soutenu, ma peur m’a gâché un peu l moment je dois avouer, mais c’est une expérience unique et hallucinante! On a une superbe vue sur les montagnes et sur la vallée des glaciers.

Nous sommes en début d’après-midi et maintenant on se dirige vers Edmonton, en Alberta, nous avons environ 4h de route à faire. On circule sur une petite route pour sauver du temps, on y voit encore des ours et des chevreuils cette fois-ci. Plusieurs lacs au bord de la route, l’eau est d’un bleu cristallin, avec le contraste des montagnes c’est unique comme décor, on ne peut faire autrement que de s’y arrêter pour prendre des photos, si j’ai bien compris ce serait le Lac Moraine.

Après avoir quittés la région des Rocheuses, on se retrouve plus dans les terres et des champs avec des foreuses de pétroles. On s’est déniché un terrain de camping à 10 minutes de l’endroit du site de compétition de notre fille, tout était quand même calculé, nous devions arriver à temps pour cet événement.

DCIM101GOPRO
Le glacier Athabasca

Jour 20

On fait la grasse matinée et allons chercher notre fille après son entraînement vers 11h, on se rend au centre d’achat à Edmonton West Mall, le plus gros au Monde si je ne me trompe pas. Il possède en plus une patinoire et des glissades d’eau, il y a même un spectacle d’otaries! Moi et ma fille nous fesons quelques achats. On la dépose par la suite à la résidence des athlètes, elle doit se préparer pour la compétition un peu plus tard en soirée.

Nous retournons au site de la compétition et réussissons à stationner notre motorisé avec la permission de la sécurité, nous jasons avec quelques parents qui eux aussi ont fait le voyage mais en avion. Nous quittons le site vers 21h30 et repartons en direction de Calgary. Nous arrêterons vers minuit pour notre arrêt dodo. La température est plus clemente autour de 25 degrés.

Jour 21

Nous sommes dans un truck stop, après le déjeuner nous reprenons la route, nous passerons à travers le Montana, un état de montagne et d’agriculture, on peut dire que les animaux ont de quoi brouter amplement!! On passe par des routes très secondaires c’est très valloneux…les villages que nous rencontrons sont très western et les habitations ne sont pas très moderne. Cela ressemble plutôt à des chalets en bois ronds. Nous aurons un bon 7h à faire avant d’arriver dans l’état du Wyoming et au Parc Yellowstone notre prochaine arrêt.

C’est assez impressionnant de voir les cultures différentes à travers tous les états que nous avons traversés.

Vers 18h30, nous arrivons au camping qui est situé à 20 minutes du parc, ce sera donc tout pour aujourd’hui, la fatigue nous a rattrapés. Le voyage tire à sa fin, mais il nous reste encore de belles choses à voir!

Jour 22

Nous arrivons au parc (entrée ouest) pour l’ouverture vers 9h. La visite commence par le Lower Geyser Bassin, l’odeur de souffre est terrible, avec mon asthme ce n’est pas facile j’ai du mal à respirer et ce sera comme ça une bonne partie de la journée, mais au bout du compte je ne regrette pas c’est magnifique !

Nous poursuivons dans le parc vers le Midway bassin où se trouve le Prismatic Spring (le geyser que je voulais absolument voir et que l’on voit souvent pour représenter le parc. Il y a une promenade qui fait le tour du bassin, ce n’est pas facile de prendre des photos il y a quand même beaucoup de touristes. Les couleurs… je suis sans mot orange, vert, rouge, le tout s’harmonise magnifiquement! La plupart des bassins ont des promenades de bois car nous ne pouvons pas marcher sur les geysers, c’est trop dangereux et de même il faut préserver l’endroit.

https://www.nps.gov/yell/index.htm

IMG_2145

On continue vers le Old Faithful Geyser, qui lui de son côté offre des spectacles à des heures précises on peut admirer des jets d’eau spectaculaire qui bouille et avec la chaleur qui augmente fait monter le jet très haut! Nous sommes une foule qui attend le spectacle, il y a même des bancs tout autour pour permettre aux touristes de s’asseoir.

