De belles plages à proximité

J’ai passé une journée à la plage récemment à Sandbanks en Ontario, situé dans le comté de Prince Edward, à environ 4h de Montréal, j’avais beaucoup entendu parler de cet endroit sans jamais avoir eu la chance d’y mettre les pieds encore. Nous allons de préférence aux États-Unis pour économiser sur l’essence (oui même avec le taux de change) avec un motorisé de 28 pieds toute économie est bienvenue.

Franchement, j’ai été agréablement surprise, l’eau et la plage très propre, (sauf la partie vers le camping avec plus d’algues et où les chiens sont permis). On pouvait se rendre assez loin dans l’eau avant d’avoir la tête submergée et je pouvais y voir mes pieds de façon très claire.

Le site possède un camping situé sur la plage même, il y a 4 sites totalisant 500 sites. Vous devrez par contre réserver longtemps d’avance. De notre côté, nous avions dormi la veille au Wal-Mart à environ 30 minutes. Vous pourrez faire un pique-nique, nous étions stationnés tout près d’un accès, donc très facile d’aller y faire nos sandwich et de manger sur le bord de la plage.

Aucun sauveteur sur place, soyez vigilants avec vos enfants!

Coût pour la journée : 17$/véhicule
Informations : http://www.ontarioparks.com/park/sandbanks

Roadtrip dans les Maritimes

duree_9jrs couple kilometrage 5000 km

Période de l’année > été

Notre premier roadtrip officiel à vie fût en auto dans les provinces maritimes.
Nous avons parcouru 5000 km dans ce voyage, dans notre Honda Accord… Aucun hébergement vraiment de réserver, par contre nous savions que nous irions dans des auberges jeunesses autant que possible afin de sauver des coûts. Ce mode d’hébergement est très avantageux, économique et pratique. Dans certaines auberges, vous avez des chambres privées et votre propre toilette, mais la plupart du temps ce sont des dortoirs séparés pour les hommes et les femmes.

 

Nouveau-Brunswick

Nous premier arrêt pour la nuit à l’auberge Campbellton Lighthouse Hostel au Nouveau-Brunswick, une toute petite auberge anciennement un phare. Comme j’expliquais, celle-ci en était une séparée en dortoirs, nous avons été chanceux, nous étions seuls et une famille de 4 est arrivée, on nous a donc autorisés à dormir ensemble et la petite famille fût ainsi ensemble pour la nuit.

Lors de cet arrêt le lendemain, nous avons diner avec une guédille au homard, met typique de la région, l’accent des gens du coin est vraiment charmant. Nous avons visité le musée Acadien.

Coût d’entrée : 20$/adulte
http://www.villagehistoriqueacadien.com

Petit arrêt à Moncton pour aller voir la fameuse côte magnétique, au tarif de 6$. Vous vous rendez au bas de la colline, enlevez votre pied de la pédale et votre voiture montera la pente… impossible direz-vous, cela défie les lois de la physique?! Ça peut rendre perplexe, mais ça fonctionne vraiment, véritable phénomène naturel de la région, magnétisme, illusion ou mystère de la gravité? À vous de juger!

IMG_9428
Hopewell Cape

Par la suite, nous avons continué notre route vers Hopewell Cape, superbe endroit où l’on peut visiter des rochers qui ont été travaillées avec les marées au fil des années. Ils ressemblent à des pots de fleurs. C’est une des attractions les plus populaire du Nouveau-Brunswick, située dans la baie de Fundy. Un de mes premiers paysages qui m’a vraiment marqué, qui nous démontre la force de la nature et ce qu’elle peut accomplir.

Coût d’entrée : 10$/adulte
http://www.thehopewellrocks.ca/?lang=fr

Après ces beaux paysages, on se diriger vers la ville de St-John, qui est la deuxième plus grande ville de la province. Nous avons fait un arrêt au fameuses chutes réversibles, j’ai piqué votre curiosité?! Unique phénomène engendré par le choc entre les imposantes marées de la baie de Fundy et la puissante rivière Saint-Jean, dans un cycle de
12,5 heures. À marée basse, la rivière se déverse dans la baie en rapides tourbillonnants. Lorsque la marée remonte, le flot réduit, s’interrompt brièvement, puis quand les eaux de la marée deviennent plus hautes que celles de la rivière, celle-ci inverse son cours et des rapides se forment dans l’autre sens.

Direction Saint-Martin, ce petit village pittoresque tout près de Saint-John, abrite des grottes impressionnantes, qui est son principal attrait, ses grottes sont creusées dans le grès et sont submergées à la marée haute, donc il y a des heures bien précise, si vous ne voulez pas vous retrouver coincer. Le village possède également deux ponts couverts.

http://www.discoversaintjohn.com/fr/places/les-cavernes-de-st-martins/

IMG_9431
Les chutes réversibles à Saint Johns

Nous nous sommes promenées également au bord de l’eau et nous avons fait une tentative de baignade, ouf! Un peu froide en cette période de l’année (nous étions au mois d’août). Le coucher de soleil était magnifique. Ce soir-là, nous avons dormi dans un petit motel puisqu’il n’y avait pas d’auberge à proximité d’où nous étions.

Le lendemain, nous avons décidé de nous rendre sur l’île de Grand Manan, cette île a une superficie de 148km2 avec près de 2400 habitants. Nous avions pris le dernier traversier sans avoir si nous aurions une place pour dormir ou non…  eh bien le motel était rempli, les quelques auberges également, nous avons dû dormir dans l’auto dans le stationnement de l’église. Nous avons réservé pour le lendemain afin de ne pas se faire avoir une deuxième fois. Sur l’île on a fait le tour assez rapidement, nous nous sommes rendus au Hole in the Wall, mon chum a décidé de descendre en bas pour la photo tandis que moi suis restée bien sagement en haut! Deuxième tentative, nous achetons une excursion pour aller voir les baleines. OMG, notre embarcation était un genre de bateau de pêche, il faisait un froid de canard et il y avait des vagues assez hautes, attention cœurs sensibles! Mais je vous garantis que nous en avons vu pleins de baleines et de près en plus, elles passaient tout près du bateau et dessous.

http://www.grandmanannb.com
https://www.tourismenouveaubrunswick.ca/Produits/G/Ile-Grand-Manan.aspx

 

Nouvelle-Écosse

Nous sommes passés brièvement par Halifax et visité un peu le centre-ville, le lieu historique de la citadelle qui est une vaste forteresse britannique qui fût construite entre 1828 et 1856. Ici aussi nous avons dormi dans une auberge jeunesse : Halifax International Hostel sur la rue Barrington.

Nous voulions voir les baleines, nous avons donc pris une croisière, mauvaise idée, le bateau trop gros et nous ne sommes pas allés assez loin vers le large. Nous n’avons rien vu, de l’argent jeter à l’eau comme on pourrait dire.

