Croisière Caraïbes occidentales

duree_7jrs groupe bateau

PÉRIODE DE L’ANNÉE > HIVER

Devise du pays : Dollars USD accepté partout.
Langue parlée : espagnol, anglais
Coût de la vie : très similaire à ici mais avec la conversion USD cela revient même plus cher.
Villes visitées : Miami, Roatan, Bélize, Costa Maya et Cozumel
Hébergement : Bateau

 

Jour 1 > Départ de Miami

Départ très tôt de la maison notre avion décolle à 6h afin d’arriver vers 10h à l’aéroport de Miami de là nous attendons la navette pendant près de 1h, nous avions réservés ce transport avec NCL mauvais choix. Certains de nos amis ont pris le taxi avec un prix fixe pour le port à 27$. Une fois arrivé au port nous rejoignons les autres membres de notre groupe, ceux arrivés en auto et les autres en taxi. À 12h nous serons à bord du bateau et direction buffet, nous étions tous affamés!

Nous avons eu nos chambres vers les 14h et nos baggages vers 17h. C’est la joie pendant une semaine pas de repas, pas de ménage à faire, nous avions pris une cabine avec balcon, petite déception sur ce bateau le Gateway ils sont plus petits que lors de ma croisière avec l’Epic, il y’a quelques années.

Le bateau quitte le port à l’heure prévu et ce soir au menu, un bon souper et dodo tôt. Pour être prêt pour notre semaine de vacances et en profiter au maximum

 

Jour 2 > En mer

Cette journée sera en mer, on profite des installations. Piscine, spa, chaise longue et le soleil évidemment. Tout est déjà planifié pou demain notre première sortie.

 

Jour 3 > Roàtan, Honduras

On a prévu d’aller au parc Guabalimba l’autre côté de l’île à West Bay. Nous devions se rendre en taxi mais à la sortie du bateau, des compagnies nous offre un chauffeur privé avec une mini van a 25$ par personne pour la journée, nous sommes 8. On paye 75$ maintenant et le reste au retour, ça me semble un bon plan. Direction le parc, environ 25 minutes plus tard, nous y sommes. On nous assigne un guide pour la visite de 1h environ. Personne dans le parc, c’est parfait.

Vous pouvez y passer plus de temps, il y a une plage accessible à l’intérieur du parc. Pour nous ça sera que la visite.

Coût d’entrée : 35$

IMG_1154

On nous parle de la végétation et un peu de l’histoire de l’île. Un petit peu de marche mais très accessible. On fera un arrêt avec les perroquets, on nous les place sur les bras, attention ils aiment les boutons sur les casquettes, les pinces à cheveux. Un peu plus loin, nous arrivons aux capucins, encore une fois, des guides sur place qui les nourrissent afin de les faire sauter d’une personne à l’autre, pour nous permettre de prendre des photos. On a eu bien du plaisir. Nous avons vu également des iguanes, et une espèce de gros lézard orange. On a même vu un capucin qui a tenté de volé la bouteille avec toutes les graines de tournesols, on a bien rit.

On a passés également un pont suspendu au-dessus d’un genre de marécage, heureusement pour nous pas de crocodiles.

IMG_1170

Nous reprenons la route pour nous rendre à West End, le chauffeur nous y laissera durant environ 1h30, on visite les boutiques, dégustons un tacos avec une bière locale. C’est assez pauvre comme région. Nous aurions voulu aller à West Bay mais le chauffeur mentionné que pour accédez aux plages on doit payer pour un accès via les hôtels. Une fois que l’on reprend la route, on lui demande une suggestion pour un dernier arrêt, il nous amène assez haut dans les montagnes, un moment donné on se demande si on a bien fait, on s’est retrouvé dans un mini marché aux puces sur la montagne surplombant la baie et au loin on peut voir notre bateau, la vue était superbe. Prendre note qu’entre west Bay et West end vous pouvez prendre les bateaux taxi pour 3$ mais ce sont des espèces de chaloupe.

Nous avons arrêté dans un dépanneur sur le chemin du retour et aux fameuse lettres colorées pour immortaliser notre passage au Roatán.

 

Jour 3 > Bélize

CF2D3ECE-9D9E-471A-B251-3C5FBC2F2474

Aujourd’hui ce sera une journée de plage, l’endroit appartient à NCL et a été aménagé pour les touristes au coût de 50 millions. Boutiques, resto, méga piscine, accès à la plage avec chaises longues et parasol. Tout a été pensé pour que nous passions une belle journée. Il y a un phare d’où vous pouvez faire de la tyrolienne au-dessus de la mer. C’est assez dispendieux, autour de 80$. Il y a une lagune où vous pouvez faire du paddleboard, pédalo ou bien du kayak. Nous avions pris 2h de pédalo avec le bateau car nous avions un crédit à utiliser. Nous avons fait à peine 1h, c’était un peu trop intense pour les jambes, nous étions 4 et ça pris tout notre petit change pour faire un tour agréable, surtout avec la chaleur accablante.

Vous pouvez faire des excursions, mais vous devez vous rendre sur l’île principale.

 

Jour 4 > Costa Maya, Mexique

Nous avons pris un trolley pour 4$ par personne afin de nous rendre à Mahahual, petit village à environ 15 minutes du port. Une fois rendu vous pouvez soit aller dans une section de la plage public ou bien comme nous payer 10$ par personne, on vous amène dans une section qui vous donne un drink gratuit, chaises longues et parasol et un accès aux toilettes. Bon j’avoue que c’était ordinaire et moins intéressant que j’avais lu avant mon départ. Certains ont tenté de faire de la plongée sans y voir de coraux ou bien des poissons. Beaucoup d’algues et rocailleux, difficile pour la baignage et pas vraiment de plage. Nous nous sommes promenés dans la rue principale afin d’y faire quelques achats chez les marchands avec des articles fait main.

IMG_1218

Pour revenir au port nous avons décidé de marché un bon 30-40 minutes sous un soleil plus que fort, par chance un moment donné il y avait un terre-plein avec des palmiers pour nous cacher du soleil.

Si vous désirez rester au port, boutiques de luxes, piscine, chaise longue et musique vous attendent. Un spectacle de dauphin est également à voir.

 

Jour 5 > Cozumel, Mexique

Nous sommes déjà arrêtés ici il y a quelques années, nous avions fait le tour en jeep. Nous étions deux véhicules. Les groupes se sont séparés à mi-chemin. De notre côté, nous sommes allés au parc national de Punta Sur afin d’y faire de la plongée en apnée, nous avons vu un crocodile, des iguanes bien entendu. La vue est très belle et c’est très calme par ici. On a accès aux chaises longues avec parasol. Vous avez accès à quelques restaurants si vous désirez y prendre un petit cocktail et/ou un snack.

Prix : 16$

IMG_6621

Après environ 2h, nous avons repris la route en direction des ruines de San Gervaiso. Je devais aller les voir la première fois mais nous n’avions pas eu le temps. J’ai été plus impressionnée que je croyais mais c’est sûr qu’il ne faut pas s’attendre aux gros temples et ruines maya qui se trouve de l’autre côté à Chitchen Itza par exemple. Vous pouvez y prendre un guide pour environ 20$ qui fera le tour avec vous ou tout simplement le faire à votre propre rythme, selon votre horaire.

Prix : 10.50$

De retour au port, une fois à pied, nous avons fait quelques achats au centre commercial directement près du bateau. Je me suis pris une petite bière locale pour 1,50$, très abordable, vous me direz!

L’autre groupe a quant à lui été aux ruines et s’est promenés davantage dans l’autre partie de l’île en direction de Punta Norte.

Si le cœur vous en dit vous pouvez prendre le traversier et vous rendre à Playa Del Carmen avec le traversier directement situé au port.

https://www.cozumel-tours.com/cozumel-ferry-schedule.htm

 

Jour 6 > En mer

C’est le temps de penser à refaire nos valises pour le retour à la maison. La semaine de relâche n’est peut-être pas le meilleur temps pour faire une croisière. La piscine était envahie par les jeunes, impossible de s’y baigner. Tout le monde avait aussi des coups de soleil donc les chaises à l’ombre était plus populaire.

IMG_1302

Jour 7 > Miami

De retour sur la terre ferme. On quitte le port avec une auto que nous avons loué pour se promener en ville car notre avion quitte tard en soirée. Le groupe s’est divisé en trois, certains devait se rendre à un autre aéroport pour quitter plus tôt, un autre groupe était avec ceux qui retournait à la maison en auto. De notre côté, nous étions 6, nous sommes allés à South Beach marché sur le boardwalk au bord de la mer. Nous avons également pris un bus qui est gratuit et qui fait le tour de certains quartiers. On s’est promenés environ 1h sans avoir vu vraiment rien d’intéressant. De retour à l’auto, on se dirige vers un restaurant pour dîner. On a tenté d’aller dans le quartier Little Havana sans rien voir non plus, je crois que le gps ne nous a possiblement envoyé au bon endroit.

Des petits achats de dernière minute et on se dirige vers l’aéroport porté l’auto et aller attendre notre vol. Comme cela arrive très régulièrement notre vol a été retardé un peu et sommes arrivés à Montréal à environ 1h30 am.

 

coupcoeur

> Visite des capucins et notre interaction avec eux.

> La plage et la quiétude au Parc National de Punta Sur, Cozumel.

 

 

 

 

 

Kissimmee, FL et Myrtle Beach, NC

duree_14jrs famille hotel

Le jour où Florence a perturbée nos vacances!

En septembre, nous avions prévu depuis près d’une année nos deux semaines de vacances, dont 1 semaine à Kissimmee et 1 autre à Myrtle Beach. Nous avons débuté par la Floride, un superbe condominium comme j’en ai rarement vu! Disposé sur deux étages, une grande terrasse avec un spa et vue sur le lac, c’était vraiment très paisible. Chacun nos chambres afin d’avoir plus d’intimité et laisser traîner nos bobettes c’était bien, quand on est en vacances faut vivre dangereusement!