Dans cette section c’est beaucoup de trous d’eau qui bouille, des jets d’eau et une puanteur de souffre extrême! C’est très boueux et gris pas de belles couleurs de ce côté plutôt des phénomènes de type volcan à observer. Vers le West Thumb on peut voir la vue du Lac Yellowstone et les montagnes enneigées, très belle vue on prend un moment pour admirer la vue.

On remonte vers le nord du parc (Lake Village) et nous arrêtons à Mud Volcano, il y’a pleins de trous de boue en ébullition, des cratères, des cavernes, beaucoup de vapeurs chaudes et nauséabonde. C’est l’endroit du parc où c’est le plus difficile de respirer. Nous poursuivons vers Hayden Valley, malheureusement j’étais en train de copier mes photos dans l’ordinateur puisque mon appareil photo était plein, je n’ai donc pas pu prendre des photos de cette belle vallée remplie de bisons qui broute bien tranquillement sans que notre présence les dérange. On en a même vue de très près lors d’une promenade dans un sentier, c’était impressionnant et un peu stressant par la même occasion mais on constate qu’eux ne sont pas gênés par la présence des humains.

IMG_2190

En route vers Canyon Village et Tower Roosevelt où l’on s’arrête un petit moment pour voir de petites chutes jolies mais rien à voir avec celle du Yosemite Park! Sur la route on rencontre même des ours dont un qui a traversé la rue devant nous comme si de rien n’était! Des caribous et des chevreuils également font partie du décor. On a du faire un pit stop pour vérifier les freins car ça sentait le brûlé, nous n’avons pas pris de chance, disons que les freins sont mis à rude épreuve beaucoup de côtes et de courbes qui force le freinage.

On se dirige vers la sortie du parc par la route 212 est qui est nommé Bearfoot Scenic Drive, on est passé de 25 à 12 degrés assez drastiquement et nous étions entourés de neige, il devait avoir 8 à 10 pieds de neige en bordure de route et c’était une route très sinueuse avec des courbes très serrés, nous n’avons pas rencontres beaucoup d’autos, ça ne cessait de monter… on se demandait quand on arriverait en haut! Ce qui voulait dire qu’on devrait redescendre rendu de l’autre côté oh mon dieu! Cela donnait presque la nausée et une fois en haut la vue était à couper le souffle encore une fois! On a arrêté brièvement au sommet pour prendre quelques photos et c’est parti on redescend, mon chum conduit le motorisé comme son auto de course jadis… j’ai juste une envie voir une route droite sans courbes, on a dû descendre pendant 45 minutes, juste avant que la noirceur arrive ouf! Rendu en bas on passe dans le petit village (Red Lodge), très typique un peu dans le genre de Banff je dirais.

Après avoir souper vite fait on continue notre route pour environ 6h en direction du Mont Rushmore dans le Dakota du Sud, ce sera notre prochain arrêt.

Jour 23

On prend la route assez tôt, on traverse le Montana, le Wyoming. La route est remplie de champs et des champs et encore des champs, un peu endormant comme chemin. Beaucoup de wapitis un peu partout et plusieurs se risque à traverser la route, on en voit d’assez proche, il faut les surveiller, c’est presque dangereux! Nous arrivons à destination au début de l’après-midi, une fois l’entrée payé on se dirige vers le stationnement, on peut déjà apercevoir les têtes des présidents sculptés dans la montagne. Autour d’ici à part le village de Keystone qui est assez kitsch, c’est hallucinant! Il n’y a pas grand chose autour.

Après le guichet on traverse une allée avec tous les drapeaux des états américains qui nous conduit directement en face des visages… tout le monde prend des photos, on est ici pour ça après tout! Il y a quelques sentiers qui nous permettre d’admirer de plus près et sous divers angles les visages de Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln. On y retrouve aussi un petit musée qui nous explique la construction, les matériaux utilisés etc. Honnêtement, c’est bien de l’avoir vu mais c’est un peu surestimé je dirais mais vous savez comment les américains sont patriotes !