Snapseed
Peggy’s Cove

J’avais vu dans certains dépliant qui fallait aller à Peggy’s Cove, est un magnifique endroit où on retrouve un phare juché sur des rochers. Les vagues viennent se fracasser sur les rochers, c’est à couper le souffle. Pour s’y rendre c’est une route un peu de campagne et c’est à plus ou moins 1h d’Halifax, mais je vous le dis ça vaut vraiment le détour!

 

Île-du-Prince-Édouard

Nous sommes restés 2 jours dans la province, les hébergements étaient un petit motel au bord de la route et une auberge jeunesse.

Les routes sur le bord de la mer sont magnifiques, la terre et les rochers sont rouges, tellement beau, j’y retournerais sans hésiter! Nous sommes passées à Cavendish, nous avons vu un des nombreux phares de l’île, puisqu’elle est entourée d’eau il y en a plusieurs. Il ne faut pas oublier la maison d’Anne of Green Gables qui est un musée à visiter.

IMG_9429
La terre rouge de l’Île-du-Prince-Édouard

Également un petit arrêt à North Cape Lighthouse, pour voir le phare et le fameux rocher en forme d’éléphant.

L’auberge jeunesse à Charlottetown était en forme de grange (elle n’existe plus aujourd’hui), nous avons eu la chance d’avoir une chambre privée et même la salle de bain (ce qu’il appelle les chambres familiale). On se croirait dans un motel pour la moitié du prix, vraiment un bon deal!

 

coupcoeur

 

> La terre rouge de l’Île-du-Prince-Édouard et ses fabuleux paysages.

> Peggy’s Cove, un must-see de la Nouvelle-Écosse.

 

livre

Informations touristiques :

Nouveau-Brunswick
https://www.tourismenouveaubrunswick.ca/

Nouvelle-Écosse
http://www.novascotia.com/fr/see-do

Île-du-Prince-Édouard
https://www.tourismpei.com/fr/ipe-choses-a-faire

Répertoire des auberges jeunesses :
http://hihostels.ca/fr/

 

Niagara Falls, Toronto et Cleveland

duree_3jrs hotel couple

Période de l’année : été

27

Séjour 1 > Toronto et Cleveland

Nous décidons souvent de partir à la dernière minute pour une mini-escapade, comme nous l’avons fait dans ce cas-ci. Sans aucune raison précise je voulais vraiment aller au Rock and Roll Hall of Fame and Museum à Cleveland dans l’état d’Ohio. C’est quand même un 10h de route, un peu de la folie que pour 3 jours, vous me direz!? Eh oui, mais c’est comme ça que ça devrait être, cela nous éloigne de notre train train quotidien et on voit du pays.

Nous sommes passés par Toronto, aussi bien y faire un arrêt. Nous avons visité le Skydome et il y avait une partie de baseball, on ne pouvait juste pas s’asseoir dans les estrades puisque nous n’avions pas achetés de billets, mais quand même, on a pu s’imprégner de l’ambiance. Nous avons fait l’ascension de la tour du CN figure emblèmatique du centre-ville de Toronto. Cette tour construite dans le milieu des
années ‘70 à 553 mètres de hauteur, ce n’est pas rien. La vue sur la ville par temps dégagé est super!

11

http://www.cntower.ca/fr-ca/accueil.html

Nous avons également visité le château Casa Loma situé sur la colline de Davenport qui a été construit au début du 20e siècle. Cette maison est la résidence de Sir Henry Pellatt de 1914 à 1923, il a dû démanger pour des raisons financières. J’avoue qu’une résidence de cette ampleur devait coûter la peau des fesses à entretenir…

Quelques informations impressionnantes (source : Wikipédia) :
Lorsque la résidence fût achevée, elle comptait :

  • Quatre-vingt-dix-huit pièces dont :
    • Trente salles de bains ;
  • Vingt-cinq foyers ;
  • Cinq mille ampoules électriques ;
  • Cinquante-neuf téléphones ;
  • Un tunnel souterrain de244 mètres de long ;
  • Une bibliothèque pouvant contenir cent mille (100 000) volumes ; et
  • Une cave à vin pouvant contenir mille cinq cent soixante-huit (1 568) bouteilles.

Donc on disait? Pas étonnant que son propriétaire, n’arrivait plus financièrement en s’en occuper!! Vous voulez en connaître davantage sur ce majestueux château, consulter le site internet : http://casaloma.ca

01

Après cette courte visite à Toronto, nous reprenons la route vers Cleveland pour environ 4h. Une fois sur place, on constate que le centre-ville est assez désert et rapidement il ne semble pas avoir grand-chose à faire ici à part le musée et la visite du sous-marin tout juste à côté. C’est le lac Érié qui côtoie le centre-ville. Il y a aussi un musée de la science Great Lakes Science Center pour ceux que ça pourrait intéressé.

https://www.rockhall.com
http://greatscience.com

Nous avons profité de notre court séjour pour visiter le USS Cod Submarine, le coût d’entrée n’est pas très dispendieux, le stationnement est gratuit. Le sous-marin est en très bon état, c’était notre première fois dans ce genre d’établissement militaire. Il a servi durant la deuxième guerre mondiale. Il faut assurément ne pas être claustrophobe, j’imagine difficilement comment les soldats pouvaient vivre des mois dans des espaces aussi restreint et durant les crises lorsque tout le monde devait aller d’un bord à l’autre partout ça devait être un peu terrifiant. Ils ont toute mon admiration de vouloir à ce point servir leur pays.

http://www.usscod.org

Petite escapade intéressante malgré le peu de temps que nous avons accordé.

 

coupcoeur

> Château Casa Loma à Toronto

 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

 

Séjour 2 > Niagara Falls et Marineland

duree_3jrs hotel famille

Je suis allée 2 fois à Niagara Falls, évidemment les chutes sont toujours pareil aussi grandiose, c’est un beau trésor que nous avons là tout de même. Par contre la ville sans les chutes n’aurait assurément pas autant de touristes, la rue principale qui compte des attrapes-touristes à n’en pu finir peut vous faire dépenser une fortune et c’est le but! Arcades, musées en tout genre, de la peur, de cire, de Frankestein, Believe it or not, etc.

12

C’est sûr que la ville a fait des efforts au fil des années pour améliorer son offre afin d’attirer les touristes canadiens et américains et faire en sorte que les gens y reviennent. Les chutes sont un ensemble de chutes d’eau située sur la rivière Niagara qui relie le lac Érié au lac Ontraio. Ce sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord. Vous pouvez aller voir les chutes du côté américain (dans l’état de New York) si vous avez avec vous votre passeport, le pont Rainbow bridge peut vous y amener, vous pouvez vous y rendre à pied. La partie la plus large se nomme chute Horseshoe. La hauteur des chutes côté canadien est de 99 mètres, petit conseil : oubliez la mise en plis vos cheveux, ils deviendront frisés dans l’espace d’un moment, lorsque vous êtes tout près la vapeur d’humidité de l’eau est assez flagrante.