IMG_0340

Kissimmee

Nous sommes des habitués du secteur, nous y sommes venus à plusieurs reprises dans les 5 dernières années. Après avoir fait les parcs Disney, Sea World, et Universal par le passé, il nous restait le Volcano Bay un grand parc aquatique qui appartient à ce dernier sous la thématique Hawaïenne, on oublie pratiquement que le parc est situé en bordure d’autoroute. Le coût d’entrée est assez dispendieux (autour de 100$ USD), mais il vaut vraiment la peine. Que vous soyez amateur de piscine à vagues ou de sensations fortes pour les glissades, il y en a pour tous les goûts. Une belle innovation, on vous remet un bracelet à l’entrée et avec ça vous réservez votre plage horaire des différentes attractions et pendant le temps d’attente vous pouvez profitez des chaises longues et de la plage. Tout a été pensé palmiers, parasols, plage, des centaines de chaises longues, des coins plus lounge avec des chaises droites et des tables.

Lors de notre visite c’était un peu nuageux et il y a eu un petit orage qui a fait que les attractions ont dûes fermées, mais nous avions eu le temps de profiter amplement de l’endroit.

IMG_0443

Nous avons revisité le parc thématique Animal Kingdom, nous l’avions déjà fait il y a environ 10 ans. À part la nouvelle section Avatar, le reste était pas mal identique je dirais. Par contre Avatar vaut vraiment la peine, attendez-vous à plusieurs heures d’attente, de notre côté, nous avons attendu environ 1h. Le safari est identique avec sa vieille vidéo des années 80, mais toujours plaisant on se croirait vraiment quelque part en Afrique. Dans le fond si vous n’êtes jamais allé c’est comme un gros Parc Safari avec un plus gros budget et quelques attractions 3D (Avatar). On parle ici d’un bon 100$ toujours en devises américaine par personne à vous de voir si vous voulez y aller. Juste pour l’attraction Avatar ça peut faire dispendieux.

IMG_0399

Tout près de notre hôtel, il y avait le parc d’attractions FunStop, on a pu profité d’un rabais de 50% à cause du congé de l’Action de grâce. On s’est amusés comme des petits fous, je dirais même presque comme des adolescents, avec le mal de coeur en plus car en vieillissant, notre estomac est légèrement plus fragile!! Du moins c’est mon cas assurément. Tout juste à côté il y avait Old Town, chaque soir des activités comme des rassemblements de moto ou bien de vieilles voitures d’époques avec une parade. Des petites boutiques, des restaurants et bars pour profiter de la soirée.

Coût : 50$/personne (manèges illimités)

Wekiwa Springs

https://www.floridastateparks.org/parks-and-trails/wekiwa-springs-state-park 

Cet endroit méconnu, est intéressant et paisible, mais peut-être pas une journée complète. Vous pouvez y apporter votre lunch, si tel est le cas faites bien attention aux ratons laveurs qui se font un plaisir de fouiller dans les sacs sous le nez de tous, presque une attraction en soit! L’eau y était froide en septembre, mais très claire. La location de kayak est possible ou tout simplement venir marché ou y faire une saucette dans ces eaux claires et cristalline. Un camping est disponible dans le parc.

Coût d’entrée : 6$/par véhicule

IMG_6361

Voici le top 10 des activités locales

Gatorland (effrayant mais intéressant)
The Coca-Cola Orlando Eye (très belle vue des alentours)
Sea Life Orlando Aquarium
Madame Tussauds
Skeletons Animal Museum
Old Town (voir dans le texte mon impression)
Crayola Experience
Escape Games
Wonderworkds
Chocolate Kingdom
Disney Springs (pour les fashionistas comme moi)

Les classiques à proximité
Les parcs Disney
Sea World
Universal Studios
Volcano Bay (voir dans le texte mon impression)

À moins de 1h30
Kennedy Space Center (fascinant et vraiment impressionnant)
Daytona Speedway (si vous aimez les courses vous allez aimé la visite sur la piste)

D’autres idées au : www.experienceKissimmee.com/attractions.com

Myrtle Beach

Notre deuxième semaine, nous l’attendions de pied ferme, puisque c’était de la plage mur à mur pour toute la durée du séjour et nous devions faire 8h de route pour se rendre en auto de Kissimmee jusqu’en Caroline du Sud. Dommage pour nous après 2 jours nous avions dû évacuer, car étant dans la période des ouragans, Florence menaçait la région mais de plus elle se dirigeait droit sur nous. On a suivi les nouvelles évidemment et on a dû constaté par nous-même… les employés des complexes hôteliers tout autour ramassait les équipements (chaises, tables etc) pour se préparé. On a donc demandé au service à la clientèle qui a nous informés que nous devions avoir quitté pour 12h, il était 10h!!

IMG_6364

Sur le chemin, nous avons vu des camions de l’armée en grande quantité, des véhicules pour les réparations électriques qui venaient de très loin pour venir en aide à ceux qui en aurait évidemment besoin. Nous avons suivi la météo à la télévision et ce n’était pas beau à voir malgré le fait que la tempête était passé de 3 à 2 sur l’échelle des dégâts. Imaginez une catégorie 5!!

Remarquez que le condo était assez ordinaire, mais nous étions directement sur la mer, le bruit des vagues, c’est tellement relaxant, j’en parle et je repartirais dès maintenant ahaha!

Un bon restaurant si vous aimez la cuisine italienne : Lombardo’s Italian Restaurant

En route vers Pompano Beach pour 5 jours…

Nous avons donc réussi à trouver un condominium à Pompano Beach qui était à 30 minutes de l’aéroport pour notre vol de retour. On a donc dû refaire le chemin inverse donc 8h et ajouter un 3h. Pour 2 jours de plages c’était beaucoup de route! Nous avons pris un hôtel en chemin (un hôtel assez miteux pour 80$), autour de Jacksonville. Internet ne fonctionnait pas dans les chambres et on a mangés notre lunch en prenant la planche à repasser en guise de table. Mais quelle fût notre surprise l’endroit à Pompano était simplement superbe! Le Wave Beach Vacation Rentals, récemment rénové, belle piscine. Un coin de rue seulement de la plage, mais Seigneur que c’était pas beau comme plage, l’eau brune. On a passé plus de temps à la piscine.

https://ca.hotels.com/ho635354112/wave-beach-vacation-rentals-pompano-beach-united-states-of-america/

À pied autour il n’y avait pas grand chose je dois avouer, une chance pour nous que nous avions un véhicule. Un soir nous sommes allés au Isle Pompano Casino, évidemment j’ai perdu mes gains contrairement à d’autres! Une autre fois nous sommes allés joué à un mini-golf intérieur dans la noirceur, seul les néons éclairait c’était cool comme endroit.

IMG_0502

J’avoue avoir été déçue par Pompano, je croyais que beaucoup de Québécois venait par ici et que la ville était habitée. Peut-être dû à la période de l’année (septembre). La plage qui n’a rien à envier à Myrtle Beach et Miami c’est sûr. J’imagine que les condos sont possiblement moins dispendieux pour les retraités. Je ne passerais pas un hiver ici. La seule chose que je retiens c’est notre hébergement ainsi que les restos où nous sommes allés.

Un bon restaurant si vous aimez la bonne viande : Texas Roadhouse, il y a une succursale à Plattsburgh également plus près de nous.

Belle surprise : Umberto’s Pizza, extérieure très modeste qui nous a été recommandé par les gérants du Condo. À pied une bonne route mais à 5-6 minutes en auto.

livre

Floride

Petite virée au New Hampshire

Une tradition quand l’automne arrive c’est d’aller faire de la randonnée afin de pouvoir y admirer les paysages d’automne. Rien de mieux que l’état du Vermont et du New Hampshire pour le faire. L’état de New York également a de très beaux paysages. Nous avons la chance de le faire puisque c’est tout près, alors profitons-en!

Nous avons réservé quelques jours d’avance la montée en train du Mont Washington, situé dans les White Mountains on peut évidemment le faire par soi-même en véhicule ou à pied, avec le VR l’option véhicule est impossible et à pied, je dois avouer de ne pas être assez en forme pour la montée du 6288 pieds!

Le train est en activités jusqu’à la mi-octobre, il faut savoir que la température est très changeante là-haut, et c’est très possible que le brouillard soit trop dense pour y voir quoi que ce soit, mais si vous êtes chanceux comme nous l’avons été on peut voir jusqu’à 150 miles au loin et y apercevoir une mince ligne qui représente l’océan Atlantique. Vous devez prévoir tuque et tout le tralala c’est vraiment pas chaud et venteux, 2 degrés lors de notre visite durant le week-end de l’action de grâce. Avec le train qui prend environ 40 minutes pour arriver au sommet, vous disposerez d’environ 45 minutes pour explorer et prendre une multitude de photos.

Cograilway
Coût : Entre 47 et 72$ USD

Bon à savoir le train part toutes les heures, nous avons pris le départ de 7h30 afin de bénéficier d’un rabais de 25$ par personne ce qui est tout de même intéressant. Visitez leur site web pour plus de détails.

Au pied de la montagne on y retrouve l’hôtel historique avec sa toiture rouge. Cet hôtel fût construit en 1902 de style Renaissance espagnole, il possède plus de 2000 portes,
près de 18 kilomètres de plomberie et plus de 1200 fenêtres, impressionnant!