IMG_2335

Après à peine 1h30 on quitte l’endroit vers Rapid City, où on marchera un peu, fait intéressant, chaque coin de rue possède une statue en bronze de chacun des présidents américains, celle de Obama ni est pas encore au moment de notre visite. La route 90 dans le Dakota n’est guère plus intéressante… lors de notre souper dans une halte routière on peut voir des pancartes qui nous indique la présence possible de serpents venimeux… euh ok disons que je ne m’attarde pas trop dehors ahah!

On poursuivra notre route jusqu’à environ 21h30, on en peu plus des champs! On a récupéré une température plus intéressante 22 degrés.

https://www.nps.gov/moru/index.htm

Jour 24

Aujourdhui, on devra rouler au moins 9h car nous sommes en direction de Chicago et on doit respecter l’horaire. On traverse une partie de l’état du Minnesota, très venteux par ici, on aura droit à un mega orage! Une fois arriver dans le coin de Chicago, on dormira avec l’autorisation du gardien de sécurité dans un Walmart, qui soit dit en passant à des clients un peu douteux, des gens dorment dans leur véhicule, on dirait un moment donné qu’on a entendu des coups de feu. Bref, je marche les fesses serrées pour aller faire mes achats! On a gagné quelques degrés encore aujourd’hui, c’est autour de 27!

Jour 25

Nous sommes environ à 30 minutes du centre-ville, surprise aucun stationnement est autorisé pour notre véhicule, on devra donc payer 35$ dans le stationnement de l’aquarium et on nous charge un extra a cause de notre format, après avoir tourner en rond pendant presque 2h. Moins d’une heure avant notre arrivée en ville il y a eu une fusillade en pleine rue, des gens en attente à une lumière rouge se sont fait attaqué sans raison! Quand on a vue ça à la télé on était un peu perplexe! Mais les habitants et les touristes font comme si de rien était! La vie continue faut croire… j’avoue que ce n’est pas une super anecdote à raconter.

On marche dans le quartier Loop, on se rend au Cloud Gate, un must! C’est vraiment cool on se voit dans cette grosse goutte de façon bizarre et déformée… beaucoup de gens sur place tente de se prendre en selfie mais faut accepter d’avoir d’autre gens dans notre photo c’est assez bondé dans le secteur. Chicago est une belle ville avec ses édifices vieillots, son métro aérien, vieux théâtre avec des néons on dirait qu’on est projeté dans un film d’époque du temps d’Al Capone et de la prohibition c’est spécial comme environnement. Il y a beaucoup d’espaces verts mêlés à tout ça.

IMG_2401

On se promène au bord de l’eau un peu avant de retourner au motorisé et reprendre le chemin direction la maison.

On croise l’état de l’Indiana avant d’arriver dans le Michigan et de passer par la ville de Détroit. On a devancé l’heure. L’asphalte de la route que lorsque nous sommes passés il y a 3 semaines, on se fait brasser et les chaudrons dans les armoires aussi! Après un souper rapido on poursuit car nous voulons avoir le moins de route possible demain, on s’approche des douanes vers 22h à Sarnia, en Ontario au même endroit que nous étions passés.

Dernier dodo dans un Walmart.

Jour 26

C’est le coeur et la tête remplie d’images et d’aventures incroyables que je garde de ce périple, un roadrip d’une vie, c’est à refaire assurément. L’idée de faire l’aventure en VR était tout simplement magique et unique!

Nous avons parcourus 15 000 kilomètres, pris près de 1000 photos et pris 10h de vidéos, traversés 14 états américains et 3 provinces canadiennes.

coupcoeur

Il y en a tellement, pas facile d’en garder quelques-uns!

Prismatic Spring (geyser coloré) dans le parc Yellowstone et tout le parc.

Notre ride en Dunebuggy dans l’Oregon Sand Dunes.

Le village de Banff et la vue magistrale du haut de Sulphur Moutain.

La vue magistrale sur la BearFoot Scenic drive.

livre

routeUSArouteOuestRoadtripUSA_02