Vous pouvez aller sous les chutes si le cœur vous en dit, plusieurs attractions et forfaits disponibles, pour en savoir davantage :

https://www.niagaraparks.com/visit-niagara-parks/plan-your-visit/deals-packages/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons également fait 2 fois le parc d’attraction Marineland lors de nos différentes visites dans la région, une fois entre amis et une fois avec les enfants. Plusieurs animaux, comme l’enclos à chevreuil qui est intéressant, vous pouvez les touchés et les nourrir, les enfants adorent! Que dire des spectacles des épaulards, ces grosses baleines noires et blance, ainsi que les phoques et morses qui sont très agiles également, c’est super pour toute la famille. C’est un bel endroit à visiter surtout avec des enfants je dirais, vous devrez mettre la main dans vos poches, tout de même pour faire la visite, certains endroits sont payants dans le parc également, des souvenirs pour vos touts petits…

http://www.marinelandcanada.com/fr/

Nous avons profité également du parc d’attraction Canada’s Wonderland. Dans ce parc, vous aurez droit à des manèges comme la méga montagne russe de type boomerang dans la forêt, ça brasse pas à peu près comme on dit, mon conjoint pourrait en témoigner, lui qui m’a pratiquement vomi dessus à la fin du trajet! Vous y retrouverez la plupart des manèges que l’on retrouve dans ce type d’endroit. Pour grands et petits, tout dépend de votre degré de sensibilité aux hauteurs et à la vitesse! Un parc aquatique sera disponible en 2018.

https://www.canadaswonderland.com

 

livre

Références utiles:

Office du tourisme de Niagara Falls :
https://www.niagarafallstourism.com

Office du tourisme de l’Ontario :
https://www.ontariotravel.net/fr/

Office du tourisme de l’Ohio :
http://www.ohio.org/?gclid=CjwKCAiAoNTUBRBUEiwAWje2lm74gjYXvyx4U-3x4SdGxDtIoZZzBtAwjiGV8IqNtG_GRG_JrOR8txoCfpIQAvD_BwE

Côte Ouest USA – partie 2

Suite…. jours 14 à 26

Période de l’année > printemps

Jour 14

On fait un peu la grasse matinée, étant donné que nous sommes près de notre activité, direction du Parc National Oregon Dunes, comme prévu petite formation vidéo avant de nous laisser partir pendant 1h avec le dunebuggy dans les dunes de sable. C’était assez trippant quand même, de grandes butes à monter et à redescendre, des pistes un peu partout… après 30 minutes, nous fesons demi-tour afin d’arriver à temps au kiosque de location, l’affaire c’est que nous étions un peu perdus, c’est tellement pareil tout autour que c’est facile de s’y méprendre sur le bon chemin. Un moment donné on voit des oiseaux et on s’est dit la mer doit être près… suivons-les! On a bien fait… ouf on est arrivés pas mal juste!

DCIM101GOPRO

Après cette activité mémorable, on poursuit notre chemin vers Sea Lions Cave, une attraction que finalement on ne fera pas puisque dans les livre on indique que c’est cher payé pour pas grand-chose. Ont fini par voir les otaries tout près où il y a un viewpoint. Tout près il y a le phare à Heteca, la vue des côtes de l’Oregon est super! En poursuivant vers Cape Perpetua, on s’apercoit qu’il faudrait faire du hicking pour atteindre le sommet, on décide de continuer…

Une heure plus tard nous arrivons à Newport, petite ville portuaire on quitte ici la route 101 pour se diriger vers la route 5 en direction de Portland. On fera notr arrêt pour la nuit dans un mega halte routière à moins de 20 minutes de la ville.

Jour 15

Il pleut beaucoup à notre réveil, on passera donc tout droit à Portland. Prochain arrêt la ville de Seattle dans l’état de Washington. On stationne dans les rues pas très loin du Space Needle, qui est une Tour d’observation de 520 pieds. Autour il y a un festival folk au moment de notre visite avec toute sorte de kiosque, on profite de l’ambiance. Beaucoup d’arbres matures en plein centre-ville, c’est également une ville portuaire, il y a d’ailleurs quelques bateaux de croisières qui sont accostés. On quitte l’endroit en fin d’après-midi, cette fois-ci en direction de Vancouver. On dormira d’ailleurs dans le coin de Burnaby, quartier un peu pourri et très bruyant, pas un très bon endroit pour la nuit!

https://www.spaceneedle.com/home/
Coût : 22$/pers.

IMG_1881
Vue de Seattle du haut de la Space Needle

Jour 16

On se rend au centre-ville de Vancouver au centre des visiteurs pour y voir les activités que l’on peut faire, comble de malchance, il pleut donc on visitera que partiellement le centre et nous irons faire une activité intérieure Fly Over Experience. Une espèce de manège avec un écran Imax on a l’impression de voler dans les paysages, cool et différent comme activité. On s’y fait arroser légèrement et on a même les senteurs des forêts etc. La ville est un peu comme Seattle, arbres, pistes cyclables dans les rues principales. La rue Robson ressemble un peu à Sainte-Catherine dans notre centre-ville à nous, ou même à Rodéo Drive à Los Angeles. On se dirige vers le marché public sur Granville Island, la guide au centre des visiteurs nous avait fortement suggérer l’endroit. Ont réussi à trouver une place de stationnement à environ 5 minutes de marche. La pluie s’est dissipée un peu, par chance sinon pas très agréable de visiter un marché à ciel ouvert sous la pluie! Restos branchés, boutiques en tout genre, marchands de légumes etc. Très joli endroit pour y faire ses emplettes et prendre un verre sur le bord de l’eau.

www.flyovercanada.com

IMG_1890

Une fois la visite terminée on poursuit vers la prochaine destination : Banff en Alberta. La route entre Vancouver et Kamloops est montagneuse, disons que nous sommes en terrain connu, on en a vu des montagnes depuis le début de notre périple! On peut voir plusieurs chutes et vallées à travers les montagnes, c’est très beau Les Rocheuses, tant qu’on le voit pas de nos propres yeux on ne peut se l’imaginer! Le soleil par ici se couche tard, environ 21h30 comparativement aux endroits précédents.

Nous arrêtons pour la nuit dans le coin de Revelstoke, nous sommes toujours en Colombie-Britannique. La température a chuté par ici on est aux alentours de 10 degrés seulement.

Jour 17

Nous arrivons à Banff vers l’heure du midi, nous passons brièvement près du Lac Louise pour récupéré quelques dépliants pour les activités du coin. Nous avons acheté un forfait de 4 activités à faire dans le secteur (2 dans le secteur de Banff et les deux autres sur le chemin en direction de Jasper). Nous installons notre motorisé dans un terrain de camping et profitons de la navette gratuite vers le village, nous passerons donc quelques heures à déambuler des les rues et acheter quelques souvenirs. C’est magnifique la ville est au pied des montagnes, encore une fois le paysage est à couper le souffle! Nous décidons de retourner au camping à pied, nous en avons pour environ 30 minutes. Même le camping est très bien situé dans un superbe décor on ne peut demander mieux.