IMG_6394.JPG

Nous nous sommes dirigés par la suite vers le Franconia Notch State Park, il y avait un trafic fou pour visiter les différentes sections du parc. De notre côté nous voulions nous rendre à Flume Gorge, un beau sentier qui traverse des ponts de bois qui parcours les différentes cascades, on peut y retrouver également des ponts couverts. D’ailleurs les 3 états en possèdent plusieurs, on parle d’environ 200, le Vermont est l’état où on peut en trouver le plus.

https://www.nhstateparks.org/visit/state-parks/franconia-notch-state-park.aspx
Flume Gorge : 16$/personne USD

Nous avons par contre attendus 1h pour arriver au guichet avant de parcourir pendant environ 1h également le sentier. Qui a ma grande surprise était très paisible et assez facile, des gens de tous âges le parcourent.

Un peu cher vous me direz mais la visite vaut le coup si vous prenez le temps d’apprécier ce que la nature peut vous offrir. Au moins durant notre trajet il n’y avait pas foule, j’étais rassurée car avec la ligne a notre arrivée j’avais peur de faire le sentier à la queue leuleu.

IMG_6405.JPG

Nous avons pris la route 4 en sortant pour éviter la congestion et nous sommes allés vers Woodstock dans le Vermont, nous sommes passées par Queechee qui offre de belles chutes également et quelques boutiques comme des antiquaires. Vous pouvez visiter le Vermont Spirits Distillery qui fabriquent de belles liqueurs à base d’érable.

http://vermontspirits.com

Woodstock est très charmant comme endroit, j’aime beaucoup le Vermont, les villages ont souvent de biens jolis bâtiments historiques qui ont été rénovés, les maisons sont souvent centenaires, et les églises possèdent de très belles architectures également. Ici pas de chaînes comm le McDonald’s, ce sont des artisans et restaurateurs locaux qui vous recoivent.

Après une petite marche, nous reprenons la route pour Rutland où nous pssserons la nuit dans le stationnement du Walmart, à notre grande surprise on a le sentiment de déjà vu suite à une escapade l’an dernier dans le même coin. Par contre on semblait avoir oublier le fait que la voie ferrée était tout près et que le train sifflait tard le soir et tôt le matin! Les joies du camping…ça fait partie de l’expérience!

Le lendemain matin après un bon déjeuner, la température n’étant pas de notre côté, on reprend la route vers la maison. Sur notre passage, le village de Proctor, qui a quelque chose de particulier… un musée du marbre et surtout un pont avec des barreaux tout en marbre, particulier quand même. Tout près à environ 10 km vous pouvez visiter le musée de l’érable.

IMG_0671.JPG

https://vermontmarblemuseum.org
Coût : 9$/personne

https://maplemuseum.com

Nous avons continuer sur une route scénique, qui offre des panoramas magnifique, et une fois dans l’état de New York une vue imprenable sur le Lac Champlain et la chaîne de montagnes des Adirondacks. La route est un peu sinueuse par moment mais beaucoup plus agréable que l’autoroute 87 ou la 89.

Ça vaut vraiment la peine de faire un tour dans ses états voisins, surtout si vous aimez la nature!

livre

Je vous conseille vivement ce livre, un outil de référence très pertinent pour l’essentiel à voir dans les 3 états voisins : New Hampshire, Vermont et New York.

IMG_0673

Liens utiles : 

www.newhampshire-guide.com
www.mountwashington.org
https://www.iloveny.com
http://www.vermont.com

 

 

Sud-ouest des États-Unis – partie 2

Période de l’année : Été

duree_16jrs    vrduree_3jrs   kilometrage 10 550 km

Infos diverses :
Environ 2000$ d’essence en devises USD
Motorisé 28 pieds

Conseil général : Arizona, Utah, Nouveau-Mexique ce sont des états très chauds, nous y sommes allés en juin et c’était caniculaire! Apportez de l’eau, de l’eau et encore de l’eau, un chapeau, de la crème solaire en abondance et de bonnes chaussures.

> Jour 9

Aujourd’hui au programme, excursion à Antelope Canyon. Nous avons dormi dans un Walmart à 5 minutes de la compagnie responsable de l’excursion.

Vous devez absolument réservé si vous désirez une plage horaire précise, c’est une excursion extrêmement populaire, le canyon est administré par les Navajo, vous ne pouvez donc pas faire par vous-même l’excursion. Vous pouvez visiter la partie Upper ou Lower. Nous avons visités la plus populaire Upper. Nous partons en plusieurs groupe dans des boites de pickup modifier, on s’est fait brasser un peu. Je me sentais comme les mexicains au printemps qu’il allait travailler le matin près de l’hôtel. Environ 20 minutes plus tard nous arrivons au canyon. Notre guide Sandra est bien documenté et expérimenté, un peu d’histoire et un peu d’imagination lors de la visite font de ce lieu un endroit tout à fait magique! Les couleurs orangés et rosés qui s’illuminent au fur et à mesure que Le Soleil se déplace. On dit que l’heure idéale c’est 12 :00 puisque Le Soleil sera à son apothéose dans les crevasses. Très achalandé, difficile de prendre des photos sans avoir des gens qui passent. Si vous désirez un autre type de tour, il y en a un qui est réservé aux photographes, plus cher mais vous aurez droit aux trépieds et au selfie stick, ce qui nous étaient interdit dans le tour de base.

IMG_5655.JPG
Antelope Canyon et ses couleurs

Plusieurs compagnies offre des tours, à vous de magasiner et consulter les horaires  selon vos disponibilités.

60$/personne. Heure de la visite 8:30.
Antelopecanyontours.com

Une fois revenu au bureau de la compagnie, nous avons repris la route vers notre prochaine destination, le parc national Zion. Mais juste avant nous avons fait un arrêt à environ 15 minutes pour le site Horseshoe Bend. Ce site est plus grand que nature, je l’ai vu plusieurs fois en photos sur des blogues de voyage mais le voir en vrai c’est irréaliste. Il faut être prudent par contre, aucune clôture ou remparts qui protège les gens. Les touristes sont très aventureux afin de parvenir à avoir des photos uniques. Pour arriver à cette sublime vue, vous devez marcher environ 45 minutes sur un terrain de sable majoritairement plat, sous une chaleur accablante. Le site est gratuit mais le stationnement est minuscule. Nous avons dû tourner en rond un bonne demie heure et se mettre derrière un bus afin de lui prendre sa place.  Après des dizaines de photos et escalader un peu les rochers, nous avons poursuivi vers Zion, nous y sommes arrivés 3h plus tard.

Notre laisser passer nous permet d’entrer gratuit, par contre on doit payer un frais de 15$ pour passer un tunnel qui devient à sens unique pour les Motorisés, car on doit passer au centre. La longueur du tunnel est quand même impressionnante, on parle ici de 1.1 mile. La route pour passer à travers le parc n’est pas très large et assez sinueuse. Nous nous rendons au centre de visiteurs et ici aussi c’est le même principe que le grand canyon, le parc possède un système d’autobus afin de se promener dans le parc sans se soucier du stationnement disponible ou non dans les overlook view.

IMG_5810.JPG
Le parc National Zion

Les navettes passent aux 10 minutes, c’est genial! Notre premier arrêt Wrecking point : des petites chutes dans la forêt. On se sent dans une scène de Jurassic parc ou même dans la forêt amazonienne. Par la suite Grotto Trail : on y fait une petite randonnée hyper facile de 15 minutes jusqu’au prochain arrêt de navette. D’autres arrêts comme Big bend, superbe vue, pour ce qui est de Court of Patriarchs, l’arrêt n’est pas très intéressant.

Le parc en tant que tel est impressionnant, on se retrouve au fond des canyons submergés et entourés de ses immenses rochers, on se sent infiniment petits. Plusieurs routes sont disponibles seulement avec la navette donc vous faites une pierre deux coups en la prenant.

Nous quittons le parc vers 19h30 avant que la noirceur soit totale. On passe par la route 89 pour se rapprocher de Bryce Canyon. On passe la nuit dans une forêt nationale, qui nous permet de dormir gratuitement à Loose canyon on est à environ 10 000 pieds et seuls au monde. Ça été une belle journée ensoleillée, très venteux, ça parait que nous sommes en altitude. La route 89 est une route scénique, assez sinueuse mais avec des paysages à couper le souffle. Un moment donné nous étions presque à 12 000 pieds d’altitude, et de chaque côté c’était des ravins, entre les villes de Boulder et Esacalante, donc seulement la route dans les deux sens au sommet, on dirait qu’on est au sommet du monde, je sais bien que non, mais c’est le sentiment que ça me donne.

> Jour 10

Environ 30 minutes pour arriver à Bryce Canyon. Intéressant juste avant l’entrée du parc un grand stationnement et une navette vous amène à l’intérieur du parc, avec votre laisser passer vous la présenter au chauffeur d’autobus et vous n’aurez aucun problème, sinon il y a un guichet dans le stationnement qui vous permet d’acheter un billet pour La journée ou autre accès possible.

IMG_5884.JPG
Bryce Canyon et ses hoodoos

La navette vous fait faire le tour également, on vous remet une carte (comme à tous les points d’accès aux différents parcs nationaux). On débute à Bryce point, on voit les fameux hoodoos, les espèces de pics qu’on voient sur les photos. Ensuite arrêt à Sunset point, on fait une randonnée de 4-5 km sous une chaleur intense et aucune ou presque zone d’ombres. La piste est intermédiaire je dirais. On se rendra jusqu’à Sunrise point pour y reprendre l’autobus. Sérieux coup de cœur pour ce parc, j’ai été vraiment impressionnée. Le hiking était intense pour moi mais je me sentais vraiment privilégiée de voir ça. Notre randonnée a duré environ 2h15. On fait au retour au stationnement un petit tour en marchant au village, pas vraiment de quoi d’intéressant honnêtement à part quelques hôtels et restos et bien sûr quelques boutiques souvenirs.