Jour 18

Debout tôt on se dirige vers notre première activité : Gondola, qui est en fait un téléphérique qui nous transporte jusqu’au sommet de la montagne que l’on appelle Sulphur Mountain, le trajet est d’à peine 8 minutes, il y a une légère attente et nous avons droit au gros soleil, c’est super! Ohlala rendu en haut il y a de la neige et ce n’est pas très chaud, mais c’est un de mes plus beau moment du voyage, je suis bouche bée devant l’immensité et la beauté des Rocheuses! Je me fais même un petit ami suisse qui vient manger dans ma main, il y en a plusieurs d’ailleurs de ses petites bêtes au sommet, on voit que je ne suis pas la première à leur donner à manger…

https://www.banffjaspercollection.com/attractions/glacier-adventure/

DCIM101GOPRO
Sulphur Mountain

Une fois de retour en bas on se dirige vers le Lac Minnewaka où nous ferons une petit croisière (incluse dans notre forfait). C’est joli mais je n’aurais pas payer pour cette activité. On repart en direction de Jasper pour la prochaine activité : le glacier Athabasca que nous ferons demain, on se trouve un petit camping en montagne : Jonas Creek, hyper tranquille et très petit environ 15 sites. On fera même une petite marche dans les sentiers aménagés après le repas.

Sur la route nous avons croisés 2 fois des ours noirs ainsi que des mouflons d’Amérique qui se promène tout simplement en bordure de route sans être dérangés par les automobilistes.

Jour 19

Pour se rendre au glacier on doit prendre des autobus qui nous conduisent au Ice bus qui sont des autobus géants avec des mégas roues à crampons afin d’être capable d’avancer sur la neige et la glace, c’est impressionnant, durant le trajet le guide nous explique l’histoire du glacier Athabasca et de la région, on a la chance de marcher sur le glacier et d’y prendre quelques photos. On apprend qu’en 150 ans il a fondu de 2 kilomètres c’est énorme! Encore des dégâts dû au réchauffement climatique…

Par la suite, une fois retourné dans l’autobus régulière elle nous amène au Skywalk, c’était malade comme expérience mais mon Dieu que j’avais les jambes molles, c’est que le plancher est transparent et on est carrément dans le vide, on se demande comment c’est soutenu, ma peur m’a gâché un peu l moment je dois avouer, mais c’est une expérience unique et hallucinante! On a une superbe vue sur les montagnes et sur la vallée des glaciers.

Nous sommes en début d’après-midi et maintenant on se dirige vers Edmonton, en Alberta, nous avons environ 4h de route à faire. On circule sur une petite route pour sauver du temps, on y voit encore des ours et des chevreuils cette fois-ci. Plusieurs lacs au bord de la route, l’eau est d’un bleu cristallin, avec le contraste des montagnes c’est unique comme décor, on ne peut faire autrement que de s’y arrêter pour prendre des photos, si j’ai bien compris ce serait le Lac Moraine.

Après avoir quittés la région des Rocheuses, on se retrouve plus dans les terres et des champs avec des foreuses de pétroles. On s’est déniché un terrain de camping à 10 minutes de l’endroit du site de compétition de notre fille, tout était quand même calculé, nous devions arriver à temps pour cet événement.

DCIM101GOPRO
Le glacier Athabasca

Jour 20

On fait la grasse matinée et allons chercher notre fille après son entraînement vers 11h, on se rend au centre d’achat à Edmonton West Mall, le plus gros au Monde si je ne me trompe pas. Il possède en plus une patinoire et des glissades d’eau, il y a même un spectacle d’otaries! Moi et ma fille nous fesons quelques achats. On la dépose par la suite à la résidence des athlètes, elle doit se préparer pour la compétition un peu plus tard en soirée.

Nous retournons au site de la compétition et réussissons à stationner notre motorisé avec la permission de la sécurité, nous jasons avec quelques parents qui eux aussi ont fait le voyage mais en avion. Nous quittons le site vers 21h30 et repartons en direction de Calgary. Nous arrêterons vers minuit pour notre arrêt dodo. La température est plus clemente autour de 25 degrés.

Jour 21

Nous sommes dans un truck stop, après le déjeuner nous reprenons la route, nous passerons à travers le Montana, un état de montagne et d’agriculture, on peut dire que les animaux ont de quoi brouter amplement!! On passe par des routes très secondaires c’est très valloneux…les villages que nous rencontrons sont très western et les habitations ne sont pas très moderne. Cela ressemble plutôt à des chalets en bois ronds. Nous aurons un bon 7h à faire avant d’arriver dans l’état du Wyoming et au Parc Yellowstone notre prochaine arrêt.

C’est assez impressionnant de voir les cultures différentes à travers tous les états que nous avons traversés.

Vers 18h30, nous arrivons au camping qui est situé à 20 minutes du parc, ce sera donc tout pour aujourd’hui, la fatigue nous a rattrapés. Le voyage tire à sa fin, mais il nous reste encore de belles choses à voir!

Jour 22

Nous arrivons au parc (entrée ouest) pour l’ouverture vers 9h. La visite commence par le Lower Geyser Bassin, l’odeur de souffre est terrible, avec mon asthme ce n’est pas facile j’ai du mal à respirer et ce sera comme ça une bonne partie de la journée, mais au bout du compte je ne regrette pas c’est magnifique !

Nous poursuivons dans le parc vers le Midway bassin où se trouve le Prismatic Spring (le geyser que je voulais absolument voir et que l’on voit souvent pour représenter le parc. Il y a une promenade qui fait le tour du bassin, ce n’est pas facile de prendre des photos il y a quand même beaucoup de touristes. Les couleurs… je suis sans mot orange, vert, rouge, le tout s’harmonise magnifiquement! La plupart des bassins ont des promenades de bois car nous ne pouvons pas marcher sur les geysers, c’est trop dangereux et de même il faut préserver l’endroit.

https://www.nps.gov/yell/index.htm

IMG_2145

On continue vers le Old Faithful Geyser, qui lui de son côté offre des spectacles à des heures précises on peut admirer des jets d’eau spectaculaire qui bouille et avec la chaleur qui augmente fait monter le jet très haut! Nous sommes une foule qui attend le spectacle, il y a même des bancs tout autour pour permettre aux touristes de s’asseoir.

Dans cette section c’est beaucoup de trous d’eau qui bouille, des jets d’eau et une puanteur de souffre extrême! C’est très boueux et gris pas de belles couleurs de ce côté plutôt des phénomènes de type volcan à observer. Vers le West Thumb on peut voir la vue du Lac Yellowstone et les montagnes enneigées, très belle vue on prend un moment pour admirer la vue.

On remonte vers le nord du parc (Lake Village) et nous arrêtons à Mud Volcano, il y’a pleins de trous de boue en ébullition, des cratères, des cavernes, beaucoup de vapeurs chaudes et nauséabonde. C’est l’endroit du parc où c’est le plus difficile de respirer. Nous poursuivons vers Hayden Valley, malheureusement j’étais en train de copier mes photos dans l’ordinateur puisque mon appareil photo était plein, je n’ai donc pas pu prendre des photos de cette belle vallée remplie de bisons qui broute bien tranquillement sans que notre présence les dérange. On en a même vue de très près lors d’une promenade dans un sentier, c’était impressionnant et un peu stressant par la même occasion mais on constate qu’eux ne sont pas gênés par la présence des humains.