Une fois sorti du parc on prend la route en passant par une autre route scénique, la 12. Des paysages encore magnifiques qui longe cette route sont évidemment sinueux et comporte des virages serrés, il ne faut assurément pas s’endormir!

On fera notre arrêt dodo dans la Dixie national Forest à Deer Creek Lake. On relaxe et on se fait à souper. Dans la nuit on a entendu du bruit, je ne sais pas si c’était un ours, une cache ou qu’elle autre bestiole lol. Il a fait très froid durant la nuit, sûrement le fait que nous étions en altitude. C’était même prêt du point de congélation.

Le lendemain sur le bord du chemin lorsque nous avons repris la route, nous avons vu énormément de vaches qui se promenaient comme si de rien était.

> Jour 11

Ce matin, on visite le Capitol Reef Park. Parc plus petit que tous ceux que nous avons vu jusqu’à présent. La route est jolie et c’est très peu fréquenté, mais je dirais que vous pouvez passer par-dessus, mettez votre temps sur les autres parcs cités dans mes articles. Plusieurs stationnements tout au long de la route n’autorise pas les véhicules de plus de 23 pieds, donc pas très pratique pour nous. Nous avons pris quelques photos et poursuivi notre chemin. Le prochain parc on devait le faire il y’a deux ans lors de notre roadtrip en Californie, mais nous avions passés tard dans la nuit, donc cette fois-ci il était sur l’itinéraire.

IMG_5922.JPG
Capitol Reef Park

Le Arches National Park, en Utah qui possède une multitude d’arches, on répertorie plus de 2000 arches et formations rocheuses diverses. Ici c’est immense et c’est le paradis pour les amoureux de la nature et de la photographie et surtout pour les randonneurs. Nous avons poursuivi notre route afin d’arriver au parc en passant par les route scéniques 12 et 24. Si vous n’avez pas trop le mal de cœur et n’avez pas trop peur des hauteurs, ces routes valent vraiment le détour pour y admirer les paysages qui sont vraiment impressionnants. Par contre pas de grands magasins et vous devez bien évaluer vos arrêts pour faire le plein d’essence.

Des rochers rouges, orangés, rosés ou tout simplement couleur sable. Le cactus est la principale végétation lorsqu’il y en a, pas beaucoup de fleurs mais j’ai vu des cactus avec des fleurs très joli! La terre ici à quelques pouces seulement de profondeur, la pluie n’est donc pas absorbé, en plus on parle de genre 30 cm de pluie seulement dans une année… WoW! Les gens seraient drôlement déprimés de passer du temps chez nous lors des mois d’automne.

Nous arrivons au parc en début pm. Il fait déjà très chaud. Notre premier arrêt est à Windows section, deux formations rocheuses en forme de fenêtres, d’où son nom. Il y a un sentier qui fait le tour, ça semblait pas si grand que ça mais quand même la marche nous or ne près de 45 minutes. Par la suite nous nous rendons à Delicate Arch, on fait les sentiers Lower et Upper. Le hiking pour se rendre à l’arche principale (celle que l’on voit sur les plaques d’immatriculation de l’Utah), prend environ 5 km aller-retour, on doit donc abandonner l’idée, car il fait trop chaud, et le terrain n’est pas super plat, et la pancarte indiquant que la chaleur peut vous tuez, est un peu décourageante! Nous prenons donc des photos du sentier avec le gros zoom. Si vous désirez le faire je suggère, d’arriver tôt en matinée afin d’éviter la canicule.

IMG_6022.JPG

On a loué un terrain de camping tout près, Slide Rock, on y retrouve toutes les commodités : piscine, buanderie, spa et des arbres matures. En soirée, on fait un ou de piscine et on décide d’aller en ville à 10 minutes de vélo pour aller manger une crème glacée.

Il n’y a aucune humidité ici, chaud et sec, c’est le nouveau refuge des snowbirds qui commence à préférer l’Arizona à la Floride, pour sa chaleur constante entre autre. Plus facile pour ceux qui ont des problèmes articulaires. A bien y penser lorsque j’arriverai à la retraite.

> Jour 12

Nous avons réservé hier soir une balade de 2 heures en jet bout sur la rivière Colorado. On se rend avec le motorisé dans leur stationnement, on part en minivan, pour rejoindre le point de départ sur la rivière. Nous sommes deux groupes qui partirons avec deux bateaux. Notre guide très charmant et avec une belle gueule disons-le…, nous explique son parcours, et tout au long de l’aventure nous parle un peu de la géologie du secteur. Il nous avise que lorsqu’il sifflera on doit se tenir car on fera des 360 degrés et on prendra une douche. Eh bien, on s’est fait arrosé à volonté, par le bateau qui nous accompagnait également. C’était amusant ! Et encore une fois la rivière Colorado est impressionnante au fond de ces majestueux canyons environnants. On a même vu des alpinistes sauteurs, sont un peu fou, je dirais et faut aimer le risque ! J’aimais mieux être dans le bateau !

Coût : 79$/personne
http://www.moabjett.com

Après notre 2h d’aventures, on reprend la route vers notre dernier parc à visiter avant la fin du voyage qui est situé dans l’état d’à côté au Colorado. Environ un 2h30 à faire avant d’y arriver, on retrouve maintenant de la végétation à laquelle nous sommes plus habitués, des arbres, des fleurs et des champs de gazon, nous sommes sortis de la zone désertique en à peine 2h.

On fera un court arrêt au parc Canyonlands de la région du Moab, le parc qui possède la plus grande superficie de tout l’Utah. Au loin, on peut aperçevoir La Sal Mountains, un massif montagneux de 3 877 mètres. Nous ferons une petite randonnée au Mesa Arch, qui possède une très belle vue. Par la suite, on fait quelques arrêts photos ici et là, le long de la route qui passe à travers le parc. Toujours aussi beau et chaud. On se trouve pour votre information dans le San Juan County.  Au Green River Overlook, pas nécessaire de s’y arrêter, ça ne vaut pas le coup. Upheaval Dome, est un endroit pour y faire du hiking, on a un peu eu notre dose de marche dans les 2 dernières semaines hihi… Le Grand View Overlook, quant à lui, vaut le détour, c’est à perdre de vue le paysage.

IMG_6037.JPG
Vue de Mesa Arch au parc Canyonlands

En sortant du parc, on est rendu presque en soirée, on se dirige donc vers notre WalMart, situé à Cortez à 10 minutes du parc à visiter demain. Nous sommes rendus au Colorado.

> Jour 13

Ce matin on fait un peu la grasse matinée, ce n’est pas arrivé souvent d’ailleurs durant ce périple, vu que nous sommes tous près, pourquoi pas ! Nous arrivons donc au centre des visiteurs du parc Mesa Verde, pour récupérer la carte et voir ce que nous pouvons y faire, je sais qu’il y a des visites organisées de certains secteurs. On se réserve 2 visites 13 h 30 (Cliff Palace) et la seconde à 15 h 30 (Balcony House). Nous avons donc le temps de faire du tourisme à certains points de vue pour prendre des photos et aussi prendre le temps de diner. Vous ne pouvez faire ces visites par vous-même, seulement accompagné par un Ranger, les coûts sont de 5$/personne chaque endroit.

Le parc Mesa Verde est classé dans le patrimoine mondial de l’Unesco. On peut décrire ce parc comme étant archéologique, il possède des bâtiments construits sous les falaises des canyons (dwellings). Ils ont été occupés par les Amérindiens entre le 6eet 14esiècle, c’est hyper impressionnant d’en apprendre davantage et de voir comment les sites ont bien été conservés et restorés.

IMG_6089.JPG
Cliff Palace vue d’en haut

Le Cliff Palace (qui possède 70% des structures originales) est reconnu comme étant le plus spectaculaire, notamment par sa taille car il possède 150 pièces et pouvait abriter jusqu’à 100 personnes.

Il y aussi le Spruce House, qui lui a subi quelques pertes de rochers dernièrement et question de sécurité, ce n’est plus possible de le visiter, on peut le voir de loin et prendre quelques photos. Il y a un sentier que vous pouvez faire pour descendre plus bas et vous rapprochez, de quand même 2,4 miles environ, nous n’avions pas le temps de notre côté pour le faire, mais c’était sûrement intéressant de voir les structures de plus près.

La visite de Balcony House, demande un peu plus d’habitude et d’exigences. Échelle de 32 pieds à escalader, petit tunnel à traverser à genoux, des passerelles en bordure de ravins.

J’ai trouvé cette visite très intéressante, faut aimer l’histoire et l’archéologie j’en conviens, mais c’était différent de tout ce que nous avions fait depuis le début du voyage.

On quitte le parc il est près de 17h, on repart vers notre prochain arrêt et pensons qu’il faut revenir tranquillement vers le chemin de la maison. Arrêt dodo à Salida, toujours dans le Colorado et dans vous savez quoi ?! Eh oui, un Wal-Mart…

> Jour 14

Aujourd’hui, on goûte à la pluie pratiquement toute la journée, bon vous me direz c’est mieux quand on fait de la route, à quelque part c’est certain. Il y a eu des vents violents, tonnerre, éclairs.. la radio à même coupé quelque fois et c’était un message enregistré comme si c’était un ouragan qui se préparait.. c’était un peu stressant je l’avoue. Et sur la carte internet, c’était rouge, on s’enlignait directement là-dedans. Sur le bord de la route on a même vu un peu de neige.. hein quoi ?!  Nous avons dormi dans un Truck Stop au Kansas.

> Jour 15

Le Kansas est un état sans fin, très très long à traverser. On passe aussi les états du Missouri et de l’Illinois. On roulera toute la journée, jusqu’à environ 12h le soir. Ouf ! toujours de grosses journées lors des transports pour l’aller et le retour. Ça prend de la lecture, mon ipad avec des séries déjà téléchargées, afin de passer le temps. Avec mon ordinateur et mes projets à travailler, ça m’a quand même aider à passer quelques heures.

> Jour 16

Encore une longue journée nous attend, on traversera l’Ohio, la Pennsylvanie et New York. On fera que des arrêts rapides, comme mettre de l’essence, récupérer quelques items à manger ou se faire nos repas. On arrivera à la maison tard en fin de journée. Tout le monde à son voyage, c’est le cas de le dire ! Mais quand on y repense se fût un autre roadtrip mémorable et tellement enrichissant, je vais garder en tête très longtemps toutes ses beaux paysages et ses aventures !

coupcoeur

> Numéro 1 de tout le voyage le parc national Bryce Canyon

> La visite du Antelope Canyon pour sa beauté naturelle colorée.

> La vue imprenable sur le Horseshoe Bend.

livre

livre_southUSA.jpg

Sud-ouest des États-Unis – partie 1

Période de l’année : Été

duree_16jrs    vrduree_3jrs   kilometrage 10 550 km

Infos diverses :
> Environ 2000$ d’essence en devises USD
> Motorisé 28 pieds

Le Sud-ouest américain possède une quantité de parcs nationaux et régionaux infinie et des paysages à couper le souffle, ainsi qu’une température très clémente. Vous serez sûr d’avoir de la chaleur et aucune humidité par ici, l’air est sec. Ce n’est pas pour tout le monde et sachez que vous serez presque toujours en altitude, et serez privé d’environ de 20 à 30% d’oxygène comparativement à ici dans l’est de l’Amérique où nous sommes pas mal situé au niveau de la mer.

Ce sont toujours de longues heures de route pour une destination aussi loin pour un court séjour. Ici on est parti 2 semaines, donc c’était quand même un peu serré et peu de place à l’improvisation. Le voyage est organisé depuis au moins 6 mois, les destinations choisies. Par contre, pour ce qui est de l’hébergement on ne réserve jamais rien, car encore là certains imprévus pourraientt nous faire arriver en retard à un endroit précis. Nous dormons dans des Wal-Mart généralement, certaines haltes routières. Dans ce voyage-ci, nous avons dormi 4 nuits dans des campings.

Nous utilisons les applications pour mobiles :
>GazBuddy pour l’essence
>AllStay pour les hébergements (Wal-Mart, haltes routières, truck stop)

Autre astuce :
Nous avons achetés la passe annuelle pour l’accès aux parc Nationaux pour 80$ USD, vraiment un bon deal, lorsque certains parcs ont un tarif de 35$ l’entrée, ça vaut vraiment le coût. Elle est bonne pour 1 an.

> Jours 1 et 2

Départ un vendredi après souper pour un 3600 km environ pour se rendre à notre premier arrêt qui sera le parc Carlsbard Cavern dans l’état du Nouveau-Mexique. Nous avons roulés le vendredi soir, samedi et dimanche toute la journée environ 15 h par jour. Nous nous sommes arrêtés que pour mettre de l’essence dans les Costco lorsque c’était possible, afin d’économiser au maximum.

> Jour 3

Debout vers 6h30, je travaille un peu à l’ordinateur. Oui j’étais en vacances mais j’ai dû faire quelques travaux à distance. Un avantage d’être travailleur autonome, on a cette possibilité, un ordinateur et une connection à internet et le tour est joué. Malheureusement, plusieurs fois durant le voyage étant en altitude, nous étions régulièrement hors réseau, mais bon de façon générale tout allait bien.

On sent déjà la chaleur, nous sommes arrivés à Carlsbad Cavern vers 9h30. Nous avions le choix de prendre l’ascenseur qui nous descend à 750 pieds sous la terre pour accéder aux grottes. L’attraction de la place c’est la Big Room (2 km). Pour y faire le tour calculer environ 1h, c’est sombre, mais le chemin qui fait faire le tour est bien dégagé et c’est relativement plat. Nous avons opté pour le self-guided tour pour nous donné une meilleure latitude et pour y aller à notre rythme surtout. Vous avez la possibilité de loué un audio-guide pour 5$, tout au long du chemin, il y a des arrêts ou vous pourrez écouter des informations géologiques entre autre.

J’avoue est difficilement impressionnable, mais cette grotte qui est la plus profonde des États-Unis et possède la plus grande chambre souterraine a un je-ne-sais-quoi qui impressionne à coup sûr! Je n’ai par contre pas pu photographier le tout à sa juste valeur pour vous montrer l’ampleur de la Big Room, mon appareil avait un peu de difficulté à prendre de belles photos. Il y a évidemment plusieurs rooms que vous pouvez faire, nous nous sommes contentés de la plus grande et la plus populaire.

IMG_5062.JPG

Vous avez le choix également pour remonter à la surface de soit reprendre l’ascenseur ou de monter vers l’entrée naturelle. Moi et ma fille l’avons fait, j’avoue que pour descendre ce devait être un exercice beaucoup plus facile. C’était un petit défi de 2 km, environ 1h. Vous pouvez également visiter la chambre des chauves-souris si cela vous dit.

Nous avons repris la route pour environ 3h vers notre prochaine destination le White Sands Dunes National Monument, qui lui aussi se trouve au Nouveau-Mexique. Nous y sommes arrivés vers 17h30. Le soleil se couche quand même tard, donc nous avons entrepris de faire une bonne partie du parc. Ici l’attraction c’est évidemment les dunes de sables blanc et l’activité à faire est de glisser sur celles-ci. Nous avions apportés nos petits traîneaux ronds expressément pour y faire l’expérience. Si vous n’en avez pas, vous pouvez vous en procurer au centre des visiteurs. J’avoue que la glisse n’était pas aussi rapide que sur la neige, mais l’expérience a été quand même inoubliable. Nous avons même décidés de nous faire à souper dans une des haltes et voir les autres visiteurs tenté de trouver l’endroit où avoir une meilleure rapidité et la dune la plus haute. Nous avons assisté à un coucher de soleil magnifique, un moment de zénitude absolue!

IMG_5217.JPG

La route est non pavée, et pleines de stries que le sable à formé avec le vent et le temps. Donc très dur pour le véhicule, nous devions roulé à moins de 10 km/heure afin que tout ne tombe pas en morceau.

Et c’est parti pour un 5h vers le prochain arrêt : Tombstone, la ville western.

> Jour 4

Debout vers 6h30, on a maintenant le décalage horaire maximal durant ce voyage, soit 3h de moins qu’à Montréal. Nous n’avions pas fait tout le trajet hier, donc on doit prendre la route un peu ce matin avant d’arriver à Tombstone en Arizona. Stationnement gratuit tout juste à un coin de la rue piétonnière où tout l’action se déroule. Ici on m’avait suggérer d’y passer que c’était vraiment un bel endroit. À l’extérieur de la rue principale, les habitations et les rues sont tout à fait normale, c’est donc un peu étrange. Les gens se promènent habillés en cow-boy comme si nous étions au Far West. L’expérience était bien, mais je n’y retournerais pas nécessairement. Bar saloon, magasin général, photographe avec costume d’époque.

Nous avons pris un combo soit le tour en Trolley des alentours et un Gun Show (qui lui durait environ 1h). Un faux décor, des acteurs et un scénario rocambolesque. Ce fût amusant, sans plus je dirais. Il y a le Bird Cage Théâtre qui lui possède beaucoup d’histoire. Il fût inauguré en 1881. C’est maintenant un musée que les gens peuvent visiter, nous ne l’avons pas fait, mais peut-être que cela aurait pu être intéressant.

Coût : 12$
https://www.tombstonebirdcage.com

IMG_5258.JPG

Nous avons plutôt visiter la mine d’argent. Durée du tour guidé : 45 minutes. J’ai trouvé ça intéressant pour ma part, d’en apprendre davantage sur les ouvriers et leurs conditions de vie et de travail à l’époque. Si vous désirez en savoir davantage sur l’époque des mines, je vous invite à consulter :

https://tucson.com/news/local/mine-tales-rich-tombstone-mines-were-a-lure-for-prospectors/article_44898c36-5da3-5cf5-ba68-613e4d6d1ce7.html
Coût : 15$

J’ai également visiter le cimetière Boothill Graveyard, qui est original de l’époque (1883), où a été enterré principalement des hors-la-loi, tout près un cimetière juif. C’était un peu irrélialiste, on voit les pierres à l’extérieur de la pierre, typique d’un film western. De drôle d’inscriptions sont parfois écrites sur les tombes.

Le coût : 3$

IMG_5303.JPG

On reprend en fin d’après-midi notre route vers la ville de Tucson, on commence à remonter tranquillement vers le Nord. On doit y récupérer entre autres des pièces pour les freins, puisque ceux-ci ont fait un peu défaut et mon copain mécanicien, fort heureusement, va réparer le tout. Il fera les réparations directement dans le stationnement du magasin, afin d’être tout prêt si des pièces supplémentaires s’avèrent nécessaire. On se rendra donc directement au camping par la suite : Gilbert Ray Campground en plein milieu du désert, gérer par les parcs nationaux.

Coût : 20$/nuit
Électricité incluse

Eau et égoût central

> Jour 5

Il n’y a pas grand ombre ici je vous le dit. L’auvent ouverte, il fait une chaleur très accablante. Debout tôt encore pour travailler un petit peu, pendant que les autres roupillent encore. On décide d’aller en vélo faire une petite piste directement accessible via le camping qui nous amènera tout près de Old Tucson, un site de tournage de plusieurs films western, petits manèges, etc. Malheureusement, à ce temps-ci de l’année il est ouvert que les week-ends, donc on va passer notre tour.