IMG_2190

En route vers Canyon Village et Tower Roosevelt où l’on s’arrête un petit moment pour voir de petites chutes jolies mais rien à voir avec celle du Yosemite Park! Sur la route on rencontre même des ours dont un qui a traversé la rue devant nous comme si de rien n’était! Des caribous et des chevreuils également font partie du décor. On a du faire un pit stop pour vérifier les freins car ça sentait le brûlé, nous n’avons pas pris de chance, disons que les freins sont mis à rude épreuve beaucoup de côtes et de courbes qui force le freinage.

On se dirige vers la sortie du parc par la route 212 est qui est nommé Bearfoot Scenic Drive, on est passé de 25 à 12 degrés assez drastiquement et nous étions entourés de neige, il devait avoir 8 à 10 pieds de neige en bordure de route et c’était une route très sinueuse avec des courbes très serrés, nous n’avons pas rencontres beaucoup d’autos, ça ne cessait de monter… on se demandait quand on arriverait en haut! Ce qui voulait dire qu’on devrait redescendre rendu de l’autre côté oh mon dieu! Cela donnait presque la nausée et une fois en haut la vue était à couper le souffle encore une fois! On a arrêté brièvement au sommet pour prendre quelques photos et c’est parti on redescend, mon chum conduit le motorisé comme son auto de course jadis… j’ai juste une envie voir une route droite sans courbes, on a dû descendre pendant 45 minutes, juste avant que la noirceur arrive ouf! Rendu en bas on passe dans le petit village (Red Lodge), très typique un peu dans le genre de Banff je dirais.

Après avoir souper vite fait on continue notre route pour environ 6h en direction du Mont Rushmore dans le Dakota du Sud, ce sera notre prochain arrêt.

Jour 23

On prend la route assez tôt, on traverse le Montana, le Wyoming. La route est remplie de champs et des champs et encore des champs, un peu endormant comme chemin. Beaucoup de wapitis un peu partout et plusieurs se risque à traverser la route, on en voit d’assez proche, il faut les surveiller, c’est presque dangereux! Nous arrivons à destination au début de l’après-midi, une fois l’entrée payé on se dirige vers le stationnement, on peut déjà apercevoir les têtes des présidents sculptés dans la montagne. Autour d’ici à part le village de Keystone qui est assez kitsch, c’est hallucinant! Il n’y a pas grand chose autour.

Après le guichet on traverse une allée avec tous les drapeaux des états américains qui nous conduit directement en face des visages… tout le monde prend des photos, on est ici pour ça après tout! Il y a quelques sentiers qui nous permettre d’admirer de plus près et sous divers angles les visages de Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln. On y retrouve aussi un petit musée qui nous explique la construction, les matériaux utilisés etc. Honnêtement, c’est bien de l’avoir vu mais c’est un peu surestimé je dirais mais vous savez comment les américains sont patriotes !

IMG_2335

Après à peine 1h30 on quitte l’endroit vers Rapid City, où on marchera un peu, fait intéressant, chaque coin de rue possède une statue en bronze de chacun des présidents américains, celle de Obama ni est pas encore au moment de notre visite. La route 90 dans le Dakota n’est guère plus intéressante… lors de notre souper dans une halte routière on peut voir des pancartes qui nous indique la présence possible de serpents venimeux… euh ok disons que je ne m’attarde pas trop dehors ahah!

On poursuivra notre route jusqu’à environ 21h30, on en peu plus des champs! On a récupéré une température plus intéressante 22 degrés.

https://www.nps.gov/moru/index.htm

Jour 24

Aujourdhui, on devra rouler au moins 9h car nous sommes en direction de Chicago et on doit respecter l’horaire. On traverse une partie de l’état du Minnesota, très venteux par ici, on aura droit à un mega orage! Une fois arriver dans le coin de Chicago, on dormira avec l’autorisation du gardien de sécurité dans un Walmart, qui soit dit en passant à des clients un peu douteux, des gens dorment dans leur véhicule, on dirait un moment donné qu’on a entendu des coups de feu. Bref, je marche les fesses serrées pour aller faire mes achats! On a gagné quelques degrés encore aujourd’hui, c’est autour de 27!

Jour 25

Nous sommes environ à 30 minutes du centre-ville, surprise aucun stationnement est autorisé pour notre véhicule, on devra donc payer 35$ dans le stationnement de l’aquarium et on nous charge un extra a cause de notre format, après avoir tourner en rond pendant presque 2h. Moins d’une heure avant notre arrivée en ville il y a eu une fusillade en pleine rue, des gens en attente à une lumière rouge se sont fait attaqué sans raison! Quand on a vue ça à la télé on était un peu perplexe! Mais les habitants et les touristes font comme si de rien était! La vie continue faut croire… j’avoue que ce n’est pas une super anecdote à raconter.

On marche dans le quartier Loop, on se rend au Cloud Gate, un must! C’est vraiment cool on se voit dans cette grosse goutte de façon bizarre et déformée… beaucoup de gens sur place tente de se prendre en selfie mais faut accepter d’avoir d’autre gens dans notre photo c’est assez bondé dans le secteur. Chicago est une belle ville avec ses édifices vieillots, son métro aérien, vieux théâtre avec des néons on dirait qu’on est projeté dans un film d’époque du temps d’Al Capone et de la prohibition c’est spécial comme environnement. Il y a beaucoup d’espaces verts mêlés à tout ça.

IMG_2401

On se promène au bord de l’eau un peu avant de retourner au motorisé et reprendre le chemin direction la maison.

On croise l’état de l’Indiana avant d’arriver dans le Michigan et de passer par la ville de Détroit. On a devancé l’heure. L’asphalte de la route que lorsque nous sommes passés il y a 3 semaines, on se fait brasser et les chaudrons dans les armoires aussi! Après un souper rapido on poursuit car nous voulons avoir le moins de route possible demain, on s’approche des douanes vers 22h à Sarnia, en Ontario au même endroit que nous étions passés.

Dernier dodo dans un Walmart.

Jour 26

C’est le coeur et la tête remplie d’images et d’aventures incroyables que je garde de ce périple, un roadrip d’une vie, c’est à refaire assurément. L’idée de faire l’aventure en VR était tout simplement magique et unique!

Nous avons parcourus 15 000 kilomètres, pris près de 1000 photos et pris 10h de vidéos, traversés 14 états américains et 3 provinces canadiennes.

coupcoeur

Il y en a tellement, pas facile d’en garder quelques-uns!

Prismatic Spring (geyser coloré) dans le parc Yellowstone et tout le parc.

Notre ride en Dunebuggy dans l’Oregon Sand Dunes.

Le village de Banff et la vue magistrale du haut de Sulphur Moutain.

La vue magistrale sur la BearFoot Scenic drive.

livre

routeUSArouteOuestRoadtripUSA_02

Côte Ouest USA – partie 1

Période de l’année : Été

duree_26jrs  vrcouple

Jours 1 à 13

Période de l’année > printemps

Nous avons planifié ce roadtrip un an à l’avance, trouver les endroits que nous voulions visiter, l’itinéraire à suivre, acheter le motorisé qui nous servirait de transport et de maison pour 26 jours. Ce voyage, nous y pensions depuis longtemps, mais il était prévu beaucoup plus tard dans nos vies, mais après tout, nous avons qu’une seule vie à vivre et pourquoi remettre à demain ce que l’on peut faire maintenant… À mon plus grand plaisir!

Environ 3 semaines avant le départ, nous avons fait une liste de choses manquante, et avons commencer à mettre nos bagages, outils et autres objets que l’on jugeait qui pourrait être utile. En ce qui concerne les vêtements, on savait que nous aurions à négocier avec de grandes variations de température, comme des 45 degrés et -10, donc il fallait prévoir en conséquence. Nous avons utilisé l’application Gaz Buddy pour trouver les meilleurs endroits pour économiser sur l’essence et AllStay pour les endroits pour dormir (camping, aire de repos, Walmart)

Jour 1

Départ de la maison vers 14 h, on commence par l’essentiel mettre de l’essence. On ne devait pas rouler trop longtemps puisque mon chum avait travaillé jusqu’à 12 h, finalement le dodo c’est fait à 2 h du matin.

Nous avons passés par la route 401 en Ontario, l’asphalte est impeccable, ça roule comme un charme. On passe par Toronto vers 20h, nous passerons la frontière américaine vers 23 h. Le douanier était assez sympathique il nous demande si on a des animaux, chat, chien souris ou hamster?! On a trouvé ça un peu drôle…. Ils ne sont pas réputés pour avoir beaucoup d’humour.  Nous sommes dans l’état du Michigan, direction Détroit.

Un moment donné, on croit s’avoir tromper de chemin, on fait un détour et bang la route est fermée ! Cela nous à occasionner un petit délai non prévu. Il n’y a pas beaucoup d’endroit pour stationner pour la nuit, on doit donc continuer de rouler. La route ici est à cent mille lieux de l’Ontario, on se fait brasser comme dans un bateau. À 2 h du matin on trouve un stationnement en bordure de l’autoroute où l’on passera le reste de la nuit.

Kilomètres parcourus > 1100

Jour 2

Debout à 7 h et on reprend la route, notre objectif est d’arriver à notre premier arrêt : San Diego pour mardi matin. On fera notre première épicerie au Walmart quelques heures plus tard, ce sera le moment de déjeuner et de se doucher. On doit maximiser nos arrêts au maximum. Nous sommes en direction de Chicago, c’est plutôt frisquet, il fait
10 degrés.  On roule sur la route 94 et la 80 ouest majoritairement aujourd’hui.  Je fais des sandwichs pendant que l’on roule, je deviendrai d’ailleurs une experte pour faire le lunch du midi pendant que le motorisé est en marche.

En milieu d’après-midi je prendrai le volant pour environ 2h, le temps que mon chum puisse faire une petite sieste, c’est assez gros à conduire mais je m’habitue rapidement. Nous passons par Davenport et Des Moines, dans l’Iowa. Nous passons à travers un champ d’éolienne, mais beaucoup d’éoliennes, je n’en avais jamais vu autant dans un même endroit, beaucoup de champs aussi, sûrement un état d’agriculture. On doit reculer l’heure de 1 h. Après avoir souper dans une halte routière on passe maintenant par le Nebraska. Nous arrêterons pour la nuit dans cet état. Nous avons droit à un super beau coucher de soleil.

Grosse journée de voyagement, nous arrêterons pour dormir vers 1 h du matin aux alentours de la ville de Kearney.

Kilomètres parcourus > 1400

Jour 3

Départ très tôt, encore une fois, j’ai les yeux encore collés ! Le Nebraska aussi possède beaucoup de champs. On fait un arrêt plus loin pour se faire un bon petit déjeuner et on continue en direction de Denver, Colorado. On voit qu’ici c’est très montagneux, c’est fou d’un état à l’autre la diversité de paysage auquel nous avons droit, c’est super j’adore ça !

IMG_1161
Route 50, Colorado

Une fois arrivée à Denver, on bifurque par la route 50, dans un de mes guides touristiques on indiquait que c’était une route panoramique. Ce détour nous rallongera de quelques heures mais cela en vaudra vraiment la peine.

On a droit à des courbes prononcées, des rivières, des montagnes à profusion, de la pluie et même de la neige au sol! J’ai presque fait dans mon pantalon par bout, tellement on passait près des bordures des montagnes et les virages étaient très serrés et des falaises…

IMG_1180
Vue du Colorado National Monument

En début de soirée on arrive au Colorado National Monument situé à Fruita, on montera au sommet avec le véhicule, OMG! vertiges assurés ! Très serrés ici aussi et les falaises de chaque côté de nous, on passe dans des petits tunnels creusés, on passe juste, d’après moi on était limite pour passer, dû à la hauteur du véhicule ! Mais une fois en haut la vue, c’était juste sublime, je n’avais pas de mots! Il fallait redescendre par contre je voulais le faire à pied mais c’est interdit… j’avais vraiment peur puisque les précipices étaient plus de mon côté durant la descente et on est plus haut qu’une automobile, ouf une longue demie heure …

On se retrouve maintenant en Utah pour notre dodo, très joli aussi cet état. La température à variée aujourd’hui, entre 6 et 20 degrés.

Jour 4

Ce matin, il fait 6 degrés et c’est pluvieux, mais ça se dégage rapidement. Nous hésitons pour faire un arrêt entre Bryce Canyon, le Grand Canyon (que nous avons déjà vu) et Valley of Fire…. Notre choix s’arrête sur ce dernier. Nous continuons notre traversée de l’Utah, qui offre de magnifiques paysages tout au long de la route. Ces derniers sont similaires au Colorado qui eux étaient plus enneigées ici c’est vert et on sent que nous arrivons dans la région plus désertique, la terre est rouge par moment. La température est montée assez drastiquement, nous sommes rendus à 25 degrés Celsius, j’ai même troqué mes bas de laine et espadrilles pour mes gougounes! Nous avons ajusté l’heure encore une fois.

IMG_1223

Nous arrivons au Parc National Valley of Fire en début d’après-midi, c’est maintenant 35 degrés ! L’entrée au Parc est de 10$, que nous devons mettre dans une boîte avec notre numéro de plaque sur un petit formulaire. J’ai pris une tonne de photos, des montagnes de roches rouges à perdre de vue, travailler par l’érosion et le sable.

Nous poursuivons notre itinéraire en se dirigeant vers Las Vegas, nous ferons que passer, puisque nous y sommes déjà aller deux fois par le passé. Nous arrêterons pour la nuit à Escondido, dans l’état de la Californie. Nous avons réussi à respecter l’itinéraire et le temps fixé pour arriver à destination.

Kilomètres parcourus > environ 1100 km

Jour 5 > San Diego

Ce matin, je dois prendre ma douche avec nos réserves de bouteilles puisque le réservoir du motorisé est vide ! Il est donc tant de dormir dans un camping afin de faire le plein d’eau.