Coût : 20$/pers.
http://oldtucson.com 

On décide donc de poursuivre notre promenade à vélo vers le parc national Saguaro, qui ont sait est assez loin d’où nous sommes, mais il est tôt le matin et on se dis pourquoi pas. Honnêtement, mauvaise idée, ça été pénible pour s’y rendre puisque la route étaient en montagnes russes, pas de très grandes cotes mais je devais débarquer de mon vélo régulièrement pour le pousser, ayant plus de jambes et disons exténuée. La chaleur est écrasante, les réserves d’eau s’épuisent rapidement. En chemin, on arrive près du Musée du désert, heureusement, les toilettes extérieures et abreuvoirs nous permettent de nous ravitailler. On parle ici d’environ 19 km (1h) en temps normal, mais d’après moi ça pris plus 2 heures.

Coût : 22$/pers
https://www.desertmuseum.org

Une fois au parc, il n’y avait pas grand chose à faire, il y a la scenic drive en auto, mais en vélo on oublie…on a donc pris quelques photos, un autre ravitaillement et repris la route vers le camping. On est fin am et c’est toujours une chaleur torride qui ne baisse pas du tout, ça s’amplifie. Un autre 12 km pour revenir au camping, la route n’en finissait plus. De toute ma vie, ça été l’épreuve physique la plus dur, je pensais y mourir, serrement dans la poitrine, coup de chaleur assuré, mais tu te dis je dois revenir, je ne peux rester au gros soleil, et on oublie l’ombre, les cactus n’en offre aucune. Mon copain a dû se rendre au camping en nous laissant seules moi et ma fille afin de revenir avec le motorisé et nous récupérer. Lui de son côté, a pris un raccourci parmi les cactus, s’est retrouvé avec un cactus dans la main et une crevaison sur son vélo. Bref une expérience inoubliable dans tous les sens du terme assurément! Nous n’avons pas vraiment ressorti les vélos, qu’une seule fois à vrai dire dans la deuxième semaine.

IMG_5351.JPG

En soirée, nous n’avons rien fait, notre corps ne répondait plus tout simplement! Notre chat aussi à trouver dur, l’adaptation à cette chaleur, pauvre elle, avec sa fourrure d’animal sauvage je la comprends… Lors de notre petite marche en soirée, le shérif est entré au parc et nous a abordées (sûrement plus ma fille que moi- nous étions en bikini), afin de savoir si nous avions entendu des coups de feux!…euhh… non.. j’étais comme pas trop sûre si j’avais bien entendu.. bref un peu étrange.

Comble de malheur, la deuxième journée la clim nous a lâché, genre brûlée solide!! On a dû magasiner afin de la remplacé, mais nous sommes restés 2 jours sans, Oh mon dieu que j’ai eu chaud! Toutes les places spécialisées, n’avait jamais rien vu de tel, lorsqu’on leur montrait les photos de la clim sur le toit.. donc on a jamais su.. si c’est un défaut ou simplement la chaleur qui l’a carrément anéantie.. bref, on ne s’est pas trop posée la question.

> Jour 6

On reprend la route, nous ferons un mini arrêt à la Mission Xavier Del Mar, construction de type espagnole, surnommé la colombe blanche du désert. J’ai pris quelques photos à l’intérieur et à l’extérieur et nous avons repris notre route. Toute petite mais très jolie. Pour en connaître davantage sur son histoire, voici un article intéressant :

http://www.journaldemontreal.com/2017/12/02/la-mission-san-xavier-del-bac-la-colombe-blanche-du-desert

On trouve enfin les pièces de la clim, on l’a remplace donc dans un stationnement de Wal-Mart en se servant de la laisse du chat pour monter le tout sur le toit! On se débrouille comme on peu! Une fois fait, on continue en route vers Sedona (toujours en Arizona), on fera une réservation au Rancho Sedona RV Resort lors d’un arrêt dans une halte routière. Finalement, on a un peu de chance, une seule place est disponible et seulement une nuit, on saute sur l’occasion.

Coût : 55$ (rabais CAA)
http://ranchosedona.com/home/

Trés joli endroit, piscine, spa et je profite que nous avons accès à une salle de lavage pour faire quelques brassées, beaucoup d’ombre et d’arbres matures, ce qu’on apprécie grandement après être restés 2 jours en plein désert. Également situé directement dans la ville, on peut même aller à pied dans les petites boutiques du secteur. Nous en profiterons en soirée moi et mon copain pour aller y manger une crème glacée et décompresser un peu. Et la clim marche dans le tapis!! Tout le monde est content et Daisy la chatte est ravie!

> Jour 7

Aujourd’hui, on a réserver un tour de jeep dans le Red Rock State Park. Ils viennent nous chercher directement au camping à 9h, le tour que nous avons choisi dure 2 heures, nous serons donc revenus à temps pour le check-out à 12h. Nous ne sommes que 6 dans le jeep, nous 4 et une mère et sa fille. Nous avons environ 7-8 minutes à faire sur la route avant de prendre le chemin dans le parc pour notre aventure.

C’est un tour tout-terrain, donc ça cogne dur un peu, on se fait brasser, mais c’était très amusant. Nous avons fait 2 arrêts afin de prendre des photos (Submarine Rock et Chicken Point), le guide assez gentil se portait volontaire pour prendre des photos des groupes. Il nous a parlés des plantes, des rochers et des bêtes dangereuses, comme le serpent à sonnette. Vous vous faites piqué vous avez 45 minutes pour vous rendre à un hôpital et l’antidote peut coûter jusqu’à
20 000$! C’est assez sérieux… disons que tu n’as pas trop le goût de te retrouver face à lui et avoir à te sauver en courant!

Coût : 110$/pers
https://www.pinkadventuretours.com
Plusieurs tours de disponible, nous avons choisi le Broken Arrow, le tour le plus populaire.

IMG_5448.JPG

Après notre tour, nous avons eu le temps de diner, nous sommes allés stationner au centre-ville (gratuit) dans un endroit réservé au motorisé, nous avons fait quelques achats donc des minis cactus et quelques autres souvenirs. Nous voulions faire un tour de Trolley qui nous ferait voir l’essentiel de la ville, mais nous sommes arrivés trop tard, on a donc pris la carte pour voir ce qui pouvait avoir d’intéressant, nous nous sommes rendus à la Holy Cross Chapel, recommandé par le guide. Petit détail important, les véhicules récréatifs, ne sont pas admis dans le stationnement, c’est très petit, nous avons dû faire un demi-tour assez périlleux, j’ai dû arrêter la circulation. Oups, important de vérifier ce genre de détail… Cette chapelle intéressante malgré, est construite dans le rocher. Tout petit endroit, construction achevée en 1956. Beaucoup de gens viennent la voir, endroit très touristique. Vous pouvez monter en haut et admirer la vue qui est vraiment belle sur toute la ville et les environs.

https://fr.tripadvisor.ca/Attraction_Review-g31352-d117113-Reviews-Chapel_of_the_Holy_Cross-Sedona_Arizona.html

IMG_5477.JPG

On poursuit vers le Grand Canyon, nous devions entrer dans la partie Nord et avons plutôt opté pour l’entrée Sud qui était un peu plus proche. Nous avons fait un petit arrêt au Slide Rock State Park (non incluse dans la passe annuel car c’est un parc d’état).
Coût : 30$. Vous pouvez y faire un pique-nique, vous baignez dans les rochers et même glisser et sauté du haut d’une petite falaise. L’eau y était très froide mais rafraîchissante, nous sommes restés sur place environ 2 heures. Beaucoup de touristes sur place, mais nous avons réussi à trouver un endroit un peu plus tranquille pour apprécier les lieux.

IMG_5504.JPG

Nous arrivons au Grand Canyon en fin de journée. En arrêtant au centre des visiteurs on nous informe que tous les campings du parc sont complet, nous sommes vendredi soir, c’était à prévoir. On arrête donc à quelques points d’intérêt le long du parc afin de prendre quelques photos. C’est venteux par ici, c’est assez impressionnant comment la température est changeante en seulement quelques jours. Le ranger nous informe de plutôt se diriger tout juste à l’extérieur du parc (ville de Tusayan) et voir aux différents campings si nous pourrions y trouver un endroit. Finalement, on se retrouve dans une forêt nationale Kaibab, à quelques minutes de marches des restaurants. Pas grande chose à faire ici… dormir et repartir, ce que nous ferons dès le lendemain matin, afin de retourner au parc pour y faire de la randonnée. Tranquilité assurée ici. J’ai bien trouver drôle la pancarte qui disait qu’il fallait enterrer son pipi et caca à au moins 8 pouces et minimum à 200 mètres d’un court d’eau, une chance pour nous on a une toilette à bord! Je me voyais mal aller pelleter dehors, dommage j’ai oublié de prendre en photo la pancarte!!

> Jour 8

De retour au Grand Canyon, on se rend au centre des visiteurs pour stationner le VR et prendre un des autobus (ligne bleue) dans notre cas pour aller faire la Bright Angel Trail. Il y a un système d’autobus dans tous le parc qui vous permet d’accéder à plusieurs endroits pour y faire de la randonnée, du vélo (vous pouvez en louer sur place) et il y a même un train. Le bus est gratuit, il peut même vous amenez à certains endroits interdits aux autres véhicules. Cette randonnée est une des meilleures du parc, il y a 3 étapes si vous vous lancez à la faire, au total on parle ici 10 à 11,5h pour 35,5 km. Évidemment, d’une étape à l’autre le degré de difficulté augmente puisque vous descendez de plus en plus au fond du canyon. Pour ma part je me suis rendue qu’à la première étape et j’ai remontée, mais c’était suffisant pour y admirer la vue et la splendeur du Grand Canyon. Mon conjoint c’est rendu presque en bas (aller-retour en 4h). Il a croisé un serpent! Nous de notre côté que des écureuils obèrent et des chèvres de montagnes et une tonnes de «caca» d’ânes, puisque ils utilisent cette même piste pour les tours guidés.

IMG_5614.JPG

coupcoeur

> La ville de Sedona, pour son emplacement parmi les rochers rouges de l’Arizona et son charme tout simplement.

> Le tour de jeep, c’était super comme aventure, les paysages magnifiques, le guide compétent et drôle. À refaire!

livre

livre_southUSA.jpg

Mexique

Période de l’année > printemps

Au Mexique, il y a une multitude de ruines à visiter et surtout la région compterait environ 10 000 cénotes, ces espèces de grottes avec des piscines naturelles où vous pouvez vous baignez et même sauter d’un tremplin. Voici un lien qui vous indiquera les 10 plus beaux sites de cénotes à voir :

https://viago.ca/top-10-des-plus-beaux-cenotes-du-mexique/

 

Jour 1

Notre journée d’arrivée, il était aux alentours de 17h. Ne pas oublier au Mexique on doit reculer de 1 heure. Nous avons pris le temps de défaire nos bagagges et avons rejoint le groupe pour souper. Taxes à payer 120 pesos par chambre payable à l’arrivée qui sert à l’entretien de la plage et de Playacar. Nous sommes dans un endroit fermé avec des guérites, les gens doivent s’identifier pour entrer. Sur le site il y avait plusieurs petites bêtes : le coati et le agouti, deux en particulier qui se promènent ici et là sans faire attention aux touristes qui les regardent attentivement!

Nous étions logés à l’hôtel RIU Playacar, Playa del Carmen

IMG_4578
Coati
IMG_4537
Agouti

Jour 2 et 3

Nous avons fait de la plage. Il n’y a pas tant de monde en cette période de l’année ce qui nous permet de nous lever pas trop tôt afin d’être obligé de réserver des chaises. Le site compte environ 400 chambres, une autre bonne chose car peu de chance de se perdre dans le complexe, ce que j’ai apprécié.

Il y a 4 différents restaurants (asiatique, italien, steakhouse et mexicain), en plus du buffet. Les restaurants à la carte ne nécessitent pas de réservation ce qui est bien également. Par contre, il reste de style buffet pour l’asiatique, l’italien lui est moitié moitié. Le steakhouse prenez le hamburger qui vaut le détour, mais vous devrez avoir un grand appétit il a 1/2 livre! Dans ce resto c’est à la carte.

Nous avons pris un 2h de notre temps afin de réserver deux excursions que nous ferons dans la semaine.

En soirée nous sommes partis avec la moitié du groupe environ pour le centre-ville pour aller manger chez Mi Pueblo (au coin de la 5e avenue). Nous avons déambulé dans les petites rues et passer à travers le centre d’achat, plusieurs boutiques de luxe, parmi les kiosques de souvenirs. Ne pas acheter dans la première boutique faites en quelques-unes les prix varient. Nous avons eu droit au mariachi, l’ambiance était vraiment bien. Bouffe typique sur une jolie terrasse dans la rue. Sur la route nous avons croisé des petites ruines Playacar et Xaman-Hà. Au retour nous avons visualiser ce que nous voudrions acheter pour repasser une autre journée, puisqu’en face de l’hôtel il y a des boutiques, nous voulions comparer. Marche rapide pour le retour, presque sportive je dirais. De retour à l’hôtel nous avons été voir le spectacle de fin de soirée consacrer au roi de la pop Michael Jackson.

IMG_4587
Ruines de Playacar 

 

Jour 4

Debout autour de 7h, qui est une bonne heure le temps d’aller déjeuner et de se rendre à la plage ou la piscine il y a amplement de chaises que ce soir à l’ombre ou au soleil. Comme je disais plus haut, ça semble être une période moins achanlandée, je ne suis pas sûr que durant la haute saison vous pourriez vous rendre à la plage seulement qu’à 9h.

On se rejoint dans le lobby, nous sommes 8 qui feront l’excursion à Coba.
Tout le groupe ont pris des excursions via le représentant de la compagnie Sunwing. Pour l’achat des activités, les prix se font généralement en dollars USD.

Certains ont fait l’excursion à la grotte de Rio Secreto à environ 20 minutes de Playacar.
http://www.riosecreto.com

Nous quittons l’hôtel vers 8h15, nous avons 1h30 à faire pour se rendre à notre premier arrêt les ruines de Cobà. Le site compte environ 70 km2 et est le site archéologique le plus important de la péninsule du Yucatàn. Notre guide Ray a rendu l’expérience vraiment agréable il parlait très bien le français et connaissait beaucoup d’expressions québécoises. Une fois arrivée sur place, il nous explique certaines traditions Maya et nous parle de la culture générale. C’était très d’intéressant.

IMG_4650.JPG

Nous avons marchés 2 km dans la forêt heureusement pour nous c’était ombragée, car c’était très humide. Tout au long de la marche nous avons croisés quelques petites ruines de moins grande envergure. Une fois arrivée devant la pyramide j’avoue que c’était impressionnant. Là nous avons goûté à la chaleur intense, le temps d’escalader pour atteindre le sommet. C’était chaud chaud! Une fois arrivée au sommet de la pyramide Nohmul, la vue était très belle, après quelques photos nous sommes redescendu sur les fesses pour quelques-uns d’entre nous, ce que le guide suggérait puis les marches étaient très irrégulières et glissante. Ouf j’ai dû combattre mon vertige j’avais hâte d’arriver en bas ahah

Cobà est la seule ruine que vous pouvez encore faire l’ascension, mais semble-t-il que c’est vraiment une question de temps avant qu’elle ne soit plus accessible.

Nous avons repris notre marche de deux kilomètres pour reprendre la route pour aller dîner dans un petit resto aven bordure de route, nous y avons mangé du poulet, riz et légumes et bien sur des tortillas. Nous étions affamés!

Coût > Ruines de Cobà, cenote et visite village Maya : 114$ USD
http://inah.gob.mx/es/zonas/515-zona-arqueologica-de-coba

On reprend de nouveau la route cette fois vers un petit village où nous pourrons visiter une famille typiquement Mayenne, qui ne parle pas du tout une autre langue que la leur. Une minuscule maison de 2 pièces avec de la paille sur le toit et des hamacs en guise de lits. Une famille moyenne a 14 enfants, ils se marient vers l’âge de 16 ans et l’homme doit avoir construit une maison afin de pouvoir se marier.

Après quelques photos et achats à la Germaine (surnom de la dame de maison), on reprend la route vers la Cenote (Tankach-Ha). On pouvait sauter du haut de deux hauteurs de tremplins genre 50 et 25 pieds on dirait. Les garçons de notre groupe on décider de faire le saut de tout en haut, les filles ont plutôt opter pour le tremplin moins haut, de mon côté j’ai tenté le coup sans succès… mais mon ami a été assez gentil pour m’accompagner et sauter avec moi, ouf c’était pas facile, j’ai vraiment eu peur! Mais je pourrai faire un crochet sur mon to do list! Merci Bruce !

IMG_4771.JPG

On a repris la route pour l’hôtel, nous avions environ 1 h 30 de route à faire. Nous sommes arrivés sur place vers 17h15, le temps de prendre une douche et de se rejoindre au petit bar avant le souper pour un petit drink. Aujourd’hui, nous mangerons au resto Japonnais, qui est de style buffet. Nous étions tous crevés, après cette journée passée à la chaleur. Certains ont pris la route de leur chambre et quelqu’uns d’autres pour un petit café au bar.

 

Jour 5

Aujourd’hui, ce sera plage et piscine, plus plage, j’ai toujours eu un faible pour l’eau salée et la plage. On jase, on boit des drinks. Je pourrai dire que j’ai pris des drinks pour l’année et mon chum aussi! Moi et mon chum on a décidé vers 15h de se rendre à nouveau au centre-ville pour y faire quelques achats. Pour souper ce sera le steakhouse, le hamburger de 1/2 livre était juste malade! Certains sont allés à la pêche en haute mer le matin, ils semblent avoir apprécier leur aventure.

 

Jour 6

Plage le matin et on continue de parfaire le bronzage. Vers 12h15, c’est le départ pour l’excursion en catamaran, on reviendra au coucher du soleil. Nous avons environ 1h15 d’autobus à faire pour aller à la marina de Cancun. Nous sommes deux mini vans, car tout le groupe ou presque est venu 21/25, quelle belle journée qui s’annonce!

Coût > catamaran : 104$ USD

On quitte la marina vers 14h, nous avons le bateau à nous tout seul, c’est vraiment cool, la dernière fois que j’avais ce genre d’activité, c’était il y a presque 10 ans.
On se rendra sur la Isla de Mujeres (île des femmes), qui est environ à un quart d’heure de Cancùn, qui a une superficie de 1100 km2. Cette petite île est considérée comme un paradis, la plage où nous sommes allées est la plus populaire (Playa Norte). Ici peu d’attractions touristiques, les touristes y viennent pour flâner, se détendre et siroter des margaritas. Vous pouvez louer une voiturette de golf, cela vous prendra 1h pour atteindre l’extrémité sud de l’île, vous pourrez y voir le temple que les Mayas ont construit. Vous aimez mieux voguer sur l’eau ? vous pouvez prendre une excursion d’une journée vers Isla Contoy, une île inhabitée qui abrite 150 espèces d’oiseaux tropicaux et une autre magnifique plage.