IMG_1287

Nous arrivons au Zoo de San Diego pour l’ouverture, c’est un peu nuageux mais cela ne nous dérange pas vraiment pour la visite, c’était humide quand même. Il y a plusieurs animaux exotiques dû au climat de la région que nous n’avons jamais vu. L’aménagement des divers secteurs est très bien fait, nous avons fait un petit tour guidé en autobus sur le site. Nous avons pu aller diner au motorisé, nous resterons au zoo jusqu’à la fermeture du site. Nous cherchons du réseau pour trouver un camping pour la nuit, nous pensions avoir trouvé sur l’Île de Coronado, malheureusement le site est réservé au militaires… nous trouvons une espèce de stationnement aménagé en camping pour 23$, bonne aubaine on aura le câble, l’électricité et on aura la chance de remplir le réservoir pour un autre 4 jours de subsistance. C’est le premier soir depuis notre départ que nous pouvons relaxé un peu !

Jour 6 > San Diego

Nous achetons des billets qui nous donnerons accès à plusieurs activités dans la ville, dont entre autre le Old Town Trolley bus qui lui nous fera faire le tour de la ville. Notre premier arrêt sera le Old Town district, charmant décor et boutiques typiquement mexicain. Nous reprenons le bus et passons devant l’arrêt de la marina, nous y sommes déjà passés hier soir donc nous nous rendons directement sur l’île de Coronado, ici le décor est plutôt de type espagnol, les boutiques sont un peu plus haut de gamme et où on retrouve le fameux hôtel Coronado où plusieurs stars ont séjourné, il donne directement sur la plage et donne sur la baie de San Diego. En 1888, il fût le premier hôtel de villégiature au monde et aussi le premier à utiliser l’éclairage électrique. Lorsque nous avons pris le pont pour se rendre à l’île nous avons pu admirer la vue sur la baie de San Diego est super belle !

IMG_1343
Vue du pont qui relie San Diego à l’Île de Coronado

Le dernier arrêt de notre tour de ville sera au Balboa Park, qui était notre point de départ. Nous avons pris un petit train (gratuit), qui nous a fait faire le tour du Parc, très bel endroit, avec de beaux bâtiments, belle fontaine. Lors de notre départ du Parc, nous arrêtons faire quelques achats de Seaport Village. On passe brièvement dans le village de La Jolla situé près de la côte, ce secteur abrite boutiques et restos chics avec une superbe vue sur la baie !

Direction notre arrêt dodo pour la nuit, petit détour sur la route 5. Ce sera dans une halte routière légèrement bruyante… mais gratuite. Le stationnement dans la ville de San Diego n’était pas trop mal, c’était à la marina avec des parcomètres. Au Balboa Park c’était gratuit.

Jour 7 > Los Angeles

Aujourd’hui, c’est direction Los Angeles… notre activité sera la visite des studios de cinéma Warner Bros. Mais auparavant nous arrêterons à l’observatoire de Griffith, sur la montagne juste en face du fameux signe Hollywood.

Il y a plusieurs sentiers de randonnée qui nous permettre d’admirer une vue exceptionnelle sur la ville! Il y a un peu de brouillard car c’est nuageux. Nous repartons vers Burbank où se trouve les Studios Warner, ont réussi à stationner notre mastodonte tout près sur la rue et ce, gratuitement. Nous ferons un tour guidé de 2 heures de l’endroit, nous visitons divers plateaux de cinéma et de télévision. Des expositions sur Harry Potter et Batman entre autre. Nous avons également la chance de voir l’entrepôt des objets utilisés pour les divers décors, ce spot compte environ quelques 4000 pièces de diverses époques. Très impressionnant!! Il y a même un mini Central Park…

Prix entrée Warner Studios > 65$/adulte
Vous pouvez économiser quelques dollars en achetant vos billets en ligne.
https://www.wbstudiotour.com/studio-tour

IMG_1479

Une fois notre visite terminée on se dirige vers Pismo Beach, dû au traffic intense on devra dormir dans le coin. C’est un Elk (espèce de regroupement style Chevaliers de Colomb), il faut être membre en principe, j’ai réussi à convaincre le responsable que nous étions très fatigués bla-bla-bla. Je dégusterai enfin mon premier verre de vin du voyage (californien Sofia). Nous sommes à Santé Maria.

Jour 8

Étant donné qu’hier nous n’avons pas pu nous rendre à Pismo Beach (où on y retrouve beaucoup de surfeurs et du sable rose), nous y allons ce matin mais après coup nous avons décidé de ne pas s’y arrêter. Nous nous dirigeons finalement vers la mission espagnole San Luis Obispo. Très joli endroit, petites rues typiquement espagnoles, la mission est petite mais c’est une parmi tant d’autres, la région en regorge, elle fût fondée en 1772. Il y a beaucoup de mexicains dans les villages qui longe la côte. Notre prochain arrêt sera San Simeon où nous visiterons le Hearst Castle, notre visite est déjà réservée, la visite guidée durera 2 h. Ce manoir fût construit entre 1919 et 1947 par l’architecte Julia Morgan, 28 ans de construction! M. Hearst était un magnat milliardaire de la presse. La résidence est perchée sur une montagne qui donne une vue magnifique sur la côte, c’est à couper le souffle! Après notre visite nous poursuivons vers le repère des phoques, on peut payer une vingtaine de dollars pour descendre et voir supposément les phoques de plus près mais les gens me disent de ne pas payer c’est une arnaque, donc on les regarde du bord et repartons quelques instants plus tard.

IMG_1533
Vue du Heart Castle à San Simeon

Nous poursuivons sur la route 1, qui longe la côte, c’est une route impressionnante, avec des courbes qui n’en finisse plus tout ça avec des falaises impressionnantes! Mais la vue est quelque chose je dois l’avouer! On fait un arrêt à Carmel pour prendre quelques clichés de la Mission Ranch qui appartient à nulle autre que Clint Eastwood. L’endroit abrite des réceptions de mariage, très paisible comme endroit le paysage est bucolique. On reprend notre chemin vers Monterrey où nous changerons de route pour notre arrêt dodo, qui sera dans un Walmart à Los Banos.

Jour 9

Aujourd’hui, nous passerons une partie de la journée au Parc National de Yosemite. Nous sommes arrivés début pm ce qui nous a donner un peu de fil à retordre pour se trouver un stationnement, car les endroits pour les VR étaient pas mal pris. Nous avons fini par trouver fort heureusement. On prend un petit diner et hop nous prenons le sentier pour aller voir la plus haute chute d’Amérique du Nord! Cela nous a pris 1 h faire l’ascension ! Par la suite on pourrait encore monter plus haut, ce que mon conjoint à fait moi pendant ce temps j’ai admiré la vue, pris une collation et recommencer à descendre, on s’étaient donné rendez-vous au motorisé. J’ai pratiquement mis autant de temps pour descendre, mes jambes étaient molles et l’ascension avait été un peu difficile quand même. Lorsque mon chum est revenu avec des images prises avec la gopro, j’étais déçue de pas avoir monter aussi… ça lui a pris presque 1 h faire l’autre partie, c’était plus abrupte que la première partie.