IMG_4808.JPG

Nous avons arrêté en chemin pour faire du snorkelling, l’eau était beaucoup trop agitée pour moi, j’ai pu mettre un peu ma tête dans l’eau, j’ai vu quelques poissons mais je suis retournée au bateau assez rapidement. Quelques gars sont restés dans l’eau pour continuer une vingtaine de minutes. Par la suite on poursuit pour se rendre à l’île, une fois sur place, notre très gentil et joli guide Terry nous offre de faire un petit tour guidé de la place, ce que nous acceptons tout de suite… bien entk pour les femmes ahah! On a eu droit à un petit lunch, on pensait que c’était un souper plus tard, mais on a réalisé que c’était bien le souper inclus mais on l’a eu vers 15h30. L’alcool était incluse, j’ai jamais autant bu d’alcool en une semaine, vive les tout inclus!

On visite une église et la place où on célèbre le jour de l’indépendance chaque année entre autre. Beaucoup de petits kiosques à souvenir tout autour et évidemment des restos terrasses pour s’arrêter et siroter un petit cocktail, ont fini par se rendre à la plage Norte, la bonne nouvelle on a pu s’y baigner car aucune algues, l’eau est assez limpide et pas très creuse. Beaucoup de gros yacht privés. Y’a un hôtel en bordure de mer (le Mia Reef Isla Mujeres) qui coûte environ 350$ la nuit.

On retourne à la marina après baignade et photos, on arrête justement dans un de ces petits resto terrasse, certains y prennent un verre. De retour à bord du catamaran, on arrête un peu plus loin pour la baignade et le paddleboard pour les intéressés, on y reste environ 30 minutes, on reprend notre chemin du retour et on assiste à un magnifique coucher de soleil, j’étais complètement subjuguée par le moment, je pense pas avoir vécu un moment aussi zen depuis une éternité, c’était magnifique!

Nous sommes revenus à l’hôtel vers 21h, nous avions tous faim, un petit repas s’impose avant la fermeture du buffet. Après une bonne douche, je suis allée prendre un verre avec quelques personnes, la qualité des spectacles de fi de soirée laisse cependant à désirer, à part l’hommage à Michael Jackson les autres étaient ordinaires.

IMG_4925

 

Jour 7

Une autre journée chaude…. Vers 9h30, moi et mon chum on décide de partir vers Tullum, on se rend à Playa del Carmen afin d’y prendre un collectivo au coût de 45 pesos par personne (une espèce de mini van qui sert de transport en commun). Le terminus se trouve sur Calle 2 entre les 10 et 15. Il y a aussi le Adobus qui coûte un peu plus cher 80 pesos mais toujours moins cher qu’un taxi qui coûte lui 620 pesos.

Environ 45 minutes plus tard nous arrivons sur place, une petite marche de 10 minutes avant d’arriver à l’entrée des ruines. Ça vaut la peine de faire l’excursion par soi-même, vous allez économiser gros. Le Collectivo nous l’avons pris en ville à Playa del Carmen, directement au terminus, sur la Calle 2. De là, il y a un répartiteur, vous lui dites Tulum ruinas et il va vous mettre dans le bon van (12 personnes maximum). C’est environ 40 minutes et le chauffeur vous débarque à un arrêt similaire à un arrêt d’autobus, environ 10 minutes de marche et vous y êtes. Vous allez passer au travers une espèce de quartier avec une multitudes de kiosques et boutiques en tout genre, vous suivez les indications, c’est très facile. (vous payez le chauffeur une fois à destination).

http://inah.gob.mx/es/zonas/99-zona-arqueologica-de-tulum
Coût > 70 pesos par personne
Coût collectivito > 90 pesos/ pers. (aller-retour)
Coût total en CAD > environ 23$

IMG_9802.JPG

Très joli site situé en bordure de mer, vous pouvez louer les services d’un guide sur place pour environ 10$/personnes. Nous avons optés pour faire le tour par nous-mêmes. Nous sommes restés sur le site environ 1h, la chaleur était plus qu’accablante. Nous n’avons pas pu aller à la plage puisqu’elle était aussi envahie par les algues qu’à l’hôtel. Par la suite, on s’est promenés légèrement dans les petites rues autour, nous y avons pris une crème glacée et une bière, celle-ci coûtait 1$ USD moins cher qu’une bouteille d’eau, c’est quand même particulier!

De retour à l’hôtel, nous avons dû marcher environ 30 minutes pour arriver à un hôtel voisin le RIU Yucatan, où nous avions le droit d’aller puisque c’est la même chaîne hôtelière, nous y avons dîner avant de retourner à notre hôtel en passant par la plage.

Nous avons fait de la plage et pisicine pour le reste de l’après-midi avant de faire notre rituel de chaque soir, petit drink et souper en gang.

 

Jour 8

C’est le départ, nous quitterons l’hôtel vers 12h direction aéroport. De la nôtre avion quitteras vers 15h pour une arrivée à Montréal vers 20h50.
Mais avant nous irons faire un petit tour à la plage et/ou piscine et finaliser notre bronzage.

Ce fut un superbe voyage, la température était au rendez-vous, la gang était géniale!
C’était notre premier voyage avec un aussi gros groupe, j’avoue que ça faisait peut un peu, ne connaissant pas tout le monde on savait pas trop à quoi s’attendre mais franchement, et on a pas été déçus! À refaire n’importe quand !

 

coupcoeur

>Coucher de soleil sur le catamaran
>Mon ascension au sommet de Nohmul à Cobà
>Les ruines de Tulum situé en bordure de mer

 

Ce que j’ai moins aimé, les maudites algues dans la mer qui brouillait l’eau et créait un désagrément.

Pour un prochain voyage :
> Visiter les ruines de Chichen Itza, qui est une ancienne ville Maya et a été probablement le Xe siècle le principal centre religieux du Yucatàn.
> Aller plonger avec les tortues à Akumal, visiter le sanctuaire des singes au même endroit. Et pourquoi pas une soirée d’enfer au Coco Bongo qui paraît-il vaut vraiment le détour, mais attention vous ne serez pas au lit avant 4-5h du matin!

 

Boston

duree_2jrs.jpg   vr3personnes

Partis sur un coup de tête, nous avons décidé de faire un voyage éclair dans cette ville, située à peine à 5h de route de notre domicile, c’est idéal pour le week-end.

Durant notre court séjour, nous avons dormi dans un Wal-Mart, à environ 15 minute de marche d’une station de métro qui nous transportait au centre-ville assez rapidement. Ce n’était pas un quartier très chic, un peu industriel même, mais aucun camping à proximité, malgré le fait que notre motorisé soit petit (22 pieds), on doit le laisser dans un endroit qui est autorisé. Les transports en commun sont toujours les moyens le plus efficace et économique de se déplacer. Une fois rendu dans le centre, nous avons acheté une passe pour le HopOn HopOff qui pourra nous faire voir les principales attractions.

https://www.trolleytours.com/boston/hop-on-hop-off

C’est très joli, les bâtiments modernes et anciens se côtoient, cela crée une très belle harmonie architecturale. Le Old State House construit en 1713 durant la Révolution est vraiment un emblème de la liberté pour Boston.

http://www.thefreedomtrail.org/freedom-trail/old-state-house.shtml

On est retrouve le bar Cheers, une institution datant de 1895 qui a inspiré la série télé du même nom dans les années 1980. J’ai évidemment fait un léger arrêt à la boutique souvenir, où on peut y retrouver une multitude d’objet d’époque pouvant vous faire un joli décor. Nous sommes passés tout près le stade de baseball à Fenway Park qui accueille les fameux Red Sox de Boston pour les amateurs.

Les quartiers résidentiels sont très jolis également avec leurs maisons en rangée de style victorien. On ne pouvait passer à côté du quartier entourant l’université de Harvard et son gigantesque campus. On peut déambuler sans problème sur le campus, on peut y faire des visites guidées qui sont dirigées par des étudiants de l’établissement. Dans le quartier de Cambridge on retrouve également la très réputée M.I.T. dans ce secteur on peut y côtoyer une multitude d’étudiants, c’est presque une ville en soi. Tous les établissements comme les restos semble ouvert durant la semaine pour la clientèle étudiante, à part le McDonalds nous étions un peu limité pour le repas du midi.

IMG_2459.JPG

http://www.trademarktours.com/harvard-tour/

Nous avons fait un petit tour dans le parc nommé Boston Common, on y retrouve à une des extrémité l’hôtel de ville. Il y a également le Frog Pond avec ses statues de grenouille et une étendue d’eau. L’été les enfants s’y amuse lors des journées chaudes et l’hiver cela devient une patinoire pour le plaisir de tous. On peut également retrouver dans le parc certains Food Trucks.

Avec notre forfait d’autobus de touriste nous avions une petite croisière, ce n’était pas très long et pas sûre que ça valait vraiment le coup, mais c’était inclut. Par la suite, nous nous sommes promenés dans le Quincy Market, j’ai adoré ce quartier. Boutiques, restos, spectacles de rues. Il est situé tout près de l’eau. Station de métro Aquarium (Ligne bleue). 

IMG_2492.JPG

Nous avons fait nos emplettes au Marché Public, on peut y faire de très bons deals, ça vaut vraiment la peine. Il est situé à la station de métro Haymarket (ligne orange).

https://bostonpublicmarket.org

J’ai adoré cette ville, nous devrons y retourner car nous avons que survolé certains des principaux attraits, cette ville à beaucoup plus à offrir. Beaucoup de compagnies de voyages organisés en autobus offre cet itinéraire lors des congés de 3 jours pour pas très cher, si vous êtes du genre moins aventureux et aimer le confort d’un hôtel. Sinon assez facile d’y laisser votre auto également dans un stationnement payant et être autonome sur vos déplacements.

 

coupcoeur

Quincy Market

 

livre

Vous désirez plus d’informations sur les attraits de la ville :

https://www.visitacity.com/en/boston?campaignid=358293365&gclid=CjwKCAjwwbHWBRBWEiwAMIV7E6JNO8C60O2BCJvOAAFlLZGwEI_5ZUBkbSsoTYSpWXMHBqqjx9ehahoCCkUQAvD_BwE