Nous reprenons la route pour nous rapprocher de San Francisco où nous passerons quelques jours. Nous arrêtons dans un truck stop où nous pourrons faire du lavage.

IMG_1573

Jour 10 > San Francisco

Nous arrivons fin de l’avant-midi à San Francisco, nous regardons pour un terrain de camping, il n’y en avait pas une tonne et ceux qu’il y a sont déjà complet. Ont réussi à trouver un à l’extérieur du centre-ville près d’un grand terrain vague, à la limite d’un quartier résidentiel et je peux dire que le quartier était pas tant rassurant, nos vélos ont servi à nous rendre au centre-ville, nous avions qu’à barrer nos vélos à l’endroit désiré, c’était bien pour ça, on fait de l’exercice par la même occasion. Pas mal de cote, on est à San Francisco après tout, presque 1 h de vélo, je vais améliorer mon temps dans les jours qui suivent.

Lors de notre première virée, on décide de se rendre jusqu’au Golden Gate et pourquoi pas le traverser! Un 5 km plus tard on se retrouve près du traversier que nous prendrons car je n’ai plus de jambes ! Nous avons fait cette journée là un 35 km de vélo!! J’avais les fesses en compote… Chose que j’ai remarqué les citoyens de la ville sont très respectueux des cyclistes et beaucoup de rue ont des voies cyclables réservées, c’est super!

On est chanceux, pas de brouillard on voit très bien le pont, je suis contente car beaucoup de gens m’avait parler de l’épais brouillard qui recouvre la plupart du temps le secteur.

Gros coup de cœur pour cette ville! Ces vieux tramways, les maisons colorées juchées dans les côtes… tout ça sur le bord de l’eau comment ne pas aimer !? La température était nuageuse mais avec la quantité de vélo que nous avons fait, je ne me plains pas…

Jour 11 > San Francisco

Nous avions acheté des billets pour un tour de ville, nous avons stationner le motorisé au Fort Mason près du pont (gratuit), et de là nous avons enfourcher nos vélos pour arriver à temps à l’autobus (environ 15 min). Le tour guidé durera 3 h 30, on passe près du pont pour des photos, au Palace Fine of arts et à Twins Peaks on on pourra admirer la ville avec une vue spectaculaire, pas chaud par contre tout en haut ! On passe également par l’hôtel de ville, Presidio Park et le Fisherman’s Wharf, où on y retrouve des boutiques et des restos près de la marina. On voit l’essentiel de la ville, cela me la fait apprécier encore plus.

DCIM101GOPRO
Au sommet de Twin Peaks

Nous passons à la fameuse boulangerie Boudin s’acheter un pain volcan au chocolat et un bon café. Par la suite, on se dirige vers le Pier 33 pour notre excursion sur l’île d’Alcatraz, nous passerons 2 h à visiter les lieux. Les bâtiments sont délabrés et l’extérieur est détérioré dû à l’érosion. L’intérieur est détérioré aussi à part quelques endroits d’exposition, il y a aussi une odeur d’humidité intense je dirais. C’était quand même instructif et spécial comme endroit. À notre retour au Pier, on se rend plus loin pour y faire des achats au Pier 39. Après cette journée bien rempli, on récupère nos vélos sur Beach Street et retournons au véhicule qui est stationné au Fort Mason depuis ce matin.

Sur le chemin du retour on passe tout près du stade de baseball, il y a une partie en cours, c’est carrément fou la circulation autour de l’endroit, on voit qu’il y a beaucoup de partisans pour l’équipe local des Giants. Une fois de retour au camping, souper, verre de vin et dodo.

Jour 12 > San Francisco

Après avoir passés 2 jours au camping, on décide de passer encore quelques heures à San Francisco en retournant au stationnement gratuit. On décide aujourd’hui de marcher plutôt que pédaler ! On se rend au terminus du Cable car, il faut absolument faire un tour, c’est vraiment génial ! Aller au terminus suivant (1 coin de rue plus haut), car au terminus c’est la longue file ! On a fait la ride jusqu’à Union Square, secteur plus huppé et brancher, on décide de rester faire le tour un peu. On a bien ri au McDo, notre commande passée via les bornes, nous devions sélectionné le type de pain pour le burger ayant oublié pour ma part, ils ont enveloppé ma viande avec le morceau de salade… on a bien ri !

Nous sommes passés par le Chinatown, les fruits étaient vraiment à bons prix! La fameuse chocolaterie Ghirardelli… il y avait beaucoup trop de choix, je ne savais plus où donner de la tête ! On reprend donc la route en passant évidemment sur le Golden Gate, nous passerons à travers Sonoma Valley, où vous pouvez arrêter dans de superbes vignobles, les paysages avec les vignes à perdre de vue c’est sublime! J’aurais aimé passer par Napa Valley mais ce n’était pas sur notre itinéraire. Nous devions arrêter à Santa Rosa pour dormir mais finalement on continue encore un peu, l’arrêt se fera à Loleta dans un terrain de Casino. On se fera déranger aux petites heures du matin par la sécurité, il fallait remplir un papier d’autorisation… cela réveille mal si on peut dire. La température dans le secteur se situe entre 16 à 20 degrés.

Jour 13

Aujourd’hui on se dirige vers le Redwood National Park, une forêt qui possède des arbres géants et majestueux ! Comme vous pourrez constater sur la photo, j’étais vraiment impressionnée je dois dire! Nous arrêtons près d’une marina à crescent City, on peut y voir une enseigne qui dit qu’en 1964 il y a eu un tsunami qui a détruit complètement la ville… on poursuit et arrêtons dans un petit phare (Battery Lighthouse), on doit marcher un petit peu pour se rendre mais la vue vaut le détour, il est un des plus vieux encore debout sur la côte nord de la Californie. Quelques heures plus tard nous arrivons dans l’état de l’Oregon.

IMG_1814.JPG

On se dirige pour notre prochaine activité : du Dunebuggy chez Spinreel dans les dunes de sable au Oregon Dunes National Park. On n’y sera pas à temps avant la fermeture on reviendra donc demain. Dodo dans un camping annexé à un casino, on pourra y laver nos vêtements, le camping à de très belles installations. Nous irons dépenser quelques dollars au casino, malheureusement on repartira bredouille!

http://www.ridetheoregondunes.com/location.html
Prix > autour de 130$/2 places pour 1h, cela inclut une mini-vidéo sur la marche-à-suivre.

Suite du périple… la semaine prochaine…

 

coupcoeur

Il y en a tellement, pas facile d’en garder quelques-uns!

Les arbres majestueux du Redwood National Park.

La ville de San Francisco pour sa diversité, ses jolies maisons, son tout!

Les courbes affolantes du Colorado National Monument.

Le hiking au Yosemite National Park jusqu’en haut de la chute.

Le Valley of Fire Park, les rochers rougâtres et la chaleur accablante.